lot 90

Carlo BUGATTI (Milan, 1856 - Molsheim, 1940) Paire de fauteuils, c. 1902 garnis de parchemin sur le dossier et l'assise, à décor de feuilles et d'oiseaux stylisés. Le dossier droit est évidé en partie basse et les accotoirs sont pleins, à la façon d'une bergère. Les joues reçoivent un disque en laiton repoussé et ajouré, ceint d'un décor discoïdal géométrique marqueté de laiton, étain, bois clair et bois sombre qui se poursuit sur la ceinture. Le piètement tubulaire est orné d'un ruban de laiton estampé ; les pieds sont cubiques. L'entretoise latérale galbée est recouverte de parchemin ; sur sa face supérieure, une feuille de laiton estampée de dents de loup rappelle le décor de la partie supérieure des accotoirs. Haut. 99, Larg. 55, Prof. 53,5 cm. Haut. 99, Larg. 54, Prof. 54 cm. (accidents et restaurations) Two armchairs covered with parchment by Bugatti around 1902. Bibliographie : - "Catalogue commercial de la maison Bugatti ", Milan, modèle référencé sous le n°360. - Philippe Dejean, " Carlo Rembrandt Ettore Jean Bugatti ", éd. du Regard, Paris, 1981, modèle référencé et reproduit p. 82 BUGATTI ET LE STYLE MAURESQUE "Né à Milan en 1856, mort à Molsheim, en Alsace, en 1940, Bugatti fut célèbre au point d'oser répliquer à la reine d'Italie, venue, à l'exposition de Turin de 1902, le féliciter pour ses meubles de style "mauresque" : "Vous vous trompez, Majesté, ce style est à moi !". Il eut trois enfants, dont deux fils qui éclipsèrent, de son vivant et jusqu'à nos jours, sa propre gloire : Rembrandt Bugatti, le sculpteur animalier, et Ettore Bugatti, le constructeur d'automobiles." Présentation de Carlo Bugatti sur le site internet du Musée d'Orsay Carlo Bugatti se distingue par la richesse de ses créations dont l'inspiration lui vient notamment de l'observation de l'artisanat islamique, s'inscrivant en cela dans le mouvement de l'orientalisme et la lignée de l'Aesthetic movement anglais. Empruntant au vocabulaire ornemental du Proche-Orient ses fines colonnettes en cuivre et ses incrustations de nacre sur fond de bois sombre, il développe dès les années 1880 une gamme de mobilier particulièrement originale.