Lampes et lanternes

Lustre, huit flammesBerlin, vers 1800-1810 Manufacture de grès Werner & Mieth, laiton attribué, doré. Suspension de prisme en verre. Structure à trois niveaux avec des arceaux ornementés et ajourés, les bras en forme d'oiseaux. Décoration de palmettes et de rosettes. H. 110 cm. Dm. 80 cm. Cf. Klappenbach, Käthe, Kronleuchter mit Behang aus Bergkristall und Glas sowie Glasarmkronleuchter bis 1810, Bestandskataloge der Kunstsammlungen, édité par la Generaldirektion der Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandenburg, Berlin 2001, pp. 280ff. ainsi que Klappenbach, Käthe, Kronleuchter des 17. bis 20. Jahrhunderts aus Messing, "bronze doré", Zinkguss, Porzellan, Holz, Geweih, Bernstein und Glas. Avec des contributions de Hartmann, Eric u. Kropmanns, Birgit, édité par la Direction générale de la Fondation des palais et jardins prussiens de Berlin-Brandebourg. Regensburg 2019, p. 190 et suivantes. Leurs lustres ornent les châteaux d'Europe : Werner & Mieth. En 1792, Christian Gottlieb Werner et Gottfried Mieth ont fondé leur manufacture à Berlin. Après avoir travaillé à la Manufacture royale de porcelaine en tant que modeleurs et embosseurs, ils se sont mis à leur compte dès 1791, avec l'idée d'une "fabrique de bronze et d'objets d'art". Ils se sont associés au maître fondeur de laiton Friedrich Luckau jun. Pendant plus de quatre décennies, Werner & Mieth ont été les plus importants fabricants berlinois d'articles en bronze fabriqués à la main, notamment des lustres fantaisistes avec des suspensions en verre finement découpé. Werner & Mieth a réussi à obtenir une reconnaissance internationale, avant tout grâce à la qualité particulière et à la large gamme de ses produits. L'entreprise a rapidement pris du galon. Dès 1794, Werner & Mieth présentent régulièrement leurs œuvres d'art avec un grand succès aux expositions de l'Académie de Berlin, ce qui accroît d'autant leur réputation. En 1797, la manufacture, qui a été rebaptisée Werner et Neveux en 1822, employait plus de 30 artisans. Des entrepôts étaient situés à Berlin, Hambourg, Leipzig, Breslau et Londres, et des livraisons étaient également effectuées à Saint-Pétersbourg. Quiconque pensait à lui commandait chez Werner & Mieth, de préférence des pièces uniques ornées. Au début du 18e siècle, l'entreprise fournit les cours royales d'Europe. L'entreprise a été stimulée très tôt par une commande de Wilhelmine von Lichtenau, la maîtresse du roi Frédéric-Guillaume II, qui, connue pour son bon goût, a contribué à la décoration de plusieurs résidences royales. Plus tard, Werner & Mieth a produit, entre autres, des lustres pour le palais du prince héritier et les chambres d'hiver du roi Frédéric-Guillaume II au palais de Charlottenburg. Les pièces de collection spéciales sont des réalisations exceptionnelles d'après les dessins de Karl Friedrich Schinkel pour les résidences nobles d'Europe, qui ont permis aux lustres de Werner & Mieth de briller sous leur plus beau jour jusqu'à aujourd'hui. Provenance : Selon le propriétaire précédent, propriété de la famille suédoise, anciennement Berlin.

Estim. 22 000 - 24 000 EUR
En vente le mer. 23 juin

Tischlampe mit der Aktfigur eines Jünglings
Lampe de table avec une figure n…

Estim. 20 EUR
En vente le mer. 23 juin
Estim. 300 - 400 EUR
En vente le jeu. 24 juin
Déposer un ordre
Estim. 55 - 60 EUR
En vente le sam. 03 juil.
Laisser un ordre