Arts du XXe siècle

27 avril 2018 - 14:00
Salle 5 - Drouot-Richelieu- 9, rue Drouot 75009 Paris
Live

Filtres

295 Résultats

N° 5
Vincent-Willem VAN GOGH. (1870-1978). Neveu du grand peintre.
11 L.A.S., 6 C.A.S., 7 L.T.S. à Jean Leymarie. Laren, 1951-1977. 28 pp. in-8, 2 pp. in-4, 7 pp. in-12 sur cartes postales ; joint un télégramme et une carte de vœux avec le portrait de Vincent-Willem Van Gogh.
Belle correspondance amicale et artistique, relative à l’organisation d’expositions et conférences sur Vincent Van Gogh, à propos de la monographie que Leymarie consacra au grand peintre. 1951 : remerciant pour son séjour à Grenoble et concernant l’organisation d’une rétrospective à Amsterdam et la collaboration de Vincent-Willem à diverses monographies, et concernant le livre de Tisné ; (…) C’est plus facile d’affirmer que de refuser (…) Cela m’a donné une réputation d’être très difficile (…) A notre retour du midi, j’ai reçu un livre américain sur Vincent. L’année passée j’avais refusé ma collaboration mais M. Hammacher a donné la sienne. Le résultat prouve que j’ai eu raison, les reproductions d’après les tableaux qui ne sont pas à moi dont des horreurs (…). Demande de conseils et invitations à Amsterdam ; sur l’avancée de la publication de la correspondance du peintre, félicitations pour le livre de Leymarie sur Van Gogh, nouvelles de famille, etc. ; (…) Je suis content que vous avez lu les lettres de Théo à Vincent. C’est seulement dans le livre sur les Impressionnistes de Rewald que Théo se trouve relevé un peu (…) Théo est allé à Paris en octobre (1879) (…). J’ai regardé de près votre livre sur Vincent et je vous félicite (…). C’est le premier ouvrage sérieux en français (…). Il poursuit en donnant plusieurs observations sur la chronologie, mentionnant Toulouse-Lautrec, Bernard. J’ai terminé le premier volume des lettres pour la nouvelle publication. Le second est en marche. Il n’y a pas mal de nouveau, si non du point de vue artistique que sur la personnalité de Vincent. Prochainement, il y aura des expositions de tableaux à Enschede et à Eindhoven (…). 1954 : à propos d’une exposition à Zurich, ses séjours à St-Paul de Vence, profitant de la Provence. 1967-1968- 1969 ; il a laissé des instructions au Musée pour envoyer à Leymarie les photographies des tableaux pour illustrer son livre, réflexions sur son dernier ouvrage « L’esprit de la lettre dans la peinture » ; annonçant son voyage dans les pays scandinaves et baltiques, ses séjours en Amériques, sur la construction du nouveau Musée Vincent Van Gogh ; il ne peut aller à Londres pour l’inauguration du Hayward Gallery ; félicitations à sa nomination comme directeur du Musée d’Art moderne, etc.

Vincent Willem VAN GOGH. (1870 1978). Neveu du grand peintre. 11 L.A.S., 6 C.A.S., 7 L.T.S. À Jean …
Live
Enchère terminée

N° 6
Charles vicomte de NOAILLES. 1891-1981. Mécène, collectionneur d’art.
4 L.T.S. et L.A.S. et C.A.S. Paris, Villa Noailles (Grasse), 1969, 1970. 6 pp. in-4, 1 pp. ½ in-8 et 1 pp. ½ sur bristol.
Belle correspondance artistique. 1969 : à propos de l’œuvre de Giacometti dont on s’apprête à faire une rétrospective au Musée de l’Orangerie ; le vicomte relève dans son fichier qu’une des œuvres exposées, avait été acheté en 1933 à la Galerie Pierre Colle ; (…) Je ne situe pas bien quelle année Alberto Giacometti est arrivé à Paris. Il me semble 4 ou 5 ans avec cette date car nous avions acheté de lui à son arrivée un plâtre ravissant qui est heureusement toujours ici, d’un modèle qui a été reproduit ensuite en bronze (…). Alberto était lié avec René Crevel qui était un grand ami à nous (…). La situation matérielle d’Alberto était à peu près inexistante, ce qui lui était complétement égal. Crevel l’avait encouragé à acheter l’œuvre importante que Giacometti venait d’achever. J’ai plusieurs fois à cette époque été le voir dans un petit atelier le long de la voie du chemin de fer, au-dessus de Vaugirard me semble-t-il, et très voisin de celui d’Henri Laurens. Henri Laurens vivait lui aussi dans la plus grande simplicité, mais il avait tout de même à la rigueur la possibilité d’allumer un poële dans son atelier (…). Il évoque une exposition avant-gardiste qu’il avait organisé et où Giacometti avait réalisé une girafe en bois ; ce fut l’occasion de lui commander une grande statue en pierres (…). Etc. Le vicomte apporte encore plusieurs précisions sur les plâtres figurant sur le catalogue d’exposition, évoquant l’égérie de l’artiste, Madina Visconti et mentionnant plusieurs artistes invités en 1932 à Saint-Bernard, Auric, Bérard, Markevitch, Poulenc, Sauguet, Huxley, Max Jacob, Sauguet, etc. 1971 : il demande des informations sur un tableau de Balthus, « La Chambre Turque » qu’il pense avoir acquis il y a plusieurs années. (…) Hélas, j’ai complètement perdu la mémoire et ne me souviens absolument plus d’événements des 5 ou 10 dernières années. Par contre, la mémoire antérieure tient bon, et je me souviens parfaitement du moment où j’avais promis à Charles Salle de ne pas manquer une de nos séances à laquelle Dorival je crois, présentait un tableau de Balthus à l’achat (…). Il se souvient encore d’une conversation désagréable avec André Lhote qui l’avait alors pris à partie. Réponse aux condoléances de Leymarie, à la suite du décès de Marie-Laure de Noailles. Etc.

Charles vicomte de NOAILLES. 1891 1981. Mécène, collectionneur d’art. 4 L.T.S. Et L.A.S. Et C.A.S. …
Live
Enchère terminée

N° 12
Francis PONGE. 1899-1988. Ecrivain.
3 L.A.S. à Jean Leymaris. 1979-1980-1982. 3 pp. ½ in-4, stylo bille et feutre noire.
1979 : remerciements pour son séjour italien ; (…) Pardonnez le caractère abrupt (c’est souvent mon style) de cette déclaration… Tant d’efficacité ! Tant de sollicitude ! De vous me restent, n’effaçant pas, bien sûr, beaucoup d’autres, mais inscrites à jamais dans ma mémoire sensible, deux images datant principalement de notre voyage à Paestum. D’abord celle de vos enthousiasme juvéniles (à la villa Hadriana, déjà) en présence de tel ou tel ensemble esthétique (la mer, les tempes, les montagnes du fond) ; puis celle, complémentaire en quelques façon, de vos assoupissements dans la voiture, signes d’une si profonde fatigue ! La façon ont, parmi des tâches si écrasantes, vous parvenez à vous donner, à livrer l’homme tout entier que vous êtes, est parfaitement exceptionnelle (…). 1980 : Avec son ami Jean Thibaudeau, il lui recommande Jean-Paul Goux comme pensionnaire à la Villa Medicis ; et à propos d’une exposition sur Braque ; il lui annonce qu’il a écrit un article sur Braque pour être imprimé sur le catalogue de la rétrospective qui sera montrée à la Fondation l’été prochain. Retrouvant dans de vieux papiers votre article de 1964 « L’espace et son parcours » (…) eh bien, je l’ai trouvé tout à fait admirable et me suis permis de coter de vous le paragraphe initial, à propos de ce que Braque vous avait dit de Reverdy (…). 1982 : remerciements pour lui avoir fait passer ce beau catalogue David e Roma (…).
On joint :
Un article avec un envoi aut. signé « Mais pour qui donc se prennent maintenant ces gens-là ? » (4 pp. in-12).

Francis PONGE. 1899 1988. Ecrivain. 3 L.A.S. À Jean Leymaris. 1979 1980 1982. 3 pp. ½ in 4, stylo b…
Live
Enchère terminée

N° 13
ACHARD (Marcel).
- Rigolette.
Manuscrit autographe de 67 pages in-4, sous enveloppe autographe us. « Pour Jacqueline Frénel. Pour mon joli bras droit. Ce manuscrit sans intérêt. Paris 1er Juil. 65 ».
MANUSCRIT INÉDIT mettant en scène Pipelet, Eugène Sue, Fleur de Marie, le chourineur, Rossini, Offenbach.
- Les Jours se suivent. Comédie. S.l.n.d. ; plaq. brad. gr. in-8 velin ivoire avec aquarelle originale peinte sur le premier plat [Caricature de Marcel Achard en juge XVIIIème siècle] ; emb.
Rare édition de cette comédie « représentée pour la première fois, en mer, par trente degrés de latitude nord ».
Elle est dédiée à sa secrétaire Jacqueline Frénel avec envoi autographe signé « A ma petite sœur. A mon bras droit. A mon cervelet. 10 Novembre 71 ».
On joint :
- Académie Française.
Réunion de deux tapuscrits de Discours, dont 2 concernant Marcel Achard.
Tome XIII des séances de Décembre 1953 du compte-rendu avec envoi de M.A. à sa secrétaire Madame Frénel.
- 2 exemplaires du Secrétaire Magazine (Janvier 1960).
Une page imprimée de « Remerciements », signé par M.A.
- 3 photographies de M.A.
- Une de ses paires lunettes « Prés ».
- LITTÉRATURE…
Réunion de 37 volumes in-8 ou in-12 br.., la plupart en éditions originales et avec envois autographes, signés à Marcel ACHARD.
BINET (L.). Gérontologie... – ROY (J.). L’Amour Fauve. – PLUMYENE (J.). Le Tombeau de Staline. – BONNET (G.). Dans la Tourmente. – MOURGUE (G.). Aux Sources du Proche Orient. – DIAMANT BERGER. C’était l’Homme au masque de fer. – CARCOPINO (J.). Rencontres... – TODD (O.). L’Année du Crabe. – GUEHENNO (J.). Ce que je crois. – FOUCHET (M.D.). Les Evidences secrètes. – PONTHIER (F.). L’Homme à la cuirasse. – ARMAND (L.). Propos Ferroviaires. – LEVIS MIREPOIX. Individualisme. – PAUPERT (J.-M.). Mère Angoisse. – ROBIDA (M.). Le Dragon de Chartres. ORMESSON (W.). Présence du Gal de Gaulle. – BRION (M.). Nous avons traversé la Montagne. – TSUR (J.). Prière du Matin. – GALLO (M.). Le Cortège des Vainqueurs. – CHASTENET (J.). De Pétain à de Gaulle. – THIRY (J.). Wagram. – BIDAULT (G.). Le Point. – CASTRIES (Duc de). Mirabeau. – ESCARPIT (R.). L’Humour. – ISORNI (J.). Ainsi passent les Républiques. – CLAVEL (M.). Le Tiers des Etoiles. – FOUGERE (J.). La Belle Femme. MASSON (A.). Un Temps pour mourir. – SCHUMAN (M.). (2). La Voix du couvre-feu. – Angoisse et certitude. – REMY. Le Joueur de flûte. + Le 41e fauteuil ; dont 4 portant un envoi autographe, signé à sa secrétaire Jacqueline Frénel.
DRUON (M.). Les Rois Maudits. (3). – QUEFFELEC (H.). Laissez venir la mer. 1974. – CLAIR (R.). L’Etrange ouvrage des Cieux. 1971. – ARNOUX (A.). La Double Hélène. 1967. – CAU (J.). Tropicanas. 1970. – TOESCA (M.). Le Chant de la Nature. 1973. – Le Bruit lointain du Temps. 1962.
- 5 disques 33 tours : Eugène le Mystérieux. – Malborough. – Voulez-vous jouer avec Moà. – Patate (2).
– 2 catalogues de vente : succession Juliette Achard. 1979.

ACHARD (Marcel). Rigolette. Manuscrit autographe de 67 pages in 4, sous enveloppe autographe us. …
Live
Enchère terminée

N° 18
René CHAR. 1907-1988. Ecrivain poète.
5 L.A.S. ou C.A.S. et Carte de visite annotée, à Jean Leymarie. Les Busclats, 1965-1980. 5 pp. ½ in-12 oblong, carte postale in-12 et carte de visite à son nom recto/verso ; joint leurs enveloppes.
1965 : Je vous prie de ne pas vous distinguer parmi « les spécialistes désinvoltes » ; cela est inexact, faux, et tout à fait inacceptable ! Ce que vous écrivez est aux antipodes de ces critiques (…). Les poètes vous conservèrent comme l’un des leurs. Et ils ont besoin de vous. Votre texte sur Braque est parmi les meilleurs que l’on ait écrit sur lui (…). 1966, 1969 : le remerciant pour son catalogue d’exposition sur Picasso ; pour le catalogue Giacometti : (…) Tout se passe une fois de plus pour un grand artiste mort comme si une coterie seule disposait (et elle dispose) des pleins pouvoirs pour l’irriguer ou l’assécher à sa guise. Je m’en étonne et m’en attriste (…). 1977 : remerciement pour l’invitation de l’exposition « Poussin » à Rome. (…) J’aime votre texte qui nous introduit sur le seuil de la Fête et nous offre le viatique, afin d’aller au mieux ensuite dans le nombre, dans la nuée magique, le viatique de Poussin (le moins chrétien des peintres !) si proche de Shakespeare que sa couleur et ses sujets se confondent (…). 1980 : à propos de son catalogue sur Gericault.

René CHAR. 1907 1988. Ecrivain poète. 5 L.A.S. Ou C.A.S. Et Carte de visite annotée, à Jean Leymari…
Live
Enchère terminée
123..15>