Description
Traduit automatiquement par DeepL. Seule la version originale fait foi.
Pour voir la version originale, cliquez-ici.

38 

Ensemble d'éléments de collier gréco-romain en or et émeraude. 2e siècle avant J.-C. - 3e siècle après J.-C. Ensemble d'éléments de collier en or comprenant : vingt-quatre feuilles en forme de cœur modelées en demi-rond ; dix perles d'émeraude cylindriques ; une chaîne en or avec crochet de suspension ; un grand pendentif en émeraude dans un cadre en or avec bord en pie, une breloque au bord inférieur d'où pend une perle d'émeraude avec chaîne et perle ou perle en verre irisé ; monté dans une vitrine sur mesure.Voir Hiebert, F., Cambon, P., Afghanistan, crossroads of the Ancient World, Londres, 2011 ; D'Ambrosio, A., Gli ori di Oplontis, Naples, 1987 ; Ogden, J.M., Gold Jewellery in Ptolemaic, Roman and Byzantine Egypt, Durham, 1990, cf. figs.277 (collier en or en forme de boucle avec perles d'émeraude), 295 (perles d'émeraude alternées à des pendentifs ajourés de forme trapézoïdale) et aussi 327, 412.46.62 grammes au total, 0.6-13.5cm (1/4 - 5 1/4"). Propriété d'un gentleman londonien ; anciennement dans une collection londonienne des années 1980 ; accompagné d'une expertise archéologique par le Dr Raffaele D'Amato et d'un rapport d'expertise indépendant et d'une évaluation par la gemmologue et experte en bijoux diplômée Anna Rogers, GIA GG, BA, Gem-A, réf. 174325/24/03/2021 ; ce lot a été vérifié dans la base de données Interpol des œuvres d'art volées et est accompagné du certificat AIAD n° 10666-174325. Les conquêtes d'Alexandre le Grand ont créé des contacts sans précédent entre l'Europe et des cultures lointaines, non seulement en diffusant les styles grecs dans le monde connu, mais aussi en exposant l'art et les artistes grecs à des influences nouvelles et exotiques. Des innovations significatives dans la joaillerie grecque remontent même à l'époque de Philippe II de Macédoine (r. 360/359-336 av. J.-C.), père d'Alexandre le Grand. Des applications en forme de cœurs divisés en deux, sont trouvées par exemple dans les tombes nomades de Kushan, plus précisément à Tillya Tepe, du deuxième quart du 1er siècle après J.-C. (Hiebert, Cambon, 2011, p.257, fig.164"). Les émeraudes et les perles sont devenues à la mode et ont été largement utilisées dans l'Égypte ptolémaïque, probablement obtenues dans le désert oriental et le golfe Persique[36]. [36]

Livraison

Localisation de l'objet :
Royaume-Uni - W1B 3HH - londres

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

londres, Royaume-Uni