lot 133

ORDRE DU SAINT-ESPRIT. Manuscrit extrait d'un registre sur un double feuillet de parchemin formant 4 pp. in-folio, 33 x 27 cm. Découpe importante au premier feuillet avec manque. Daté de 1587.
Comptes pour le chancelier de l'ordre du Saint-Esprit, le plus prestigieux de la monarchie française, en particulier pour la fabrication de la croix de l'ordre, ainsi que des broderies et tapisseries. " François du Jardin orfèbvre la somme de vingt un escus cinquante cinq solz à luy ordonnée par mons. le chancelier par son ordonnance signée de sa main le vie jour d'octobre mil vc quatre vingt six pour l'or et façon de la croix à pendre au cordon qu'il a fournie et livrée au Sr Dugué hérault roy d'armes dudict ordre [] [Jehan Dugué héraut d'armes des Ordres du Roi] ". Figure à la suite le compte d'un tapissier du roi " pour avoir par luy fourny les deux bois de chaises brisées qui ont esté faictes pour servir audict ordre et icelles couvertes de la broderie et toille d'or qui luy a esté livrée par le brodeur et fourny de cloudz dorés sanglés et autres étoffes [] ". Un troisième compte, beaucoup plus long et détaillé, est celui d'Aloys Maillepart, passementier à Paris, pour de riches étoffes " pour servir aux doubles pantes des trois dais et aux six pantes de la ceinture du choeur faictes en broderie sur toille d'or verte [] ", mais également pour des rideaux pour la queue du dais du Roi, pour les tapis de lutrain, les oreillers de marchepied, le pavillon du ciboire, des chaises, etc. Une dernière est incomplète du début, concerne également l'orfèvre François du Jardin " pour l'or et façon de trois croix à pendre au cordon par luy fournies & livrées et qui ont esté distribuées par Sa Majesté aux Srs de Pierrecourt, de La Chastegneraye et de Thilliers à leur réception de chevalier dudict ordre [] ". [Jacques de Mouy, seigneur de Pierrecourt fut fait chevalier du Saint-Esprit le 3 décembre 1586 ; Jacques Le Veneur, comte de Tilliers, le 31 décembre 1586]. En marge, 4 mentions autographes du grand argentier s'assurant des ordres et du paiement.
Très rare et précieux document, contemporain de la fondation de l'ordre (1578).