464 Résultats

 >

N° 34
COFFRET SERRE-PAPIERS DE VOYAGE EN MARQUETERIE AYANT APPARTENU À MAXIMILIEN DE ROBESPIERRE (1758-1794).
De forme rectangulaire, en marqueterie de bois exotiques dont: bois de rose, bois de violette, et acajou. Le couvercle à charnière s'ouvrant par une clé est orné dans un médaillon du monogramme M R (Maximilien Robespierre) sur fond de bois de sycomore teinté vert encadré de filets en bois d'amarante et orné à chaque angle d'une fleur. La face avant est décorée d'une guirlande de laurier et laisse apparaïre un tiroir secret amovible. Intérieur capitonné de papier de couleur bleue. Conservé avec sa clé d'origine. Selon la note manuscrite se trouvant collée à l'intérieur par quatre cachets de cire rouge, ce coffret aurait appartenu à Maximilien Robespierre: «Après le 9 Thermidor an 2, le conventionnel nommé Bonaventure Courtois né à Troyes en 1754, fût chargé d'un Rapport sur les papiers trouvés chez Robespierre après l'exécution de ce dernier. À ce moment, Courtois s'était approprié divers objets et papiers importants notamment le testament de Marie-Antoinette. Dans son exil, Courtois fit remettre une partie de ces documents au Roy Louis XVIII, dans la pensée que le décret de bannissement, comme régicide, serait levé. Il n'en fut rien. Courtois mourut à Bruxelles le 6 décembre 1816. Une de ses filles Zélie-Charlotte Courtois s'était réfugiée chez un parent, le sieur Dumas, à Chalons, puis chez le Docteur Durin qu'elle n'a jamais quitté depuis. Charmette possédait beaucoup de choses provenant de feu son père. Le présent coffret a été attribué comme ayant appartenu à Maximilien Robespierre, dont les initiales, du reste, se trouvent sur le couvercle». Petits accidents et usures du temps, mais très bon état général.
Travail français d'époque Louis XVI.
H.: 18, 5 cm - L.: 32, 5 cm - P.: 27 cm.

COFFRET SERRE PAPIERS DE VOYAGE EN MARQUETERIE AYANT APPARTENU À MAXIMILIEN DE ROBESPIERRE (1758 1794). De forme rectang…
Live
Enchère terminée
 >