PENDENTIF-CARNET DE BAL en or jaune 18K (750) et son porte-mine de forme rectangulaire, ponctué d'émeraudes en cabochon, la bordure surlignée d'une ligne de roses.Travail français de la seconde moitié du XIXe siècle.L_5 cm l_3,3 cmPoids brut : 44,35 g.A late 19th century 18 carat gold, emerald and diamond « aide mémoire »BIJOUX DE MARIE-HÉLÈNE DE ROTHSCHILDUn style, un goût, une passionÀ l’univers fastueux de l’élégance et du style, appartiennent certains noms qui nous font rêver ; Marie-Hélène de Rothschild (1927-1996)en fait partie.Née à New York, Marie-Hélène Naila Stephanie Josina van Zuylen van Nyevelt est la fille aînée du Baron Egmont Van Zuylen van Nyevelt et de Marguerite Namétalla. D’une mère égyptienne et d’un père diplomate néerlandais, elle est la petite fille de la baronne Hélène de Rothschild –fille de Salomon James de Rothschild– qui avait épousé le baron Etienne Van Zuylen, en 1887.Après avoir terminé ses études au Marymount College à New York, Marie-Hélène van Zuylen se rend à Paris où elle rencontre son premiermari, le comte François de Nicolay (1919-1963) dont elle divorce en 1956, pour épouser, un an plus tard, le baron Guy de Rothschild, soncousin au troisième degré et directeur de la banque Rothschild Frères.Cette union laissera son empreinte dans la haute société contemporaine et ce notamment lorsque le jeune couple réinvestit le Château de Ferrières en 1959. Celui-ci était resté inhabité depuis sa réquisition durant l’Occupation. Il a été le lieu de divers évènements inoubliables, réunissant le gotha européen de l’époque et celle qui affirmait qu’il était “sain de faire la fête” a parfaitement démontré qu’elle savait recevoir.L’un de ses plus grands succès fût le bal Proust de 1971 année centenaire de l’auteur. Ce soir-là, la baronne Guy de Rothschild recevait quelques sept cents invités dont la princesse Grace de Monaco, la duch

Location of the item
France - 75002 - paris
Sale Information