lot 211

Boîte à racine en argent uni de forme rectangulaire soulignée de moulures de godrons et agrafes coquilles dans les angles. Le couvercle à charnière timbré des armoiries d'alliance des familles Aligre et Senneville surmontées d'une couronne de marquis.
Paris, 1733 (Lettre R).
Maître-Orfèvre: Aymé Joubert, reçu en 1703.
(Armoiries d'alliance postérieures).
Longueur: 12,5 cm - Largeur: 5,2 cm - Hauteur: 4,7 cm
Poids: 358 g
Les boîtes à racines appartenaient au service de toilette, comme les boîtes à poudre, les brosses... Elles contenaient des racines de plantes de guimauve et d'herbes aromatiques macérées dans l'alcool, utilisées pour nettoyer les dents et rafraîchir l'haleine.
Boîte de forme dite «Tombeau» en référence à l'antiquité.
Armoiries: armoiries d'alliance des familles Aligre et Senneville.
Étienne Jean François Charles d'Aligre, marquis d'Aligre, épouse en 1791 Marie-Adélaïde Charlotte Godefroy de Senneville.

Provenance: Galerie Bernard de Leye.
Modèles proches:
- P. Furhing, M. Bimbenet Privat, A. Kugel, Orfèvrerie française, la collection Jourdan Barry, p. 197, n° 195, repr.
- Paris, Musée des Arts Décoratifs, boîte à racine du Maître-Orfèvre Sébastien Leblond reproduite dans: Gérard Mabille, Orfèvrerie française des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, p. 95, n°136.