280 

GARNITURE DE CHEMINEE en bronze doré et émaillé, milieu du XIXe siècle. Pendule avec cadran en émail bleu verdâtre et rose, chiffres noir (presque entièrement effacées) sur plaques d’émail blanc, aiguilles ajourées en laiton doré; mouvement rond à deux corps de rouage, barillets, échappement à ancre, sonnerie au passage des heures et demie sur timbre ; caisse en bronze doré avec décor d'entrelacs, losanges et arcades en relief et émaillés en bleu, blanc et vert, quatre colonnes surmontées de tourelles orientalistes, tourelle centrale à trois étages surmontée d'un gland ; candélabres assortis. Haut. Pendule : 67 cm Haut. Totale des lampes : 72 cm. (On joint les abats-jour des candélabres) (éclat sur la partie haute) Sans être identique, la caisse de la pendule présentée ici est extrêmement proche à celle d’une pendule à double face créé par Charles Matifat en 1851 (voir Chayette & Cheval, Horlogerie, Drouot Richelieu 5 décembre 2011 lot 250), à qui nous pouvons l’attribuer. Les positions de ce qui reste des chiffres suggèrent que, comme sur la pendule de Matifat, elles étaient également des chiffres dites ‘turcs’ et donc que cette garniture a été destiné au marché du Proche Orient. Charles Matifat (c.1820- post 1875) est l'un des fondeurs d'art les plus en vue à Paris au milieu du XIXe siècle. Il fut l’élève de l'orfèvre Antoine Vechte. Vers 1840, il succède son père à la direction de l'entreprise familiale fondée en 1820, rue de la Perle, à Paris. Exposant à l'Exposition Nationale de l'Industrie de 1849, il se voit décerner une médaille d'argent. En 1851, à l'Exposition Universelle de Londres, il expose (N°923 de la section française), ‘Pendules, chandeliers et plusieurs articles de bronze’, pour citer le catalogue officiel. En 1853, le rédacteur du catalogue de l'exposition de Dublin de cette année dit de Matifat que ‘son goût le place parmi les meilleurs des bronziers parisiens’. En dehors de sa production de vases, lustres, fontaines et d'autres objets de petite taille, Matifat a également eu une activité de fondeur monumental. En 1873 il fabrique la statue du Général Daumesnil à Vincennes, et la fontaine de l'Observatoire de Paris qui incorpore les quatre parties du monde de Carpeaux. Plusieurs des lampadaires du grand escalier de l'Opéra de Charles Garnier sont également de sa production. Bibliographie: Connaissance des Arts, 15 octobre 1955. Paris Match, 1993. Expert : Anthony Turner

Delivery

The delivery proposal is optional.

You can use the carrier of your choice.

Location of the item : France - 75009 - paris

Sale Information