189 

*Paul GAUGUIN (1848-1903). MANUSCRIT autographe, Messieurs les Juges, Messieurs les Jurés, [1899] ; cahier in-fol. de 7 pages sous couverture marquée « n° 4 » ; reliure moderne maroquin rouge, cadre de filet doré sur les plats, titre en lettres dorées sur le plat sup., dos lisse, étui. Projet de défense contre le procureur de Papeete. [Victime d’un vol, Gauguin avait porté plainte, mais le procureur Édouard CHARLIER n’y avait pas donné suite. Furieux, Gauguin avait publié dans Les Guêpes en juin 1899 une lettre ouverte à Charlier, au ton injurieux. S’attendant â être poursuivi (mais Charlier ne portera pas plainte), Gauguin prépare ici par avance sa défense, dans un manuscrit soigneusement calligraphié ;un passage a été recollé sur une version raturée]. « Est-il nécessaire de parler ici de délits de presse […] en cette fameuse lettre qui amène ici un honnête homme à la barre du Tribunal sans autre défenseur que lui-même, tellement dans cette colonie un procureur peut jeter le désarroi et l’effroi autour de lui. [..] cela rend bien intéressante la situation du pauvre colon, de ce fait livré à la merci de l’arbitraire et de la puissance administrative. Il ne lui reste plus alors qu’à compter sur lui même, sur l’honorabilité de sa juste cause, puis aussi sur l’impartialité de ceux qui sont là pour le juger. Écrivant à Monsieur Charlier, Papeete, je me croyais autorisé à lui expliquer mes griefs parce qu’il se disait mon ami ; quelques conversations, non plus entre Procureur et artiste mais entre amis, m’avaient fait penser qu’il était de mon monde. Or dans mon monde il est établi que tout homme qui se respecte fait passer, toujours, sa dignité devant ses intérêts. [...] En résumé ma lettre disait. Monsieur, vous me battez et cela me fait mal, dites-moi donc si c’est dans le but seul d’être méchant à mon égard, je serais alors forcé de vous demander satisfaction par les armes. Dans mon monde et dans tous les pays du monde, cette façon d’agir pa

Location of the item
France - 75009 - paris
Sale Information