Covid-19 information : Lot delivery for auctions in France will not take place until containment restrictions are over.
Please consult Conditions of sale for auctions taking place in other countries.

lot 209

°Heures de Pierre Fijan (Fitzjean)
Livre d'heures (usage de Besançon)
En latin et français, manuscrit enluminé sur parchemin Avec 5 miniatures par le Maître du Missel de Troyes ou son atelier
France, sans doute Franche-Comté (Besançon ?), vers 146097 ff. complet [collation: i + ii (feuillet de vélin avec armoiries de Pierre Fijan) + I6-II6 + III4 +IV8-VII8 + VIII6 + IX8-XIII8 + XIV4], écriture gothique à l'encre brune, texte sur une seule colonne, sur 16 lignes, réglure à l'encre rouge pâle (justification, 95 mm x 69 mm), réclames. Manuscrit grand de marges et peu rogné. Avec 5 grandes miniatures introduisant les grandes divisions liturgiques (il ne manque pas de miniatures: au sein des Heures de la Vierge, seules matines sont illustrées, les autres heures (laudes à complies) sont introduites par des bordures enluminées aux trois-quarts; en tout 14 feuillets avec bordures enluminées (feuilles d'acanthe de couleur, motifs floraux, fruits et feuilles de vigne à l'or bruni sur fonds réservés), 14 grande initiales bleu ou rose foncé avec rehauts blancs et décor floral de couleur ou décor doré (fol. 91v et fol. 94v) sur fonds à l'or bruni, nombreuses plus petites initiales à l'or bruni sur fonds bleu ou rose foncé, bout-de-ligne avec même décor; au feuillet 41v, initiale décorée avec une tête de lion tracée en blanc sur un fond rouge-vin [on notera que le château de Talmay a appartenu avant son acquisition par Pierre Fijan à la famille Champlitte-Pontailler dont le blason est «De gueules au lion d'or»]. Reliure de plein maroquin rouge, dos à 5 nerfs cloisonné et fleuronné, plats ornés d'un décor à la Duseuil, avec double encadrement composé de triple filets dorés, fleurons dorés aux angles de l'encadrement intérieur, armoiries (famille FIJAN ou FITZJEAN) dorées poussées au centre des plats, traces de fermoirs (manquants). (Bon état général; quelques tâches; reliure un peu frottée mais en état correct; petite perte de surface picturale au visage de la Vierge dans l'Annonciation; effet «nuages» ou perte de peinture au ciel dans la miniature pour l'Office des morts; décharges de forme circulaire (i.e. ff. 9, 71, 97) sans doute des traces de pièces et enseignes de pèlerins un temps cousues). Dimensions: 198 mm x 140 mm.
Les miniatures de ce livre d'heures sont attribuables à l'un des artistes prolifiques de l'enluminure gothique (ou son atelier), le Maître du Missel de Troyes, identifié depuis les travaux de François Avril (1993 et 2007). On attribue au Maitre du Missel de Troyes la décoration d'un magni­fique missel à l'usage de Troyes copié par le scribe Jean Coquet vers 1460, et conservé aujourd'hui à Paris (Paris, BnF, lat 865A; voir Avril et Reynaud, 1993, no. 97, pp. 182-183). Il se caractérise notamment par un traitement des visages lunaires et aux carnations très ombrées, des ciels étoilés au bleu profond et sombre, éclairés par une lumière zénithale aux larges rayons. On admire les détails réalistes, le modelé des chairs et le traitement des arbres et végétation d'un vert vif.
De ce même artiste baptisé Maître du Missel de Troyes, on connait un petit groupe de manuscrits dont Troyes, Médiathèque, MS 117, Missel de Saint-Jean-au-Marché; Paris, BnF, lat. 11972-11974, Postilles de Nicolas de Lyre; Troyes, Médiathèque, MS 3897, Heures à l'usage de Troyes, acquisition par la Médiathèque de Troyes (Christie's, 19 novembre 2003, lot 22) (voir Avril et Reynaud, 1993, pp. 181-184, avec une liste plus développée des manuscrits de la main du Maître du Missel de Troyes: Paris, BnF, lat 10471, lat 13273; Marseille, BM, MS. 112; Nancy, BM, MS. 36; Avril, F., M. Hermant, F. Bibolet, 2007, p.78 et pp. 126-134; voir aussi la liste fournie par Plummer, 1982, p. 60, no. 79).
Si le Maître du Missel de Troyes fut effectivement actif à Troyes en Champagne, il travaille aussi pour des mécènes et commanditaires franc-comtois. Il apparait que l'artiste ait effectué des séjours voir une seconde partie de sa carrière en Franche-Comté (Besançon ?), où il semble avoir travaillé pour des mécènes comtois tel Charles de Neuchâtel, archevêque de Besançon (1463-1480) (voir son superbe Missel, Auckland, Auckland City Librairies, Special Collections, Med. MSS G. 138-139). On citera un autre livre d'heures conservé à New York, Pierpont Morgan Library, MS M 28. Provenance 1. Manuscrit copié en Franche-Comté, sans doute à Besançon sur des bases stylistiques. Par ailleurs, ceci est confirmé par l'usage liturgique des Heures de la Vierge, clairement à l'usage de Besançon, avec de surcroît un calendrier qui compte plusieurs saints bisontins. 2. Pierre Fijan I (Filsjean, Fitzjean, Fitzjan, Figeon) de Grandes-Maisons (Grandmaison), baron de Talmay avec ses armoiries peintes sur le fol. ii et reportées au centre des deux plats, serties de la devise “Duce sydere coelum crux dabit.” Les armoiries se blasonnent comme suit: D'azur au chevron d'or accompagné de trois étoiles de même, au chef d'azur, chargé de trois croix pattées de gueules. Pierre de Fijan était maître à la chambre des comptes de Paris. Il acquiert en 1692 le château de Talmay (Côte-d'Or) en Bourgogne, aux confins de la Franche-Comté aux héritiers de Charles de Dordelu Garnier. Talmay est équidistant de Dijon et de Besançon.
Une mention au crayon indique “Armoiries de Pierre Fitzjean. 1736”: les armes sur les plats ont pu être rajoutés à la génération suivante, par exemple par un de ses fils (Etienne, mort en 1751; André, mort en 1747). Il eut un autre Pierre Fijan de Talmay, conseiller au Parlement de Bourgogne, né en 1714, conseiller au Parlement de Bourgogne, qui épousa Françoise de la Toison: elle fit rentrer dans le patrimoine des Fijan l'Hôtel de la Toison à Dijon. 3. Vignette ex-libris imprimée du XVIIIe s.: “B. Riambourg, Prêtre.” Il s'agit sans nul doute de Bernard Riambourg (mort en 1838), né à Vitteaux en 1747 (Chomton (1900), 328). Il fut vicaire de Notre Dame de Dijon. On conserve un autre ouvrage avec cet ex-libris à la Pierpont Morgan Library: Bibliotheca Fayana (Paris, 1725).
Texte f. i, feuillet blanc; f..ii, Armoiries peintes de Pierre Fijan (Fitzjean) avec les initiales P F surmontées d'une banderole avec la devise “Duce sydere coelum crux dabit”. Les armoiries se blasonnent comme suit: D'azur au chevron d'or accompagné de trois étoiles de même, au chef d'azur, chargé de trois croix pattées de gueules.
ff. 1-12v, Calendrier (usage de Besançon); signalons les saints suivants: Prothadius, évêque de Besançon (10 février); Desiderius, évêque de Vienne (11 mai); Ferreolus et Ferrucius (translation des reliques, 30 mai); Claude, évêque de Besançon (6 juin); Ferreolus et Ferrucius (Passion, 16 juin); Mammes (17 août); Ferreolus et Ferrutius (invention des reliques, 5 septembre); Rémi d'Auxerre (1 octobre). ff. 13-16v. Péricopes évangéliques; ff. 17-54. Heures de la Vierge (à l'usage de Besançon), avec matines (fols. 17r-26r); laudes (fols. 26r-35v); prime (fols. 36r-39r); tierce (fols. 39r-41v); sexte (fols. 41v-44v); nones (fols. 44v-46v); vêpres (fols. 46v-50v); et complies (fols. 50v-54r); f. 54v, feuillet blanc; ff. 55-58, Heures de la Croix; ff. 58v, feuillet blanc; ff. 59r-61v. Heures du Saint Esprit; ff. 62-62v, feuillets blancs; ff. 63-78v, Psaumes de la pénitence, suivis des Litanies (ff. 74-77), et prières; signalons dans les litanies la présence des saints bisontins saints Ferreolus and Ferrucius; saint Prothadius de Besançon et saints Gengulph et Nazarius. ff. 79-91, Ofiice des morts, forme abrégée avec trois leçons pour matines; ff. 91v-93v, Obsecro te, forme masculine; ff. 94-96, O intemerata; ff. 97-97v, feuillet blanc.Illustration
Cinq grandes miniatures: f. 17, Annonciation; f. 55, Crucifixion entre Marie et Jean l'Evangéliste; f. 59, Pentecôte; f. 63, David en prière f. 79, La mort portant un cercueil (Office des morts): cette représentation est relativement rare, on citera par exemple celles dans les manuscrits de Philadelphie, Free Library MS Lewis E128 et Manchester, John Rylands Library MS Latin 38. Bibliographie
Avril, F. and N. Reynaud, Les manuscrits à peintures en France 1440-1520 (Paris, 1993).-Avril, F., Hermant, M. et al. Très riches Heures de Champagne (Paris, 2007).-Château de Talmay-[Commission des Antiquités], “Messire Pierre Fijan, chevalier, baron de Talmay, 1698,” Mémoires de la Commissions des Antiquités de Département de la Cote d'Or 11 (1885), lxvi.-Chomton, L. Histoire de l'église Saint-Bénigne de Dijon. Dijon, 1900.