photographies, dessins, gravures, livres modernes, autographes

16 février 2018 - 14:00
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Lots phares

Filtres

330 Résultats

N° 18
ARTAUD Antonin. DIX-SEPT LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES À SA CHÈRE MAMAN. 1943-1945.
20 000/30 000 €

(1) LETTRE AUTOGRAPHE À SA TRÈS CHÈRE MAMAN. Rodez, 17 septembre 1943 ; 4 pages in-8 à l'encre.
… « Je crois que j'ai dû vous faire souvent de la peine au cours de l'année écoulée, mais je vous écris aujourd'hui pour vous soulager et vous délivrer le cœur à mon sujet et pour que vous sachiez que l'amour profond, absolu et véritable que j'ai eu pour vous ne s'est pas départi une minute »…
La fin de la lettre a été égarée et ne figure pas dans les œuvres complètes, reprenant page 91, 92, 93 la lettre publiée ici.

(2) LETTRE AUTOGRAPHE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez, 25 novembre 1943 ; 2 pages in-4 à l'encre.
… « Je vous ai écrit il y À quelques temps mais je vous écrirai plus souvent puisque mes lettres vous font plaisir et j'espère surtout que
Dieu nous donnera d'être tous réunis bientôt. Mais il faut que cette guerre se termine enfinn bientôt »…
(Traces de scotch).
La lettre est signée Nanaqui (Antonin Artaud).
Publiée dans les œuvres complètes, tome X page 141, 142.

(3) L ETTRE AUTOGRAPHE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez 13 décembre 1943 ; 4 pages in-4 à l'encre.
… « Et maintenant je vais te faire une prière que tu comprendras : Je ne veux plus que tu continues à m'envoyer quoi que ce soit, parce que quand on a été aussi malade que tu viens de l'être, on a besoin de reprendre des force et il devient dangereux de se priver. Quant à moi, j'aurai honte de recevoir quelque chose de quelqu'un qui n'a pas ce qu'il lui faut, et à qui il manque le principal pour se soutenir lui-même. Ce sentiment de honte devient pour moi une douleur affreuse quand je pense que la personne qui se prive ainsi pour moi et qui retranche sur son nécessaire pour m'envoyer une douceur est ma mère »…
(Légères déchirures et traces de scotch).
Artaud dans cette lettre fait allusion à une précédente missive adressée par lui le 5 du même mois. Cette lettre retenue par l'administration de l'asile n'a pas été transmise à sa mère. Elle sera vendue dans les années soixante à un collectionneur.
Publiée dans les œuvres complètes, tome X pages 149 à 152.

(4) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA TRÈS CHÈRE MAMAN. Rodez 20 décembre1943 ; 1 page in-4 à l'encre.
Lettre autographe remplie de culpabilité adressée à Euphrasie Artaud et signée Nanaqui Antonin Artaud.
(Quelques taches et traces de scotch).
Publiée dans les œuvres complètes, tome X page 153, 154.
Exposée à la Bibliothèque Nationale de France en 2006/2007.

(5) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA TRÈS CHÈRE MAMAN. Rodez 27 décembre 1943 ; 2 pages in-4 à l'encre.
Lettre en partie relative au docteur Ferdière et signée Nanaqui Antonin Artaud.
… « Je sens à tout l'instant une étrange fraternité d'esprit entre Dr Ferdière et moi et si tu l'entendais parler il me semble que bien souvent tu aurais l'impression de m'entendre parler moi »…
(Légère déchirure, trace de scotch et manque dans les marges).
Publiée dans les œuvres complètes, tome X page 155, 156.

(6) L ETTRE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez 31 décembre 1943 ; 2 pages in-4 à l'encre.
La lettre est signée à Nanaqui Antonin Artaud.
… « Je communie trois fois par semaine et la pensée de Jésus Christ ne quitte pas mon cœur, mais à voir l'horreur dont le monde est plein, j'ai l'impression que le mal est entrain de faire un effort dans les fonds mêmes de l'infini, là où règne le Saint-Esprit de Dieu et qu'il faut le prier beaucoup pour lui éviter cette souffrance car la seule chose dont Dieu est souffert c'est du Mal que les hommes faisaient »…
(Léger manque de papier).
Publiée dans les œuvres complètes page 161 à 163.

(7) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE NANAQUI Antonin Artaud À Euphrasie Artaud, (Rodez) 26 janvier 1944 ; 2 pages in-4 à l'encre.
… « Comme le Dr Ferdière me l'a dit je n'ai jamais eu de maladie mentale mais j'ai été surtout malade des sévices que j'ai enduré depuis Dublin en septembre 1937. Voilà ma véritable histoire. N'oublie pas le scapulaire et sache que je prie Dieu tous les jours pour toi car ton amour pour moi est allé au fond de mon cœur » …
(Légers manques de papier).
Publié dans les œuvres complètes tome X page 181 à 183.

(8) LETTRE SIGNÉE NANAQUI Antonin ARTAUD À SA BIEN CHÈRE MAMAN. (Rodez) le 22 juin 1944 ; 3 pages in-8 à l'encre.
… « Il serait juste surtout que la vie nous devienne à tous plus favorable : car voilà trop d'années qu'elle nous est devenue à tous impossible et Dieu ne peut pas aimer cela. Moi je suis hors du monde depuis 7 ans, depuis 1937 et je ne vois pas le moment que ça s'arrange mais la terre entière souffre »…
Exposée et reproduite à la Bibliothèque Nationale de France en 200§-2007.
Publiée dans les œuvres complètes, tome X pages 240, 241.

(9) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez 25 juin 1944 ; 2 pages in-8 à l'encre sur papier quadrillé.
Lettre très affectueuse adressée à Euphrasie Artaud, signée Nanaqui Antonin Artaud dans laquelle il espère que la liberté sui sera rendue.
… « la justice sera revenue alors la liberté ne sera rendue mais le monde est tellement malade avec sa guerre et ses restrictions qu'il ne pense guère à être juste et cet adieu aille pour voir par un miracle total »…
(Quelques taches d'encre).
Publiée dans la tour de feu, numéro 112.
Publiée dans les œuvres complètes, Gallimard Tome X page 242, 243.

(10) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez, 4 juillet 1944. 3 pages in-4 à l'encre.
Lettre signée Nanaqui Antonin Artaud.
… « Tu sais qu'on a été très injuste avec moi et ton témoignage peut réparer cette injustice. Il s'agit de fournir au Dr Ferdière la preuve que je suis pas un malade ni un persécuté de croire que les gens ont été injustes et méchants avec moi »…
(Traces de scotch et déchirures centrales).
Publiée dans les œuvres complète tome X page 246, 247.

(11) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez 20 juillet 1944 ; 4 pages in-4 à l'encre.
Lettre signée Nanaqui Antonin Artaud.
… « Moi aussi, je ne compte plus que sur Dieu et sur un miracle du ciel pour amener un peu de justice dans les choses car il n'y en a plus du tout. Et si par hasard les allemands s'en allaient, tu peux être certaine que le régime que les anglais nous ont fait préparer n'en serait que beaucoup plus dur…
Et avec les anglais ce sont les russes qui nous imposeraient certaines conditions financières qui ferait de tous les français les serfs de l'univers »…
(Marges effrangées).
Publiée dans les œuvres complètes, tome X, page 248 à 251. .

(12) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA CHÈRE MAMAN. Rodez le 5 août 1944 ; 2 pages in-4 à l'encre.
La lettre est signée Nanaqui Antonin Artaud.
… « La charité et la pitié ne sont plus de ce monde et l'amour non plus. Et pourtant tout était basé sur l'Amour mais les hommes n'ont jamais vu ce que c'était. J'étais un homme qui voulait être aimé avec mon cœur et pour lui et toutes les femmes m'ont tourné le dos parce qu'elles ne comprennent que l'amour sensuel et dès qu'on essaie de leur donner de l'âme elles n'en veulent pas et vous prennent pour un niais et un idiot »…
(Marges légèrement effrangées).
Publiée dans les œuvres complètes tome X page 252 à 254.

(13) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA CHÈRE MAMAN. Rodez, 25 août 1944 ; 2 pages in-4 à l'encre.
… « Je n'oublie pas non plus que j'ai passé 6 jours en prison à Dublin et je me demande pour quelle raison car je n'avais ni tué ni volé et que c'est simplement à cause de la Canne de Saint Patrick que tu as vue quand j'étais à Paris en juillet août 1937 et qu'on m'a accusé d'être un agitateur politique et qu'on m'a déporté en France… Aies confiance en Dieu nous nous reverrons bientôt. A toi de tout cœur. Antonin Artaud. »
(Tâche et marges effrangées).
Publiée dans les œuvres complètes tome X page 255 à 257.

(14) CARTE POSTALE INTERZONES AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez, 9 octobre 1944 ; à l'encre.
Carte postale signée Nanaqui Antonin Artaud dans laquelle il rassure sa mère sur son état de santé et espère la revoir bientôt.
Publiée dans les œuvres complètes tome X, page 258, 259.

(15) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À EUPHRASIE ARTAUD. Rodez, 28 octobre 1944 ; 1 page ½ in-4 à l'encre.
… « Ce monde n'est pas bon du tout et ses pensées sont très mauvaises et je crois qu'il est en train de céder à l'abîme de la perversité… Et la grâce de Dieu soit sur toi à cause de tout le bien que tu m'as
fait pendant que je souffrais. A cause de ton cœur et de ta charité, à cause de ton indétachable pitié. Il n'est pas possible que nous ne finissions pas par nous rejoindre et que Dieu ne veuille pas notre éternelle réunion »…
(Tâche, marge effrangée).
Publiée dans les œuvres complètes tome X, page 261, 262.

(16) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez 30 janvier 1945 ; 4 pages in-8 à l'encre.
Lettre signée Nanaqui Antonin Artaud dans laquelle Artaud essaie de rassurer sa Maman.
… « Tu es toi même trop rationnée à Paris pour m'envoyer des choses. Pense d'abord à toi. Figure toi aussi que mes amis de Paris?: Jean Paulhan, Raymond Rouleau que tu connais, ne m'ont pas oublié
du tout et qu'ils ont envoyé la semaine dernière Jean Paulhan 1500F. et Raymond Rouleau 3000 F. pour moi au directeur de l'Asile. C'est pure amitié et générosité de leur part. Tu vois que Dieu ne m'oublie puisqu'il inspire les cœurs de tous mes amis »…
Publiée dans les œuvres complètes, tome XI pages 34 à 36.

(17) LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À SA BIEN CHÈRE MAMAN. Rodez, 8 février 1945 ; 2 pages in-4 à l'encre.
Lettre autographe signée Nanaqui Antonin Artaud.
… « Je te renouvelle encore une fois de ne plus t'occuper ni de mes finances, ni de mon ravitaillement. Tu es trop malade et tu as trop besoin de soins et d'aliments pour te priver de quoi que ce soit. Ne m'envoie plus rien, je t'en supplie, cela me fait honte et tu as maintenant la preuve que le ciel y pourvoit et que je n'en ai plus besoin. De même pour Marie-Ange qui a deux enfants,
lesquels ont justement eux aussi besoin de manger »…
(Pliure centrale).
Publiée dans les œuvres complètes tome XI pages 41 à 42.
Exceptionnel ensemble.

ARTAUD Antonin. DIX SEPT LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES À SA CHÈRE MAMAN. 1943 1945. 20 000/30 000 € …
123..17>