Description

LORD ANTHONY CAHN
Le matelas, thème commun aux artistes du Téléthon 2016, est investi par Lord Anthony Cahn d’une symbolique particulière. Originellement conçu pour s’utiliser à l’horizontal et permettre le repos, il est ici présenté à la verticale comme étendard d’une victoire sur la maladie qui maintient contre son grè le corps allongé. Matière noble, l’or, et matière pauvre, l’affiche, offrent deux visions opposées mais complémentaires de l’Espoir. Car ce qui est vanité est divinisé, et ce qui est délaissé renaît.
 
Le premier matelas est doré à la feuille d’or. Métal froid mais lumineux, il concentre en lui les contradictions humaines. Objet de désir, il est l’icône érigée en faux dieu et la malédiction du roi Midas dont le sommeil ne s’achète pas. Mais l’or est aussi la couleur du soleil, puissance créatrice et source de vie. Ductile, il s’adapte tant aux formes qu’aux intentions qu’on lui prête. Ainsi, il épouse les reliefs du matelas pour s’y blottir tendrement, leur communion profane sacralisant leur amour.
 
Le deuxième matelas est entièrement recouvert de bouts d’affiches arrachés des murs et collés à l’envers. Le message qu’elles véhiculent ne dure que le temps d’être remplacé, jetable et périssable, elles sont symptômes d’une maladie de l’éphémère dont souffre la société. Ainsi, les retourner permet de lui tourner le dos et les morceaux juxtaposés régénèrent un tissu humain en peignant les couleurs qu’offre la rue. La face dite d’ « été » rassemble le jaune, le rouge et l’orange des palettes de Van Gogh, tandis que la face dite d ‘ « hiver » prend les reflets bleu azur, crème et mauves de la neige de Monet. Les saisons s’alternent, à l’hiver succède l’été, de la mort surgit la vie et du déchet ressuscite la beauté.
 
Texte de Serena Bonomi-Karkour

Un matelas doré à la feuille d'or.
Un matelas recouvert de morceaux d'affiches.
Don de Lord Anthony Cahn