Description
Alexandre Trauner (1906 1993)
Bordels de Versailles, dossier documentaire sur les maisons closes vers 1930
14 épreuves argentiques d'époque, 9x12 cm, petits défauts, tampons. Sous la IIIe République, les maisons closes font partie intégrante de la vie sociale. L'État, et notamment le fisc profitait de ce commerce en prélevant 50 à 60 pour cent sur les bénéfices. Les filles de rue sont alors dites «en carte» et celles des maisons closes sont dites «à numéro». Les prostituées qui sont reconnues par l'État sont dites «soumises» par opposition aux clandestines, les «insoumises» qui sont punies.
(14)

lot 11

Go to lot
Estimate 200 - 300 €