Lot 242

*Max JACOB. L.A.S., St Benoît sur Loire 29 juillet 1943, à Théophile BRIANT ; 1 page et demie in-4 (fentes aux plis et petites déchirures, légères rousseurs).

Sur la symbolique occulte des nombres. Félicitations pour ses numéros du Goéland qui « rivalisent de beauté l’un avec l’autre » et s’enrichissent de nouveaux excellents poètes, dont son ami Marcel BEALU… Il veut éclairer Briant « sur la question du nombre 666. Je te demande toutefois de ne pas publier cette note. Je ne crois pas que la science doive être mise dans toutes les mains. D’ailleurs je n’ai pas le droit comme juif (?!??) de rien publier et les pseudonymes sont vite percés. – Bon débarras ! – Corneille Agrippa dans La Philosophie occulte, ouvrage qui est une autorité (presque la seule selon moi) donne les nombres des anges et ceux des démons. Il attribua d’ailleurs comme ton chroniqueur le 888 à N.S.J.C. Je crois qu’il ne faut pas lire huit cent quatre vingt huit mais plutôt 8.8.8. huit huit huit comme une affirmation du huit de l’esprit. Il affiche 65 à Dieu le Père. Le 6 étant la Gloire et le 5 l’action. – Si tu trouves ce livre, tu y liras que le 212 et le nombre de l’Ange du salut et 666 le nombre du démon solaire que je ne veux pas nommer. Dire que le 666 est le chiffre de la bête c’est dire que la bête est un démon solaire. Dire que le 666 est le chiffre de l’homme, c’est dire que l’homme est un démon solaire »…

Location of the item
France - 75016 Paris