Description
Figure de reliquaire mbulu-ngulu Kota Obamba, Gabon
Bois dur à patine brune, laiton, cuivre
H. 50,4 cm

Kota Obamba mbulu-nuglu reliquary figure, Gabon
H. 19.6 in

Provenance:
- Collection Maurice Nicaud, Paris
- Collection privée française

Figure de reliquaire au visage arrondi traversé par un long motif cruciforme, délimitant un décor travaillé en fines lamelles de métal. Les yeux sont deux cabochons en forme d'amande, marqués aux commissures de petites rides estampées, technique utilisée également pour décrire la bouche, en forme de losange.
Les pointes du croissant sommital rejoignent les pendants latéraux ornés de courtes pendeloques, en un mouvement de double arcature prononcé, une frise de triangles, puis en partie basse de rainures, ornant la périphérie de ce croissant. Au revers, un motif de court losange vient décorer l'âme du bois.
Appartenant à un corpus de pièces relativement anciennes, cette figure de reliquaire est à affilier au groupe 18 de l'étude d'Alain et Françoise Chaffin (pages 227 à 238). À propos de ce groupe, ils précisent: nous pensons qu'il s'agit d'un style dérivé du style Shamaye-su Obamba-nord (...) Le centre de cette école devrait se situer dans la région de Franceville (op. cit. p. 226)

lot 19

Go to lot

Figure de reliquaire mbulu-ngulu Kota Obamba, Gabon
Bois dur à patine brune, laiton, cuivre
H. 50,4 cm

Kota Obamba mbulu-nuglu reliquary figure, Gabon
H. 19.6 in

Provenance:
- Collection Maurice Nicaud, Paris
- Collection privée française

Figure de reliquaire au visage arrondi traversé par un long motif cruciforme, délimitant un décor travaillé en fines lamelles de métal. Les yeux sont deux cabochons en forme d'amande, marqués aux commissures de petites rides estampées, technique utilisée également pour décrire la bouche, en forme de losange.
Les pointes du croissant sommital rejoignent les pendants latéraux ornés de courtes pendeloques, en un mouvement de double arcature prononcé, une frise de triangles, puis en partie basse de rainures, ornant la périphérie de ce croissant. Au revers, un motif de court losange vient décorer l'âme du bois.
Appartenant à un corpus de pièces relativement anciennes, cette figure de reliquaire est à affilier au groupe 18 de l'étude d'Alain et Françoise Chaffin (pages 227 à 238). À propos de ce groupe, ils précisent: nous pensons qu'il s'agit d'un style dérivé du style Shamaye-su Obamba-nord (...) Le centre de cette école devrait se situer dans la région de Franceville (op. cit. p. 226)

Estimate 15 000 - 25 000 EUR
Plan a bid