Description

Henri ROUSSEAU
L.A.S., Paris 3 juillet 1907, [à Georges Dorival]; 1 page 3/4 in-8 (note au crayon bleu au bas de la lettre).
Belle et rare lettre du Douanier Rousseau au comédien et collectionneur Dorival.
Il attend toujours la visite de Dorival, et espère que sa santé, ainsi que celle de son ami Harry Bloomfield [auteur d'une belle photo de Rousseau dans son atelier], est bonne, «et que rien ne met obstacle à vos succès continuels. J'avais fait une invitation à ma dernière soirée à vous deux, et je pensais bien vous y voir. Maintenant que vous êtes en vacances, vous pourriez bien prendre part à ma prochaine qui aura lieu le 13 Juillet courant. À ce sujet j'ai l'honneur de vous présenter le jeune Delignou, qui déjà a récité un poême de Victor Hugo et de François Coppée, en présence d'un certain nombre de personnes, à cette dernière soirée.
Il a déjà une bonne diction, et il est certain que sous votre aile il se perfectionnera et pourra tenter la vie artistique avec succès.
J'ai tout lieu de croire cher ami que vous voudrez bien faire tout ce qui dépendra de vous à ce sujet; et que vous ferez de notre intéressé un bon acteur»... Il signe: «Henri Rousseau artiste peintre» et donne son adresse: «2 bis rue Perrel»