Livres Anciens & Modernes - Livres illustrés modernes

18 octobre 2018 - 14:00
3, rue Favart 75002 Paris
Live

Filtres

306 Résultats

N° 1
[ALCHIMIE] - BARBA (Alvarez-Alfonse).
Traité de l’art métalique, Extrait des Œuvres d’Alvare-Alphonse Barba, célèbre Artiste dans les Mines du Potozi, Auquel on a joint un Mémoire concernant les Mines de Frances ; Avec un Tarif qui démontre les Opérations qu’il faudroit faire pour tirer de ces Mines l’Or & l’Argent qu’en tiroient les Romains, lorsqu’ils étoient Maîtres des Gaules.
Paris : Saugrain, 1730. — In-12, 164 x 93 : frontispice, (12 ff.), 264 pp., (19 ff. sur 20), 7 planches. Veau brun, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Caillet, 706. - Duveen, 43. - Ferguson, 70. - Dorbon, 200 (édition de 1733).
Première édition française traduite par Charles Hautin de Villars, de cet ouvrage qui est un abrégé de l’Arte de los Metales publié à Madrid en 1640.
Son auteur, l’abbé Alvarez Alfonse Barba, est peu connu. Il est qualifié sur le titre de « célèbre artiste dans les Mines de Potozi » et Caillet précise qu’il s’agissait à l’époque d’un auteur « très estimé sur l’art métallique. » Lors de sa parution, cet ouvrage était alors le plus important traité en la matière publié en espagnol. Caillet précise également que ce volume « rare et recherché » contient de « fort curieux préceptes d’hermétisme et des données sur l’art métallique » ; il souligne également que le traducteur, « fut un très habile transmutateur. »
Le traité est suivi d’un mémoire sur les mines de France par Hautin de Villars. Ce dernier indique tous les avantages qu’il y aurait à exploiter de nouveau les mines des Monts-Pyrénées.
L’édition est illustrée d’un beau frontispice dépliant gravé par Jean-Baptiste Scotin et de 7 planches dépliantes figurant notamment les fourneaux et les objets nécessaires à l’extraction et l’exploitation des métaux.
Quelques traces sombres sur les plats, sinon exemplaire parfaitement conservé. Les feuillets de la préface sont reliés dans le désordre. Manque le feuillet de privilège à la fin, comme c’est le cas dans plusieurs exemplaires que nous avons rencontrés.

[ALCHIMIE] BARBA (Alvarez Alfonse). Traité de l’art métalique, Extrait des Œuvres d’Alvare Alphonse …
Live
Enchère terminée

N° 6
[ALCHIMIE] - HARTMANN (Johann).
Praxis chymiatrica edita à Iohanne Michaelis… Huic postremae editioni adiecti sunt, propter affinitatem materiae, tres Tractatus noui.
Genève : Jean de Tournes, J. de La Pierre, 1635. — In-8, 172 x 103 : 631 pp., (16 ff.), 112 pp., (7 ff.), 4 tableaux. Vélin souple à rabats, dos lisse (reliure de l’époque).
Duveen, 280. - Ferguson, 367.
Édition très rare parue deux ans après l’originale, publiée par Georges-Evrard Hartmann, fils de l’auteur.
Johann Hartmann (1561-1631) était le premier professeur à occuper une chaire de Chimie en Europe, en l’occurrence à l’université de Marbourg en Allemagne. Son Praxis chymiatrica est son ouvrage le plus important, témoignage de l’enseignement qu’il donna à ses élèves ; il porte sur la médecine alchimique, et traite des maladies les plus diverses : mélancolie, apoplexie, paralysie, aphte, angine, nausée, dysenterie, tumeurs, etc. Publié pour la première fois en 1633 il sera réédité plusieurs fois jusqu’en 1688.
Trois traités complètent la publication :
- De Oleis variis Chymice distillatis. Traité de Johann Ernesti sur la distillation alchimique. L’identité de l’auteur reste encore aujourd’hui obscure.
- Basilica antimonii, in qua antimonii natura exponitur & Nobilissime remediorum formulae, que Pyrotechnica arte ex eo elaborantur, quàm accuratè traduntur… Traité sur l’antimoine d’Hamerus Poppius, publié pour la première fois en 1618.
- Methodus, qua omnes humani corporis affectiones ab humoribus copia… Traité de Marc Cornacchini, dédié au comte de Warwick, vantant les vertus d’une poudre purgative de son invention, appelée communément « poudre cornachine ». Il contient 4 tableaux dépliants.
Bon exemplaire en reliure strictement de l’époque. Quelques mouillures claires sans gravité.
Provenance : ex-libris manuscrit de l’époque en regard du titre. - Ex-libris biffé au recto de la première garde.

[ALCHIMIE] HARTMANN (Johann). Praxis chymiatrica edita à Iohanne Michaelis… Huic postremae editioni …
Live
Enchère terminée
Live
Enchère terminée

N° 8
[ALCHIMIE] - LEWIS (William).
Expériences physiques et chymiques, sur plusieurs matières relatives au Commerce & aux Arts.
Paris : Desaint, 1768-1769. — 3 volumes in-12, 166 x 97 : xl, 400 pp., 4 planches ; viij, 392 pp. ; xij, 410 pp., (1 f.), 1 planche. Veau marbré, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l’époque).
Édition originale de la traduction française de Philippe-Florent de Puisieux (1713-1772) de l’ouvrage du pharmacien et médecin anglais William Lewis (1714-1781), paru pour la première fois en 1763.
Le traité est divisé en 7 parties : Description d’un Fourneau portatif, propre à faire des Expériences. - Histoire de l’Or, & des différens Arts & Métiers qui en dépendent. La section XII de cette partie est consacrée à l’Histoire Alchimique de l’Or. - Expériences sur la conversion des Vaisseaux de Verre en Porcelaine, & pour établir les principes de cet Art. - De l’Expansion ou Contraction de certains corps, dans le tems qu’ils passent d’un état fluide à un état solide. - Manière de faire passer un courant d’Air dans les Fourneaux par le moyen d’un chûte d’eau. - Histoire des Couleurs. - Histoire de la Platine.
Les parties sur l’or et la platine sont les plus développées.
L’édition est illustrée de 5 planches gravées sur cuivre, figurant pour les 4 premières différents types de fourneaux, et pour la dernière l’expérience du mélange du platine avec le zinc.
Exemplaire bien conservé malgré les coins du 3e volume légèrement enfoncés.

[ALCHIMIE] LEWIS (William). Expériences physiques et chymiques, sur plusieurs matières relatives au …
Live
Enchère terminée

N° 9
[ALCHIMIE] - MALOUIN (Paul-Jacques).
Chimie médicinale, contenant La Maniere de préparer les Remedes les plus usités, et La Méthode de les employer pour la guérison des Maladies.
Paris : d’Houry père, 1750. — 2 volumes in-12, 163 x 97 : xvj, 550 pp. ; (1 f.), ix, 546 pp., (3 ff.). Veau marbré, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Seconde édition, dédiée au comte d’Argenson, la première sous ce titre, de cette pharmacopée chimique du médecin et chimiste, professeur au jardin du roi, Paul-Jacques Malouin (1701-1778). Il fut notamment l’auteur de 71 articles sur la chimie et l’alchimie pour l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et 75 pour l’Encyclopédie méthodique de Panckoucke.
L’ouvrage est divisé en 4 parties ; la première contient les généralités « qui sont les principes communs aux trois autres », la seconde « renferme les préparations des principaux remèdes tirés du genre des animaux », la troisième « traite des remèdes les plus usités qu’on fait avec les végétaux » et la dernière expose « les compositions médicinales des minéraux. »
Pour Malouin, la chimie et l’alchimie était liées, c’est ce que rapporte notamment Rémi Franckowiak dans son article sur la chimie dans l’Encyclopédie : « L’alchimie est en effet pour lui [Malouin] une chimie extraordinaire, dans le sens où ses opérations sont « extraordinaires » à la différence de l’autre, l’« ordinaire ». L’alchimie est la chimie la plus « perfectionnée », elle est, dans son plus parfait travail d’imitation des ouvrages de la nature, la « chimie par excellence » (Rémi Franckowiak, La Chimie dans l’Encyclopédie : une branche tour à tour dépréciée, réévaluée et autonome, in : Les branches du savoir dans l’Encyclopédie, octobre 2006).
Manques aux coiffes, fentes aux charnières, coins émoussés, quelques travaux de vers. Restauration au faux titre du premier volume. Mouillures claires dans le second volume.
Provenances : ex-libris manuscrit ancien sur le faux titre du premier volume. - Viollette, prénom porté à l’encre au verso des premières gardes blanches.

[ALCHIMIE] MALOUIN (Paul Jacques). Chimie médicinale, contenant La Maniere de préparer les Remedes l…
Live
Enchère terminée

N° 10
[ALCHIMIE] - GAFFAREL (Jacques).
Curiositez inouyes, Hoc est : Curiositates inauditæ de figuris persarum talismannicis, horoscopo patriarcharum et characteribus coelestibus.
[Suivi de] : MICHAEL (Gregorius). Notæ in Jacobi Gaffarelli Curiositates.
Hambourg : Gottfried Schultze ; Amsterdam : Johannes Janssonius Van Waesberge, 1676. — 2 parties en un fort volume in-8, 161 x 90 : frontispice, (54 ff.), 294 pp. mal chiffrées 290, (1 f.), 2 planches ; 303 pp., (1 p.), pp. 304-498, (1 f. blanc), 12 planches. Vélin rigide, dos lisse, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Dorbon, 1811.
Première édition latine rare des Curiosités inouïes sur la sculpture talismanique des Persans, horoscope des patriarches et lecture des étoiles du prêtre, docteur en théologie et bibliothécaire de Richelieu, Jacques Gaffarel (1601-1681), l’un des principaux représentants de la kabbale chrétienne au XVIIe siècle. La traduction est due à l’ecclésiastique Gregorius Michael (1625-1686).
Cet ouvrage parut pour la première fois en 1629 et connut plusieurs éditions malgré la censure de la Sorbonne qui obligea l’auteur à se soumettre à une rétractation. L’édition est illustrée d’un beau frontispice gravé par Wichman et de deux planches dépliantes représentant l’alphabet hébreu céleste.
Cette édition est importante car elle est la première à être enrichie, en édition originale, des notes savantes de Gregoruis Michael sur l’ouvrage, qui occupent près de 500 pages. Ces notes parurent séparément mais elles constituent un supplément indispensable à l’ouvrage de Gaffarel. On ne les trouve pas toujours accompagnant l’édition de 1676 comme c’est le cas ici. Elle est illustrée de 15 figures gravées sur bois sur 12 planches, la plupart dépliantes, montrant notamment des divinités égyptiennes.
Il parut deux états de cette édition, l’une portant l’adresse de Hambourg seule, et l’autre celles de Hambourg et Amsterdam. Il s’agit des mêmes éditions, à ceci près que cette dernière ne possède pas de feuillet de placement des gravures à la fin des notes de Gregorius Michael.
Rare exemplaire dont les 2 parties ont été reliées ensemble à époque.
Les index des deux parties ont été réunis en tête des Curiosités, après la dédicace. Frontispice légèrement coupé en tête. Les feuillets sont roussis comme toujours. Quelques traces de mouillures.

[ALCHIMIE] GAFFAREL (Jacques). Curiositez inouyes, Hoc est : Curiositates inauditæ de figuris persar…
Live
Enchère terminée

N° 13
[ALMANACH].
Almanach des adresses de Paris, Et celles des Députés de l’Assemblée Nationale, par ordre alphabétique ; en deux parties. Pour l’Année 1790.
Paris : Madame Lesclapart, [1790]. — 2 volumes in-24, 119 x 61 : 357 pp. ; 408 pp., (1 f. blanc). Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos lisse orné de pièces d’armes, roulette dorée intérieure, tranches dorées (reliure de l’époque).
Grand-Carteret, Les Almanachs français, 956.
Almanach important pour l’histoire de Paris, contenant des milliers de noms parmi les principaux habitants de la capitale au début de la révolution française. Il fait suite à l’Almanach de Paris paru de 1773 à 1789, qui avait une classification différente.
Il ne parut que 2 années de cet almanach sous cette forme, toutes deux très rares selon Grand-Carteret. Celle de 1790 est le premier.
Très bel exemplaire en maroquin rouge de l’époque, orné aux dos d’une pièce d’armes répétée figurant un lion couronné.

On joint :
- Almanach de Paris, Contenant la Demeure, les Noms & Qualités des Personnes de condition, &c. Pour l’année 1784. Paris : Lesclapart, [1784]. — In-24, 118 x 62. Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos lisse orné, tranches dorées (reliure de l’époque).
Bel exemplaire en maroquin rouge de l’époque. Manque à la pièce de titre. Déchirure avec manque et atteinte au texte au dernier feuillet. Manque les gardes.

[ALMANACH]. Almanach des adresses de Paris, Et celles des Députés de l’Assemblée Nationale, par ordr…
Live
Enchère terminée

N° 15
BELON (Pierre).
Les Observations de plusieurs singularitez & choses memorables, trouvées en Grèce, Asie, Iudée, Egypte, Arabie, & autres pays estranges, redigées en trois livres.
Paris : Gilles Corrozet, 1555. — 3 parties en un volume in-4, 229 x 158 : (12 ff.), 211 ff., (1 f.), 1 planche. Maroquin vert, double filet dorée en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, roulette dorée en encadrement à l’intérieur, tête dorée (J. Mouchon).
Nouvelle édition en français de ce bel ouvrage du naturaliste Pierre Belon (1517-1564).
Cet ouvrage est le fruit du voyage que l’auteur fit au Levant à partir de 1547. Étant passé par Genève puis Venise, il visita les îles grecques avant d’arriver à Constantinople en août 1547. Il repartit en direction de l’Égypte puis remonta vers la Palestine, visita Jérusalem, traversa Damas, Baalbek, Homs, Hama, Ma’arrat al-Nu’man et séjourna à Alep en décembre 1547. Il retourna à Constantinople en mai 1548 en passant par Antioche, Adana et Bursa. Il composa cet ouvrage à son retour, faisant état de la faune et de la flore mais également des us et coutumes des régions traversées.
L’ouvrage parut pour la première fois en 1553 ; il est divisé en 3 livres : le premier porte sur le voyage de Belon jusqu’à Constantinople, dans le second l’auteur raconte son périple en Égypte et en Syrie et le troisième traite de la religion, des us et coutumes des turcs, et du voyage d’Achara en Asie mineure jusqu’à Constantinople.
Cette édition, partagée entre Gilles Corrozet et Guillaume Cavellat, tout comme les éditions de 1553 et 1554, comprend un titre particulier pour chaque partie. Elle est illustrée d’un bel encadrement sur le titre, d’un portrait de l’auteur, de 44 figures sur bois dont des plantes, des animaux, parmi lesquels une girafe, des oiseaux, des costumes, une vue d’Alexandrie, et d’une carte dépliante hors texte du mont Sinaï qui manque souvent.
Bel exemplaire en pleine reliure moderne de J. Mouchon. Le premier cahier est légèrement plus court de marges. Rehauts de jaune moderne sur les titres et autour du portrait. Quelques mouillures claires sans gravité.
Provenance : De Pontoux, avec signature sur le titre, datée de 1637. - Pierre Mouchon, avec son ex-libris héraldique portant la devise « Cave Muscam Pungit ». Célèbre bibliographe, il fut un grand collectionneur de livres sur la chasse.

BELON (Pierre). Les Observations de plusieurs singularitez & choses memorables, trouvées en Grèce, A…
Live
Enchère terminée

N° 16
BOCCHI (Francesco).
Discorso di Francesco Boccho Fiorentino. A che de’ maggiori Guerrieri, che insino à questo tempo sonon stati, si dee la maggioranza attribuire. Florence : Giorgio Marescotti, 1573.
[Suivi de] : BACCI (Andrea). L’Alicorno. Nel quale si tratta della Natura dell’ Alicorno, & delle sue virtù Eccellentissime. Florence : Giorgio Marescotti, 1573.
[Et de] : MATASILANI (Mario). La Felicita’ del serenissimo Cosimo medici Gran duca di Toscana.
Florence : Giorgio Marescotti, 1572. — 3 ouvrages en un volume in-4, 217 x 147 : (4 ff.), 128 pp. ; (4 ff.), 80 pp. ; (12 ff.), 47 pp. Veau brun sur ais de bois, décor à froid sur les plats, composé d’un double encadrement de roulettes à motifs de feuillages et de médaillons, de fleurons aux angles intérieurs du rectangle central, de deux lions et d’un motif à deux petits fers au centre, dos à nerfs, titre à l’encre sur la gouttière, restes de fermoirs (reliure de l’époque).
Rare recueil de 3 ouvrages italiens du XVIe siècle sortant des presses florentines de Giorgio Marescotti (15..-1602).
- Édition originale du Discours sur la prééminence des principaux guerriers qui ont paru jusqu’à nos jours du jurisconsulte et professeur de droit civil et canonique Francesco Bocchi (1548-1618) dont c’est le premier ouvrage. Dédiée à Cosme I, grand-duc de Toscane (1519-1574), elle comporte un joli encadrement sur bois sur le titre, orné des armes des Médicis et d’une vue de Florence, ainsi que d’un portrait d’un militaire romain à pleine page et d’une jolie lettrine historiée.
- Édition originale de L’Alicorno du philosophe et médecin vénitien Andrea Bacci (1524-1600), dédiée à François Ier de Médicis. Il s’agit d’un traité sur les vertus et l’usage médicinal de la corne de licorne, l’un des plus importants en la matière publiés à l’époque. Ces cornes, soi-disant de licornes, étaient en réalité des dents de Narval.
- Édition originale de La Felicita de Mario Matasilani, de Bologne, dédié à Isabella Romola de Medicis (1542-1576). Il s’agit d’un éloge de Cosme I, grand-duc de Toscane (1519-1574).
Bel exemplaire en reliure de l’époque estampée à froid. Coiffe de tête arrachée, lacunes sur les coupes du premier plat, manque les fermoirs. Déchirure avec manque à la première garde. Mouillures parfois fortes.
Provenances : ex-libris manuscrits anciens sur la première garde et sur le titre du premier ouvrage. - Alberti de Foresta, avec ex-libris.

BOCCHI (Francesco). Discorso di Francesco Boccho Fiorentino. A che de’ maggiori Guerrieri, che insin…
Live
Enchère terminée

N° 18
BRUCE (James).
Cartes et figures du voyage en Nubie et en Abyssinie.
Paris : Plassan, 1792. — In-4, 259 x 200 : (2 ff.), 88 planches. Demi-veau vert, dos lisse orné (reliure du XIXe siècle).
Atlas seul devant accompagner l’édition française parue entre 1790 et 1792 du Voyage aux sources du Nil, en Nubie et en Abyssinie, pendant les années 1768, 1769, 1770, 1771 & 1772 du voyageur écossais James Bruce et du Voyage de Paterson chez les Hottentots et les Cafres.
James Bruce parcourut une grande partie de l’Éthiopie durant 4 années, à la recherche des véritables sources du Nil. Il crut les avoir découvertes, alors qu’il ne s’agissait que du Nil d’Abyssinie, aussi appelé Nil Bleu, Bah-rel-Azrek ou encore Abaï, déjà décrit par ces prédécesseurs. Sa relation fut boudée par le public lors de sa publication, tant les faits qui y sont décrits provoquaient le doute et la perplexité auprès des savants et explorateurs incrédules. On ne reconnut que tardivement la véracité de son récit, grâce aux voyageurs Combes, Tamisier, Léon Delaborde, à l’exception bien sûr de sa découverte des sources du Nil.
L’atlas comprend 88 planches représentant la faune, la flore, des costumes, des antiquités et des vues des pays visités, ainsi que 4 grandes cartes dépliantes. Les planches 1 à 68 concernent le voyage de James Bruce, les autres celui de Paterson.
Quelques frottements aux coiffes et des petites taches au dos. Réparations à la première carte dépliante.
Provenance : baron de Nervo, avec ex-libris armorié.

BRUCE (James). Cartes et figures du voyage en Nubie et en Abyssinie. Paris : Plassan, 1792. — In 4, …
Live
Enchère terminée

N° 19
CHALCONDYLE (Laonicus).
L’Histoire de la décadence de l’empire grec et establissement de celuy des Turcs.
Paris : Claude Sonnius, Denys Bechet, 1650. — 3 parties en 2 volumes in-folio, 359 x 225 : (12 ff.), 903 pp. mal chiffrée 907, (14 ff.) ; (4 ff.), 196 pp., (8 ff.), 89 pp., (1 f.), 64 ff., (1 f.), pp. 67-116, (2 ff.), 273 col., (1 f.), 2 planches. Maroquin rouge, double filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Édition en partie originale de l’importante Histoire des Turcs de l’historien byzantin du XVe siècle Laonicus Chalcondyle (1423?-1490?), traduite par Blaise de Vigenère, publiée pour la première fois en 1577.
L’ensemble de l’Histoire est divisé en 22 livres. Le récit historique de Chalcondyle, couvrant la période allant de 1298 à 1462, occupe les 10 premiers. Il décrit la chute de l’empire byzantin et l’essor de l’empire ottoman. Il est suivi de la continuation de Thomas Artus, formant les livres 11 à 18, concernant les années 1463 à 1612, puis, dans le second volume, des livres 19 à 22 composés par François Eudes de Mézeray couvrant la période allant de 1612 à 1649, qui paraissent ici pour la première fois. Ce second volume est complété de 4 autres textes, présentés avec une pagination séparée :
BAUDIER (Michel). Histoire générale du serrail, et de la cour du granseigneur empereur des Turcs. Où se void l’image de la Grandeur Othomane, le Tableau des Passions Humaines, & les exemples des inconstantes prosperitez de la Cour. - Plusieurs descriptions des accoustremens, tant des magistrats et officiers de la porte de l’empereur des turcs, que des peuples assujectis à son Empire. - ARTUS (Thomas). Tableaux prophétiques des empereurs Severe et Leon, avec leurs épigrammes predisans la ruine de la Monarchie des Turcs. - Illustrations de Blaise de Vigenere bourbonnois, sur l’histoire de Chalcondile athénien, de la decadence de l’Empire Grec, & establissement de celuy des Turcs.
L’édition possède une abondante illustration. Chaque volume comprend un joli titre-frontispice daté de 1650. L’Histoire des Turcs de Chalcondyle, Artus et Mézeray est ornée d’une grande planche dépliante représentant la ville de Constantinople (ici placée entre les pages 8 et 9 de l’Histoire du serrail de Baudier), d’une planche dépliante gravée sur bois, représentant l’armée de l’empereur turc « rangée en bataille », et de 24 portraits de sultans gravés sur cuivre dans le texte.
La partie sur les costumes est la plus abondamment illustrée. Elle possède 62 belles gravures sur cuivre à pleine page d’après Nicolas Nicolay, représentant des costumes d’hommes et de femmes, sauf la première figurant l’empereur sur son trône. Les Tableaux prophétiques d’Artus comprennent 17 grandes figures gravées sur cuivre à pleine page et la partie sur les Illustrations de Blaise de Vigenere comprend deux compositions gravées sur cuivre à pleine page.
L’édition parut indifféremment à l’adresse de Sonnius et Béchet ou de celle de Guillemot.
Exemplaire en maroquin rouge de l’époque, provenant de la bibliothèque de l’historien, conseiller du roi en la sénéchaussée de Marseille et conseiller d’État Antoine de Ruffi (1607-1689), avec son ex-libris manuscrit sur la dernière garde du premier volume et sur la première et la dernière garde du second volume. Il fut l’auteur de plusieurs ouvrages historiques dont l’Histoire de Marseille en 1642 et l’Histoire des comtes de Provence de 934 à 1480 en 1655.
Quelques trous de vers aux dos, manques aux coiffes de tête, frottements d’usage et taches sur les plats, coins légèrement émoussés, manque la première garde blanche. Feuillets brunis, traces de mouillures, rousseurs éparses. Déchirure sans manque au feuillet F5 et déchirures sur les bords du dernier feuillet dans le premier volume. Importantes galeries de vers avec parfois atteintes au texte, plus conséquentes dans le second volume. Déchirures sans manque à la planche de Constantinople. Les parties intimes du personnage de la figure 23 dans les descriptions des accoustremens ont été recouvertes à l’encre.
Provenances : Antoine de Ruffi, avec ex-libris manuscrits. - P. Bicheron, avec ex-libris.

CHALCONDYLE (Laonicus). L’Histoire de la décadence de l’empire grec et establissement de celuy des T…
Live
Enchère terminée

N° 20
CHARAS (Moyse).
Nouvelles expériences sur la vipère, ou l’on verra une description exacte de toutes ses Parties, la source de son Venin, ses divers effets, & les Remedes exquis que les Artistes peuvent tirer du corps de cét Animal.
Paris : Laurent d’Houry, 1694. — In-8, 188 x 115 : frontispice, (5 ff.), 367 pp., (12 ff.), 3 planches. Veau brun, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l’époque).
Seconde édition revue et augmentée de ce traité composé par Moïse Charas (1618-1698).
Ce dernier avait été successivement démonstrateur de chimie au Jardin du roi, chimiste de Charles II d’Angleterre, et médecin en Hollande puis en Espagne où il fut arrêté par l’Inquisition. Revenu en France il fut reçu à l’Académie des Sciences en qualité de chimiste.
Dans cet ouvrage, paru pour la première fois en 1669, il propose une étude sur l’anatomie de la vipère ainsi que sur la source et les effets du venin. Il y soumet les expériences réalisées publiquement au jardin du roi et défend la thèse que la vipère est un antidote à sa morsure, thèse opposée à celle d’un autre spécialiste du sujet le biologiste italien Francesco Redi (1626-1697) avec lequel il entretint une longue controverse. On trouve in fine des vers en latin de l’auteur.
L’édition est illustrée d’un frontispice et de 3 planches dépliantes.
Frottements d’usage à la reliure. Planches brunies.
Provenance : Jacques Mothereau, chirurgien parisien, avec ex-libris.

CHARAS (Moyse). Nouvelles expériences sur la vipère, ou l’on verra une description exacte de toutes …
Live
Enchère terminée
123..16>