François Mathieu de BEAUCHASTEAU La Lyre du jeune Apollon ou la muse naissante du petit de Beauchasteau dédié au roy Paris, Chez Charles de Sercy et Guillaume de Luynes, 1657 Reliure de marocain rouge de Hardy (relieur parisien actif entre 1850 et 1880), dos à nerfs doré au petit fer, tranche dorée Ex-libris de Charles COUSIN à la devise "C'est ma toquade. Jean s'en alla comme il étoit venu" et ex-libris de Paul Desq Edition originale Rousseurs, griffures et usures à la reliure, dos et coiffe accidentés François Mathieu de Beauchasteau est le fils d'un comédien du roi et aurait écrit ces vers à l'âge de douze ans. Cet enfant prodige aurait été présenté dans plusieurs cours européennes et parfois enfermé avec un sujet pour rédiger des pages destinées à être éditées par ses parents. C'est le seul ouvrage connu de ce jeune auteur. Ce receuil de vers galants est en deux parties : la première renferme des textes d'auteurs et courtisans faisant l'éloge du jeune poète, la seconde débute par un sonnet dédié au Roi, que l'auteur fit à neuf ans ; suivis de pièces, épigrammes et madrigaux dédiés aux personnalités ou auteurs de l'époque. L'ouvrage est illustré de portraits des dédicataires, le Roi, la Reine, la Reine de Suède, Fouquet, et bien sûr de l'auteur.

Livraison

Localisation de l'objet :
France - 93500 - pantin

La livraison est optionnelle

Vous pouvez recourir au transporteur de votre choix.

Informations de vente

pantin, France