Description
Traduit automatiquement par DeepL. Seule la version originale fait foi.
Pour voir la version originale, cliquez-ici.

327 

Épée longue médiévale à une main. Fin du 12e-début du 13e siècle. Épée occidentale à deux tranchants, bien équilibrée, avec une lame effilée et un fuller peu profond, les bords tranchants portant de nombreuses traces d'utilisation sur le champ de bataille ; les deux côtés sont décorés d'incrustations, tracées ultérieurement afin de les mettre en valeur ; sur un côté de la lame, une croix grecque à l'intérieur d'un double cercle, reliée au dessin géométrique de la croix patriarcale grecque ; l'autre côté, un "S" inscrit dans un double cercle, prolongé sur la lame par deux volutes, et suivi de l'image d'une lance ailée ; la poignée comprend une garde transversale droite de style 3 d'Oakeshott avec des extrémités carrées et une section rectangulaire plate ; une poignée moyenne effilée avec un pommeau en forme de disque plein de style G d'Oakeshott.Voir Oakeshott, E., The Sword in the Age of Chivalry, Londres, 1964 (1997) ; Oakeshott, E., Records of the Medieval Sword, Woodbridge, 1991 ; cf. pour une lame d'épée similaire dans la collection de réserve du Glasgow Museum, dans Oakeshott, 1991, type XI.7, p.60, mais avec un style de croix différent, et l'épée trouvée dans un fossé près de Fornhams, Suffolk, aujourd'hui dans la collection du Moyses Hall Museum, Bury Saint Edmunds, Suffolk (Oakeshott, 1991, type XI.9, p.62).1,2 kg, 86,5cm (34"). Propriété d'un gentleman du Suffolk ; précédemment dans une ancienne collection britannique ; accompagnée d'un rapport archéologique du spécialiste militaire Dr Raffaele D'Amato.De nombreuses épées de type XI ont une forme plus ronde et plus contractée de pommeau en noix de brésil, mais beaucoup ont des pommeaux en forme de disque. La forme du pommeau et le style de la croix variaient beaucoup dans les limites de la coutume et de la disponibilité pendant la période d'utilisation, il n'est donc pas surprenant de trouver des lames de la même typologie avec des pommeaux et des croix de garde différents. Comme l'écrit Oakeshott (1991, p. 65), " je dois réitérer ma ferme conviction que l'on ne peut pas dater une épée par son type, car la plupart des types... peuvent couvrir toute la période médiévale. Vous ne pouvez pas utiliser les formes de la croix et du pommeau pour dater une épée - pratiquement jamais.

Livraison

Localisation de l'objet :
Royaume-Uni - W1B 3HH - londres

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

londres, Royaume-Uni