Live

Livres Anciens & Modernes

samedi 30 juin 2018 - 15:00
9-11, rue Royale 77300 Fontainebleau
Lots phares

Filtres

Ajouter un mot-clé

Prix

Thématiques

N° 1
LEMAIRE DE BELGES ( Jean). Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye. Avec les deux epistres de Lamant Vert. Paris : François Regnault, 1528. — 5 parties en un volume in-4, 251 x 180 : (6 ff.), lxv ff., (1 f. blanc) , xlvi ff. , (6 ff.), xli ff., (1 f. blanc) , (30 ff. dernier blanc), (14 ff.). Maroquin vert sombre janséniste, dos à nerfs, dentelle dorée intérieure, tranches dorées (Allô). Bechtel, p. 434, L-174. « Excellente édition » (Bechtel), revue et corrigée, des Illustrations de Gaulle et singularités de Troyes du poète et chroniqueur Jean Lemaire de Belges (1473-1524). Il s'agit du principal ouvrage de l'auteur. Ce dernier « utilise le mythe de l'origine troyenne commune des maisons d'Autriche et de France pour plaider en faveur de leur rapprochement. Ouvrage engagé mais qu'animent le plaisir de conter et la verve de maints passages savoureux. Sous la fiction mythologique, ce sont les milieux de cour qu'il dépeint. Toute l'aristocratie française put se retrouver dans ce texte, avec ses rêves de chevalerie et de courtoisie » (Bechtel, p. 428). Cette édition, revue et corrigée, est imprimée en lettres gothiques sur deux colonnes par François Regnault. Elle est de celles qui contient les 5 livres de l'œuvre, le 4e constituant Le Traicté de la différence des Scismes & des Concilles de leglise et le 5e étant ici l'Épître du roy Hector. Cette dernière est remplacée dans certaines éditions par la Légende des Vénitiens. L'édition comporte un titre général imprimé en rouge et noir. Les parties 2 à 5 possèdent un titre particulier portant la marque de l'imprimeur , les foliotations sont séparées. Chaque livre possède son colophon mais seul celui du premier est daté. L'illustration se compose au total de 68 vignettes gravées sur bois, soit 23 dans la première partie, 6 dans la seconde, 23 dans la troisième dont une à pleine page et 16 dans la quatrième. Seule la dernière partie ne possède pas de gravures. Bon exemplaire en plein maroquin de Allô. Frottements d'usage aux mors. Quelques annotations marginales anciennes dans la marge, la plupart ayant été coupées par le relieur. Provenances : - Thomas Powell, avec ex-libris. - Ex-libris au chiffre HOV.

LEMAIRE DE BELGES ( Jean). Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye. Avec les deux epistres de Lamant Vert. P…
Live
Enchère terminée
Live
Enchère terminée

N° 3
RONSARD (Pierre de). Les Quatre premiers livres des odes de P. de Ronsard Vandomois. Paris : veuve Maurice de La Porte, 1555. — In-8, 158 x 101 : (4 ff.), 132 ff. Maroquin citron janséniste, dos à nerfs, dentelle dorée intérieure, tranches dorées sur marbrures, chemise à dos et bande à recouvrement de maroquin bleu, étui bordé (Duru 1861, chemise et étui modernes). Jean-Paul Barbier, Ma bibliothèque poétique, II, n° 17, pp. 59-61. Troisième édition très rare, après celles de 1550 et de 1553, contenant 21 pièces nouvelles parmi lesquelles 7 odes de gala adressées respectivement au roi, à la reine, au dauphin François, à Charles duc d'Orléans, à Henri duc d'Angoulême, aux princesses Élisabeth, Claude et Marguerite de Valois, et à Diane de Poitiers duchesse de Valentinois. L'édition est illustrée du portrait de l'auteur à l'antique gravé sur bois au verso du privilège, que l'on trouve généralement dans les recueils de poésies que l'auteur donna de son vivant. Exemplaire de 2e état sur 3, tel que décrit par Jean Paul Barbier, où le feuillet 7 est chiffré et porte le titre courant « Livre I ». Cependant, même si l'on trouve bien le papillon collé au verso du feuillet 84, rajoutant les mots « & ore » à la fin du 13e vers, le papillon devant remplacer les mots « J'ay bien » pour « Je vien » au recto du feuillet 1 ne s'y trouve pas. On n'y distingue aucune trace de colle. Bel exemplaire en reliure de Duru, malgré le dos et le bord des plats brunis. Provenance : Ex-libris au chiffre HOV.

RONSARD (Pierre de). Les Quatre premiers livres des odes de P. De Ronsard Vandomois. Paris : veuve Maurice de La Porte, …
Live
Enchère terminée

N° 5
RONSARD (Pierre de) - DESPORTES (Philippe) - LASSUS (Roland de). [Recueil de chansons (Contratenor)]. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1559-1578. — 24 livrets en un volume in-8 oblong, 90 x 130. Vélin souple, dos lisse, chemise à dos et bandes à recouvrement de maroquin bleu, étui (reliure de l'époque, chemise et étui modernes) PRÉCIEUX ET RARISSIME RECUEIL DE CHANSONS DU XVIe SIÈCLE PUBLIÉES PAR LE ROY ET BALLARD. Il est très rare de trouver ce type de recueil aussi complet relié à l'époque. Adrien Le Roy (1520?-1598) était luthiste, guitariste, compositeur et chanteur de la chapelle du roi Henri II , il s'associa avec son beau-frère Robert Ballard pour imprimer et publier des ouvrages de musique dont ces petits livrets de chansons. Il en existe 4 séries : tenor, superius, contratenor et bassus. On compte ici 24 livrets de la série « contratenor » dont certains sont aujourd'hui quasi introuvables. Ils ont paru pour la première fois dans les années 1550-1560. Il s'agit ici de nouvelles éditions, la plupart très remaniées, imprimées essentiellement dans les années 1570. Ils comprennent tous un titre placé dans un joli encadrement gravé sur bois, excepté le Sixième livre de 1559. Exemplaire composé des pièces suivantes : I - RONSARD (Pierre de) - DESPORTES (Philippe). Chansons de P. de Ronsard, Ph. Desportes, et autres mises en musique par N. de La Grotte, vallet de chambre, et organiste du roy. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 24 ff. Édition extrêmement rare réunissant 18 chansons de Pierre de Ronsard, Philippe Desportes, Jean-Antoine de Baïf, Filleul, Nicolas de La Grotte et Jacques de La Chastre, seigneur de Sillac, le tout mis en musique par Nicolas de La Grotte. Au verso du dernier feuillet figure la très belle marque de Le Roy et Ballard. II - Contra. Second livre de chansons composé à quatre parties de plusieurs autheurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. Recueil de 15 chansons d'Adrien Le Roy, Nicolas Gombert (1495?-1560?) et Pierre Certon (1515-1572). III - Contra. Tiers livre de chansons à quatre parties, de Ia Arcadet et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 23 chansons de Jacques Arcadelt (1507?-1568), Jean Maillard (15..-15..) et de Bussy (15..-15..). IV - Contra. Quatrieme livre de chansons à quatre parties, de Ia. Arcadet & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 20 chansons de Jacques Arcadelt, Jean Maillard, de Bussy, Pierre Certon, Robert Godard (15..-15..), Clément Janequin (1485?- 1558) et Besancourt (15..-15..). V - Contra. Cinqieme livre de chansons à quatre parties, de Ia. Arcadet & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 21 chansons de Jacques Arcadelt, Jean Maillard, de Bussy et Pierre Certon. VI - Sixiesme livre de chansons nouvellement composées en Musique à trois, & quatre, parties, par plusieurs autheurs, imprimées en quatre volumes. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1559. — 16 ff. Comprend 18 chansons de Jacques Arcadelt, Pierre Certon, Jean Maillard, Pierre Moulu (1484?-1550?), Pierre Sandrin (1490?-1561?), Nicolas Grouzi (15..-1568), Clément Janequin, Claude Goudimel (1514?-1572), Jacotin (14..-15..) et Nicolas de La Grotte. VII - Contra. Setieme livre de chansons à quatre parties, de plusieurs autheurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 14 chansons de Nicolas Grouzi, Jacques Arcadelt, Clément Janequin, Claude Goudimel, Thomas Champion (Mithou) (15..- 1580), Clément Janequin, Nicolas et Touteau. VIII - Contra. Huitieme livre de chansons, à Quatre parties, de Iac. Arcadet et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 15 chansons de Jacques Arcadelt, de Bussy, Claude Goudimel, Nicolas Grouzy, Clément Janequin, Nicolas Millot (15..-1590?), Hilaire Penet (1501?-15..), Cipriano de Rore (1516?-1565) et Pierre Santerre (15..-156.). IX - Contra. Neufiesme livre de chansons à quatre parties, d'Arcadet & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Comprend 21 chansons de Jacques Arcadelt, François Roussel (1510?-1577?), Nicolas Millot, de Bussy et Nicolas Grouzy. X - Contra. Dizieme livre de chansons à Quatre parties, d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 16 chansons de Roland de Lassus (1532-1594), Philippe de Monte (1521-1603), Pierre Clereau (15..-156.), Nicolas Millot, Meldaert, Castro et Jean Maillard. XI - Contra. Unzieme livre de chansons à quatre & cinq parties : de plusieurs auteurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Comprend 9 chansons de Clément Janequin, Touteau, Guillaume Costeley (1530?-1606), Delafont (15..?-1559), Desbordes, Nicolas et Fourmentin. XII - Contra. Dousieme livre de chansons à quatre & cinq parties : d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Comprend 17 chansons de Roland de Lassus, Jacques Arcadelt, Nicolas et Entraigues. XIII - Contra. Tresieme livre de chansons à quatre parties : d'Orlande de lassus & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Comprend 15 chansons de Roland de Lassus, de Bussy, François Roussel, Nicolas Millot et Antoine de Bertrand (1540?-1581?). XIV - Contra. Quatorzieme livre de chansons à Quatre, & Cinq, parties d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 16 chansons de Roland de Lassus, Jacques Arcadelt et Nicolas. XV - Contra. Quinzieme livre de chansons à quatre' cinq & six parties : d'Orlande de lassus & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Contient 14 chansons de Jacques Arcadelt, Roland de Lassus, Nicolas Grouzy, Nicolas, Ebran et Luigi Roince (15..-1597). XVI - Contra. Sesieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 16 chansons de Roland de Lassus, Guillaume Costeley, Jacques Arcadelt et Cipriano de Rore (1516-1565). XVII - Contra. Dixsetieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. Contient 17 chansons de Roland de Lassus. XVIII - Contra. Dixhuictieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1576. — 16 ff. Contient 17 chansons de Roland de Lassus. XIX - Contra. Dixneufieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus, & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. Contient 18 chansons de Guillaume Costeley, Roland de Lassus, Nicolas Millot, Nicolas Grouzy, Philippe de Monte et Marchandy. C'est dans ce livret que se trouve la partition de Costeley composée sur le poème de Ronsard Mignonne allons voir si la rose. XX - Contra. Vingtieme livre de chansons à quatre & cinq parties : d'Orlande de lassus. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Contient 18 chansons de Guillaume Costeley, Nicolas Millot, Roland de Lassus, Claude Petit Jehan (15..-1589) et Johannes Verius. XXI - Contra. Vingtuniesme livre de chansons à quatre & cinq parties d'Orlande de Lassus & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. L'exemplaire de ce 21e livre a été mal relié. Le premier cahier est bien le bon mais le cahier B est celui du Premier recueil des recueils que l'on trouve à la suite. Contient 15 chansons de Roland de Lassus, Cipriano de Rore, Claude Le Jeune (1530?-1600) et Philippe de Monte. XXII - Contra. Premier recueil des recueils à quatre parties, de plusieurs autheurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Le second cahier est ici celui du livre précédent. Ainsi les livres 21 et celui-ci sont bien complets, avec les cahiers B intervertis. Il comprend 25 chansons de Nicolas Gombert, Jean Maillard, Pierre Certon, Boyvin, De Bussy, Pierre Sandrin, Pierre Cadéac, Costanzo Festa (1490?- 1545), Nicolle des Celliers de Hesdin (14..-1538), Jacques Arcadelt, Jacotin, Roger et Thomas Crecquillon (149.?-1557?). XXIII - RENVOISY (Richard de). Contra. Les Odes d'Anacréon mises en musique à quatre parties. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 20 ff. Richard de Renvoisy (1520?-1586) était musicien et maître des enfants de chœur de la Sainte Chapelle du roi à dijon. Il fut condamné à mort en mars 1586 et exécuté à Dijon pour avoir eu une relation coupable avec un de ses enfants de chœur. L'exemplaire est court de marge en tête, avec légère atteinte au titre courant. XXIV - LE ROY (Adrien). Contra. Premier livre de chansons en forme de vau de ville composé à quatre partie. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 24 ff. Ce livret contient 23 chansons d'Adrien Le Roy. Ces 24 livrets réunissent plus de 400 partitions ce qui fait de cet exemplaire un recueil tout à fait exceptionnel. Nous n'avons trouvé aucun autre recueil de ce genre aussi complet passé en vente ces 20 dernières années. Exemplaire de choix, conservé dans sa première reliure, condition des plus rares et des plus désirables. Il est très bien conservé malgré le bord du premier plat en partie rongé. Mouillures claires marginales sans gravité aux derniers feuillets

RONSARD (Pierre de) DESPORTES (Philippe) LASSUS (Roland de). [Recueil de chansons (Contratenor)]. Paris : Adrien Le Roy,…
Live
Enchère terminée

N° 6
GIOVIO (Paolo). Dialogo de las empresas militares, y amorosas, compuesto en lengua italiana. [Suivi de] : SIMEONI (Gabriello). Devisas o emblemas heroicas y morales. Lyon : Guillaume Rouillé, 1562-1561.  [On trouve relié à la suite] : RIDOLFI (Luca Antonio). Aretefila, dialogo, Nel quale da una parte sono quelle ragioni allegate, lequali affermano, la amore di corporal bellezza potere ancora per la via dell'udire peruenire alquore. Lyon : Guillaume Rouillé, 1560. — 2 ouvrages en un volume in-4, 203 x 149 : (8 ff.), 263 pp. , 164 pp., (2 ff. dernier blanc). Veau fauve, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure du XVIIe siècle). Ensemble de deux ouvrages rares publiés à Lyon par Guillaume Rouillé. Le premier est divisé en 2 parties à pagination continue mais chacune avec une page de titre propre. Il débute par l'édition originale de la traduction espagnole faite par Alfonso de Ulloa (15..?-1580) du Dialogue des devises d'armes et d'amours du poète, évêque de Nocera, Paolo Giovio (1530?-1585). Rouillé en publiera la même année une édition en français. Dédié à Francisco de La Torre, le texte est augmenté du discours de Louis Dominique sur les devises militaires et d'amours, traduit en espagnol par Ulloa également. On trouve à la suite, introduite par un titre propre daté de 1561, la traduction espagnole des Devises héroïques et morales de l'historien et poète italien Gabriello Simeoni (1509-1576). L'édition comprend une riche illustration gravée sur bois dans le texte, comprenant 102 emblèmes dans l'ouvrage de Giovio et 35 dans celui de Simeoni. Ces figures sont attribuées au maître à la capeline, graveur attitré de Guillaume Rouillé. Chaque emblème est placé dans huit encadrements différents ornés d'arabesques, d'animaux, de signes astrologiques, de grotesques, etc. Exemplaire enrichi de l'édition originale d'Aretefila du gentilhomme italien Luca Antonio Ridolfi, publiée également par Guillaume Rouillé en 1560. Ce livre, dédié à Francesco Nasi, est un dialogue ou un débat sur l'amour qui se déroule chez Aretefila désignant Marguerite de Bourg, dame de gage qui était très liée avec Ridolfi. Il met en scène Lucio et Federigo, ce dernier se disant amoureux d'Aretefila. Bon exemplaire en reliure du XVIIe siècle. La reliure a été restaurée aux coiffes et aux charnières et présente quelques épidermures sur les plats. Feuille E2 mal placé avant le feuillet F1 . Mouillure claire à l'angle inférieure des feuillets, galerie de ver dans la marge inférieure des derniers feuillets

GIOVIO (Paolo). Dialogo de las empresas militares, y amorosas, compuesto en lengua italiana. [Suivi de] : SIMEONI (Gabri…
Live
Enchère terminée

N° 7
CAMERARIUS ( Joachim). De Philipp Melanchtonis ortu, totius vitæ curriculo et morte, implicata rerum memorabilium temporis illius Hominumque mentione atque indicio, cum expositionis serie cohærentium. Leipzig : Ernest Voegelin , 1566. — In-8, 191 x 120 : (10 ff.), 419 pp. (1 p. blanche), pp. 420-423, (10 ff. premier blanc). Peau de truie estampée à froid sur ais de bois, premier plat présentant au centre une plaque figurant le roi David avec des effigies de saints en encadrement, second plat orné au centre de petits fers répétés verticalement entourés d'un premier encadrement composé de petits portraits en médaillon et d'armoiries décoratives, et d'un second identique à celui du premier plat avec des effigies de saints , dos à nerfs, restes de fermoirs (reliure de l'époque). Édition originale rare de la première biographie du théologien réformateur protestant et humaniste Philippus Melanchthon (1497-1560), composé par son ami proche le célèbre humaniste Joachim Camerarius (1500-1574). Il s'agit du principal ouvrage de l'auteur qui, en contant la vie de Mélanchthon, retrace toute l'histoire de la Réformation. L'édition se termine par la transcription de 5 lettres, de François Ier à Mélanchthon, de ce dernier à Joachim Du Bellay et à Johannes Sturm, etc. Exemplaire de choix, dans sa première reliure en peau de truie estampée à froid. Il comporte de nombreuses notes de deux mains différentes, dont les principales sont celle d'un humaniste de l'époque qui a en outre augmenté l'exemplaire d'une table manuscrite à la fin. Ces notes mériteraient une étude approfondie. Frottements aux nerfs, coins émoussés. La reliure est noircie, manque les fermoirs

CAMERARIUS ( Joachim). De Philipp Melanchtonis ortu, totius vitæ curriculo et morte, implicata rerum memorabilium tempor…
Live
Enchère terminée

N° 8
BEZE (Théodore de). Poemata… Quibus continentur Sylvæ, Elegiæ, Epitaphia, Icones, Epigrammata. Lyon [Bâle ?] : [Thomas Guarin, vers 1570]. — In-12, 130 x 77 : 118 pp. Vélin ivoire, dos lisse, tranches rouges (reliure du XVIIe siècle). Édition rare. Ces Poemata, parus pour la première fois en 1548, réunissent les écrits de jeunesse de l'humaniste et théologien protestant Théodore de Bèze (1519- 1605). On y trouve dans un premier temps les sylves, suivies des élégies, des épitaphes et des épigrammes. Cette édition, parue du vivant de l'auteur, comporte bien, comme l'originale, l'épître adressée à l'humaniste luthérien, précepteur de l'auteur, Melchior Rufus Volmar mort en 1561. Elle porte sur le titre la marque de Thomas Guarin (1529-1592). Ce dernier exerça le métier de libraire à Lyon de la fin des années 1540 à 1556, avant de devenir imprimeur à Bâle de 1557 à 1578 au moins. C'est en 1567 qu'il succéda à son beau-père Michael Isengrin, à qui il emprunta la marque typographique au palmier. L'édition, bien que portant l'adresse de Lyon, fût selon toute logique imprimée à Bâle vers 1570 , la marque est notamment la même que celle de l'édition du Poemata de Louis Des Masures que Guarin imprima en 1574, à ceci près qu'elle ne porte pas ici l'indication "PALM GUAR". Plaisant exemplaire en reliure ancienne. Petite coupure sans gravité au dos. Quelques minimes rousseurs.

BEZE (Théodore de). Poemata… Quibus continentur Sylvæ, Elegiæ, Epitaphia, Icones, Epigrammata. Lyon [Bâle ?] : [Thomas G…
Live
Enchère terminée

N° 9
MONTENAY (Georgette de). Emblemes, ou devises chrestiennes. Lyon : Jean Marcorelle, 1571. — In-4, 181 x 130 : (8 ff. dernier blanc), 100 ff., (8 ff.), portrait. Veau marbré, filet à froid en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure du XVIIIe siècle). Seconde édition, de la plus grande rareté, de ce très beau livre d'emblèmes chrétiens, c'est-à-dire ici calvinistes, de la poétesse Georgette de Montenay (1540-1581). Dédié à la reine Jeanne d'Albret, dont l'auteur était l'une des filles d'honneur, cet ouvrage parut pour la première fois en 1567. Cette édition originale est aujourd'hui quasi introuvable. L'illustration comprend 100 emblèmes gravés en taille douce à mi page par le graveur et orfèvre lorrain Pierre Woeiriot de Bouzet (1532-1599) dont c'est l'un des chefs-d'œuvre. Chaque gravure est signée d'une croix de Lorraine. Il s'agit du premier livre d'emblèmes illustré de gravures sur cuivre, ces dernières ayant été commandées par Philippe de Castellas éditeur de l'ouvrage. C'est également l'un des plus anciens livres d'emblèmes religieux, réunissant des compositions inspirées de la Bible dont certaines sont ouvertement anticatholiques. Chaque figure comprend une inscription latine et surmonte un huitain imprimé en caractères italiques. L'édition est également illustrée du portrait hors texte de l'auteur, gravé sur cuivre par Woeiriot de Bouzet et daté de 1567. Destiné aux exemplaires de l'édition originale, comme le laisse supposer la date, on ne le trouve pas toujours dans les exemplaires de 1571. La figure 18 a été modifiée après impression et l'épreuve refaite, portant le numéro 17, a été collée sur l'ancienne gravure. Exemplaire provenant de la librairie Pierre Berès, vendu lors de la seconde vente du fonds de la librairie en 2005. Il était précisé alors qu'aucun exemplaire de cette édition de 1571 n'était passé sur le marché des ventes internationales depuis 1977. Nous pouvons préciser dorénavant que le seul exemplaire passé en vente depuis 2005, fut un exemplaire vendu le 22 mai 2012 à Drouot (vente Binoche, n° 114) mais qui était incomplet de 4 feuillets et du portrait. Reliure frottée, fentes aux charnières. Le feuillet 17 , anciennement déchiré, a été doublé. Quelques rousseurs, dessin à l'encre dans la marge du portrait. Feuillets rognés court, surtout à la fin où les débuts de ligne ont été très légèrement coupés. Provenances : Paul Harth, avec ex-libris. - Librairie Pierre Berès (vente 28-10-2005, n° 57).

MONTENAY (Georgette de). Emblemes, ou devises chrestiennes. Lyon : Jean Marcorelle, 1571. — In 4, 181 x 130 : (8 ff. Der…
Live
Enchère terminée

N° 10
SAINT-GELAIS (Mellin de). Œuvres poëtiques. Lyon : Antoine de Harsy, 1574. — In-8, 150 x 91 : (8 ff.), 253 pp., (1 f. blanc). Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches dorées (reliure du XVIIe siècle). Tchémerzine, V, 608. Première édition en librairie, considérée aujourd'hui comme l'originale. La première édition de 1547 fut détruite avant même sa diffusion , il en subsisterait que 2 exemplaires. Cette édition de 1574 est donc la première à avoir été mise dans le commerce , on la considère comme l'originale car elle est très différente de celle de 1547. La disposition des pièces est distincte, il en a été ajouté un grand nombre qui n'avaient jamais été recueillies jusque là et 16 pièces ont été retirées. Bon exemplaire en maroquin rouge du XVIIe siècle. Sur le titre figure la signature, en partie coupée par le relieur, « J. Michel de Rochemaillet ». Une note placée en tête, de la main de l'historien Eusèbe Castaigne (1804- 1866), bibliothécaire et archiviste de la ville d'Angoulême, indique qu'il s'agit certainement de Jean Michel de La Rochemaillet (1561-1642). Auteur de plusieurs ouvrages de jurisprudence et d'un livre intitulé Éloges des hommes illustres qui ont fleuri en France depuis l'an 1502 jusqu'en 1600, Michel de La Rochemaillet avait également été l'ami proche de Charron et fut de ceux qui défendirent son livre De la sagesse contre l'université, la Sorbonne, le Parlement et le Châtelet. Il est connu aujourd'hui sous le prénom Gabriel. Castaigne pense que grâce à cette signature, la preuve est faite que son véritable prénom était Jean, il cite le père Niceron qui le nomme ainsi dans ses Mémoires. Exemplaire incomplet des feuillets g2 et g7 . Les passages manquants ont été anciennement recopiés et calligraphiés à la main. Marges parfois un peu courtes, les notes imprimées des pages 70, 71 et 221 ont été légèrement coupées. Petites traces sombres sur les plats, sans gravité. Provenances : - Michel de La Rochemaillet, avec signature sur le titre. - Pierre Duputel (1775-1851), homme de lettres et bibliophile rouennais, avec ex-libris au verso du titre. - Librairie Morgand, cat. janvier 1922, n° 270.

SAINT GELAIS (Mellin de). Œuvres poëtiques. Lyon : Antoine de Harsy, 1574. — In 8, 150 x 91 : (8 ff.), 253 pp., (1 f. Bl…
Live
Enchère terminée

N° 15
HUGO (Hermann). Pia Desideria Emblematis, Elegiis & affectibus SS. Patrum Illustrata. Anvers : Henrici Aertssenii, 1628. — Petit in-8, 126 x 86 : (15 ff.), 456 pp., (1 f.). Veau havane, double filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné (reliure de l'époque). Seconde édition, dédiée à Urbain VIII, de l’un des livres d’emblèmes les plus célèbres des XVIIe et XVIIIe siècles, qui connut plus de 40 éditions entre 1624 et 1757. Composé par le jésuite Hermann Hugo (1588-1629), il se divise en trois parties : Les gémissements de l’âme pénitente - Les vœux de l’âme sanctifiée et Les soupirs de l’âme pleine d’amour. La popularité de l’ouvrage provient notamment du choix des textes bibliques parmi les plus populaires de l’époque. L’édition comporte 45 emblèmes gravés sur bois par Christoffel van Sichem II (1577-1658), qui sont une copie de ceux gravés sur cuivre dans la première édition de 1624. Chaque emblème illustre une citation de l’Écriture Sainte et est accompagné d’un poème élégiaque et d’un commentaire en prose. L’illustration compte également un titre gravé, un 46e emblème dans les pièces liminaires figurant le Psaume 37, les armes d’Urbain VIII à pleine page, 3 faux titres et de beaux culs-de-lampe. Coiffes et charnière du premier plat restaurés, quelques taches sur les plats, manque les gardes. Salissures au premier feuillet, portant également une signature ancienne « Doublet major ». Provenance : Ex-libris au chiffre HOV.>

HUGO (Hermann). Pia Desideria Emblematis, Elegiis & affectibus SS. Patrum Illustrata. Anvers : Henrici Aertssenii, 1628.…
Live
Enchère terminée

N° 17
CATS ( Jacob). Spiegel van den Ouden en Nieuwen Tijdt. Van nieuws oversien, vermeerdert en verbetert. Elck spiegele hem selven. S.l., s.d. [Suivi de] : Swerelts begin, midden, eynde, Besloten in den Trou-ringh, met den Proef-steen Van del Selven. Amsterdam : I. I. Schipper, 1664. — 4 ouvrages en un volume in-4, 245 x 195 : (4 ff.), 150 pp., pp. 161-175 (manque pages 151 à 160) , (6 ff.), 276 pp. mal chiffrées 278. Vélin rigide, dos lisse, tranches bleues (reliure de l'époque). Précieux recueil de livres d'emblèmes composés par l'homme d'État et l'un des principaux poètes de l'âge d'or de la littérature néerlandaise, Jacob Cats (1577-1660). Le premier ouvrage est le Spiegel van den ouden en nieuwen tijdt ou Miroir des temps anciens et nouveaux. Il s'agit ici d'une édition non datée, amstellodamoise très certainement, publiée dans les années 1660 et imprimée sur deux colonnes. Cette œuvre, parue pour la première fois en 1632, est la plus célèbre de l'auteur. Souvent citée, elle est devenue la source de nombreux dictons néerlandais. Elle consiste en un ensemble de proverbes et de sentences empruntés à tous les siècles et à toutes les nations, rapprochés les uns des autres et commentés par des compositions poétiques de l'auteur et représentés pour la plupart par de belles gravures. L'exemplaire est ici, depuis l'origine, incomplet des pages 151 à 160, correspondant au feuillet V4 et au cahier X. On y trouve 117 gravures dans le texte, sur les 127 normalement requises. À la suite figure Trou-Ringh c'est-à-dire L'Anneau nuptial, divisée en 3 parties (l'origine, la durée et la fin du monde) à pagination continue mais chacune présentée avec une page de titre propre. Paru pour la première fois en 1637, ce livre d'emblèmes avait entre autres pour dessein de rappeler à la femme sa dignité et ses devoirs. L'auteur y évoque, sous forme poétique, 14 mariages remarquables depuis celui d'Adam et Ève. La première partie est illustrée d'une grande vignette sur le titre, datée de 1658, du portrait de la poétesse Anne Marie de Schurman (1607-1678), qui avait composé un poème latin à la gloire de Cats, et de 8 gravures dans le texte. La seconde est ornée d'une vignette de titre et de 11 gravures dans le texte. La troisième possède une vignette sur le titre et 31 gravures dans le texte. Très bon exemplaire dans sa reliure de l'époque. Reliure légèrement salie.

CATS ( Jacob). Spiegel van den Ouden en Nieuwen Tijdt. Van nieuws oversien, vermeerdert en verbetert. Elck spiegele hem …
Live
Enchère terminée

N° 18
[BOURSAULT (Edme)]. Les Deux freres gemeaux, ou les menteurs qui ne mentent point. Comédie. Paris : N. Pepingué, 1665. — In-12, 151 x 90 : (2 ff.), 120 pp. Demi-veau havane, dos lisse orné, tête dorée, non rogné (reliure moderne). Édition originale, achevée d'imprimer le 5 décembre 1664, de cette comédie en 5 actes d'Edme Boursault, adversaire à l'époque de Molière, Boileau et Racine. Elle fut partagée entre Pépingué, Thomas Jolly, Guillaume de Luyne et Gabriel Quinet. L'auteur s'est ici inspiré du théâtre antique de Plaute et exploite la ressemblance entre 2 frères jumeaux et les confusions que cette situation entraîne. La pièce ne fut semble-t-il jamais représentée dans sa versions en 5 actes. Elle fut jouée dans sa seconde version en 3 actes, sous le titre Les Nicandres ou les menteurs qui ne mentent point par la troupe des comédiens de l'Hôtel de Bourgogne. Mouillure sur le titre. Restauration au feuillet A3 avec atteinte au texte. On joint : - BERNARD (Catherine). Brutus, tragédie. Paris : veuve de Louis Gontier, 1691. — In-12, 152 x 93 : (6 ff.), 72 pp. Toile rouge à la bradel, dos lisse, tranches rouges (reliure de la fin du XIXe siècle). Édition originale de cette tragédie en 5 actes de Catherine Bernard (1662-1712). Composée en collaboration avec Fontenelle, elle fut représentée sur le théâtre de la comédie française de 1690 à 1699. C'est la pièce qui inspira à Voltaire son Brutus. Bon exemplair

[BOURSAULT (Edme)]. Les Deux freres gemeaux, ou les menteurs qui ne mentent point. Comédie. Paris : N. Pepingué, 1665. —…
Live
Enchère terminée

N° 23
PASCAL (Blaise). Pensées de M. Pascal sur la religion et sur quelques autres sujets, Qui ont esté trouvées après sa mort parmy ses papiers. Nouvelle édition Augmentée de plusieurs pensées du mesme Autheur. [Suivies de] : [PHILLEAU DE LA CHAISE (Nicolas)]. Discours sur les Pensées de M. Pascal… Avec un autre discours sur les preuves des livres de Moyse. [Et de] : Qu'il y a des démonstrations d'une autre espèce, et aussi certaines que celles de la géométrie, et qu'on en peut donner de telles pour la religion chrétienne. Paris : Guillaume Desprez, 1683. — 3 parties en un volume in-12, 148 x 86 : (28 ff.), 356 pp., (10 ff.) , (2 ff.), 90 pp., (1 f.), pp. 91-143, (1 f.) , (2 ff.), 12 pp. Maroquin noir, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, roulette dorée intérieure, tranches dorées (reliure de l'époque). Cette nouvelle édition des Pensées de Pascal fut publiée par Desprez en vertu d'un privilège qui lui avait été accordé le 10 septembre 1677. Elle contient, outre le texte de Pascal, la préface d'Étienne Perrier « où l'on fait voir de quelle maniere ces Pensées ont esté écrite & recueillies , ce qui en a fait retarder l'impression , quel estoit le dessein de Monsieur Pascal dans cet Ouvrage , & de quelle sorte il a passé les dernières années de sa vie. » Elle est augmentée de 3 textes de l'historien Nicolas Filleau de La Chaise (1631-1688), à savoir le Discours sur les Pensées de Pascal destiné initialement à servir de préface à l'ouvrage, du Discours sur les preuves des livres de Moïses et d'un texte intitulé Qu'il y a des démonstrations d'une autre espèce, et aussi certaines que celles de la géométrie, et qu'on en peut donner de telles pour la religion chrétienne. Les 2 discours parurent pour la première fois en 1672 et le dernier texte dans l'édition des Pensées de 1678. L'édition comprend un bandeau gravé sur cuivre. Bon exemplaire en maroquin noir de l'époque, bien conservé malgré quelques restaurations et les gardes renouvelées. Mouillures brunes sur le bas de plusieurs pages, ne gênant pas la lecture. Provenance : « curé de la Folie-Herbault », avec ex-libris ancien sur le titre.

PASCAL (Blaise). Pensées de M. Pascal sur la religion et sur quelques autres sujets, Qui ont esté trouvées après sa mort…
Live
Enchère terminée

N° 24
FÉNELON (François de Salignac de La Mothe). Explication des maximes des Saints sur la vie intérieure. Paris : Pierre Aubouin, Pierre Emery, Charles Clousier, 1697. — In-12, 157 x 89 : (18 ff.), 272 pp. Veau marbré, double filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure du XVIIIe siècle). Édition originale. Ce livre est l’un des principaux ouvrages témoignant de la querelle entre Bossuet et Fénelon sur l’amour de Dieu. Fénelon propose une succession de thèses vraies et fausses afin « d’expliquer les expérience & les expressions des Saints, pour empêcher qu’ils ne soient exposez à la dérision des impies. » Plus spécifiquement il se sert de cet écrit pour prendre la défense de la doctrine de Madame Guyon qui avait subi les assauts de Bossuet. L’ouvrage valut la disgrâce de son auteur qui perdit sa charge de précepteur des enfants de France. Exemplaire sur papier fort, de première émission, avec notamment la faute au mot « perfections » à la ligne 9 de la page 48. Il manque le feuillet d'errata à la fin. Coiffes et charnière du premier plat restaurées. On joint : - [FÉNELON (François de Salignac de La Mothe)]. Dialogues des morts composez pour l'éducation d'un prince. Paris : Florentin Delaulne, 1712. — In-12, 161 x 94 : xxv pp., (3 ff.), 314 pp., (1 f. blanc). Veau brun, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Édition originale de cet ouvrage composé par Fénelon pour l'éducation du duc de Bourgogne, la seule qui ait été publiée par l'auteur. Bon exemplaire en reliure de l'époque, malgré quelques frottements d'usage aux coiffes et aux coins. - [RAMSAY (Andrew Michael)]. Essai sur le gouvernement civil, Où l'on traite De la Nécessité, de l'Origine, des Droits, des Bornes, & des différentes formes de la Souveraineté. Londres : Aux Dépens de la Compagnie, 1722. — Petit in-8, 150 x 91 : (4 ff.), 200 pp. Basane fauve, roulette en encadrement et fleuron doré aux angles sur les plats, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque). « Troisième éditio>n, revue, corrigée et augmentée » de cet ouvrage conçu par le chevalier de Ramsay d'après les principes de Fénelon

FÉNELON (François de Salignac de La Mothe). Explication des maximes des Saints sur la vie intérieure. Paris : Pierre Aub…
Live
Enchère terminée

N° 25
FÉNELON (François de Salignac de La Mothe). Les Avantures de Télémaque, fils d'Ulysse. Nouvelle édition, Conforme au Manuscrit original. Amsterdam : J. Weistein, G. Smith , Rotterdam : Jean Hofhout, 1734. —  In-4, 284 x 225 : frontispice, (2 ff.), X, XVII pp. mal chiffrées XXVII, 1 portrait, 424 pp., 24 planches. Veau marbré, roulette dorée en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Cohen, 381-382. Superbe édition illustrée d'un frontispice gravé par Jacob Folkema d'après Bernard Picart, d'une vignette de titre gravée par Pieter Tanjé d'après Louis Fabricius Dubourg, d'un portrait hors texte de l'auteur gravé par Pierre Drevet d'après Joseph Vivien, de 24 bandeaux gravés par Pieter Tanjé, Claude Duflos et Jacob Folkema d'après Louis Fabricius Dubourg, de 19 culs-de-lampe (et non 21 comme signalé par Cohen) gravés par Claude Duflos et Jan Schenk d'après Louis Fabricius Dubourg et de 24 très belles planches gravées par Balthasar Bernaerts, Philipp Van Gunst, Louis Surugue et Jacob Folkema d'après Louis Fabricius Dubourg, Bernard Picart et Guillaume-François-Laurent Debrie. Il existe deux éditions de ce livre, l'une in-folio, très rare car tirée à 150 exemplaires, l'autre in-4 comme c'est le cas ici. Les deux ont les mêmes gravures. On trouve parfois mais très rarement une « Carte des voyages de Télémaque », non citée par Cohen , elle ne figure pas dans cet exemplaire. Bel exemplaire en reliure de l'époque très bien conservée. Quelques rousseurs éparses.

FÉNELON (François de Salignac de La Mothe). Les Avantures de Télémaque, fils d'Ulysse. Nouvelle édition, Conforme au Man…
Live
Enchère terminée

N° 26
[DIDEROT (Denis)]. Lettres sur les sourds et muets, A l'Usage de ceux qui entendent & qui parlent. S.l., 1751. — 2 volumes in-12, 154 x 82 : x, 241 pp., (5 ff.), 3 planches , pp. 242-400, (1 f.), 2 planches. Veau fauve, dos à nerfs orné, armes dorées au dernier caisson, roulette dorée intérieure, tranches rouges (reliure de Adams, Bibliographie des œuvres de Denis Diderot, II, LH1 et LH4. - Tchémerzine, II, 931. Édition originale de cet essai de Diderot publié anonymement. Il s’agit d’une des œuvres philosophiques majeures de Denis Diderot, publiée deux ans après sa Lettre sur les aveugles. Bien que désordonnée, elle est des plus instructives , elle traite non seulement du langage dont l’origine est selon l’auteur affective et pratique et non pas rationnelle et analytique, mais également de métaphysique, de poésie, d’éloquence, de musique, de peinture, etc. Diderot la composa comme une réponse à l’abbé Charles Batteux à propos de son livre intitulé les Beaux Arts réduits à un même principe. L’édition est illustrée de 3 planches. Précieux exemplaire, de première émission, imprimé sur papier fort, conforme à la description donnée par Adams, comprenant bien les cartons aux feuillets A2 , D4 , L5 et E1 . Il a été enrichi dans un second volume des Additions parues en mai 1751. Adams précise que les feuilles de ces Additions avaient été parfois achetées séparément par des lecteurs qui possédaient déjà la Lettre sur les sourds et muets. C'est effectivement le cas ici et l'on sait qui était alors ce lecteur puisque l'exemplaire porte au dos les armes strictement d'époque de FrançoisJoseph II de Choiseul, baron de Beaupré puis marquis de Stainville (vers 1695-1769). « Il fut nommé par le duc de Lorraine envoyé extraordinaire en Angleterre en 1725, puis en France en 1726 , il devint ensuite grand chambellan du grand-duc de Toscane, conseiller actuel intime d'État de l'empereur Charles VI, chevalier de la Toison d'or le 26 décembre 1753 » (OHR, Pl. 820). Les exemplaires de ce titre aux armes sont rarissimes. Adams en cite un autre avec les mêmes caractéristiques, portant les armes de la duchesse de Lauragais. Bon exemplaire très habilement restauré aux charnières. Tache dans la marge des pages 94-95, sans atteinte au texte. Note manuscrite de l'époque, peut-être du marquis de Stainville, couvrant une grande partie des premières gardes blanches.

[DIDEROT (Denis)]. Lettres sur les sourds et muets, A l'Usage de ceux qui entendent & qui parlent. S.L., 1751. — 2 volum…
Live
Enchère terminée

N° 28
BOCCACE. Le Decameron. Londres [Paris], 1757-1761. — 5 volumes in-8, 200 x 132 : titre-frontispice, portrait, viij, 320 pp., 22 planches , titre-frontispice, 292 pp., 22 planches , titre-frontispice, 203 pp., 22 planches , titrefrontispice, 280 pp., 22 planches , titre-frontispice, 269 pp., 22 planches. Maroquin citron, triple filet et roulette à dents de rat dorés en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, dentelle dorée intérieure, tranches dorées sur marbrures (Cuzin - Maillard dor.) Cohen, 160-161. « Un des livres illustrés des plus réussis de tout le XVIIIe siècle » (Cohen). Il parut deux éditions en 1757, l'une en italien avec les 5 volumes à la même date, l'autre en français, datée 1757 et 1761. Elles ont une collation différente mais comportent les mêmes figures. Ces dernières se composent d'un portrait de Boccace, 94 culsde-lampe, 5 titres-frontispices et 110 planches gravées d'après les compositions de Gravelot, Boucher, Cochin et Eisen. Très bel exemplaire en plein maroquin de Cuzin, doré par Maillard, enrichi de la suite érotique non signée mais gravée d'après Gravelot, en second état, se composant d'un titre (Estampes galantes des Contes du Boccace. A Londres) et de 20 figures. Cet exemplaire comprend deux erreurs d'impression non signalées par Cohen. Il a été effectivement imprimé page 33 du premier volume le cul-de-lampe de la page 69 du même volume. Une épreuve du bon cul-de-lampe a été ajoutée par-dessus, collée sur le bord droit du feuillet. La seconde erreur se trouve page 263 du dernier volume où le cul-de-lampe a été imprimé à l'envers. Une seconde épreuve de cette gravure, destinée à recouvrir la figure mal imprimée, a été également ajoutée , elle est ici restée volante. Quelques traces sombres aux reliures. Brunissures à quelques feuillets

BOCCACE. Le Decameron. Londres [Paris], 1757 1761. — 5 volumes in 8, 200 x 132 : titre frontispice, portrait, viij, 320 …
Live
Enchère terminée

N° 29
[FRÉDÉRIC II]. Poésies Diverses. Berlin : Chrétien Frédéric Voss, 1760. — In-4, 281 x 225 : (6 ff.), 444 pp. Demi-veau blond à coins, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure moderne). Première édition « officielle » des poésies de Frédéric II, roi de Prusse, publiée à sa demande par Louis de Beausobre (1690-1760) et Jean-Baptiste de Boyer d'Argens (1704- 1771), pour notamment contrer les contrefaçons parisiennes parues sous le titre Oeuvres du philosophe de Sans-Souci. L'édition parut sous deux formats, in-4 et in-8. Il s'agit ici d'un exemplaire de l'édition in-4, tirée à petit nombre sur grand papier. Elle est illustrée d'un frontispice et d'une vignette de titre dessinés et gravés par Johann Wilhelm Meil (1733-1805), ainsi que de 39 lettrines, 25 culs-de-lampe et 8 bandeaux. Exemplaire en reliure moderne, bien conservé. On joint un exemplaire de l'édition in-8 : Poésies diverses. Berlin : Chrétien Frédéric Voss, 1760. — In-8, 184 x 106 : (2 ff.), 306 pp. Veau moucheté, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Exemplaire enrichi d'un portrait du roi, collé en regard du titre, d'un portrait de Ferdinand, frère du roi, collé en regard de la page 133, les deux gravés par Johann Michael Probst d'après Johann Philipp Haidt, et de 4 belles figures dont deux gravées par Duflos. Coiffes et coins restaurés, craquelure à la charnière du premier plat. Feuillets brunis. Provenances : - Ex-libris héraldique. - Ex-libris au chiffre HOV

[FRÉDÉRIC II]. Poésies Diverses. Berlin : Chrétien Frédéric Voss, 1760. — In 4, 281 x 225 : (6 ff.), 444 pp. Demi veau b…
Live
Enchère terminée

N° 30
LA FONTAINE ( Jean de). Contes et nouvelles en vers. Amsterdam [Paris : Barbou], 1762. — 2 volumes in-8, 175 x 114 : portrait, xiv pp., (2 ff.), 268, 16 pp., 39 planches , portrait, (1 f.), viij pp., (1 f.), 306 pp., (3 ff. dernier blanc), 41 planches. Maroquin citron, triple filet doré en encadrement et fleuron doré aux angles sur les plats, dos lisse orné, roulette dorée intérieure, tranches dorées, étui-boîte de maroquin vert sombre (reliure de l'époque, étui des ateliers Laurenchet). Célèbre édition dite « des fermiers généraux ». L’édition fut imprimée à Paris avec les caractères de Fournier le jeune. Elle fut financée par les Fermiers Généraux qui ne regardèrent pas à la dépense pour produire le plus beau des livres à vignettes. Outre les contes de La Fontaine, l’ouvrage comporte une Dissertation sur la Joconde par Boileau, et se termine par cinq contes qui ne sont pas de La Fontaine : La Couturière, Le Gascon et La Cruche par Autereau, Promettre est un, et tenir est un autre par Vergier, et Le Rossignol attribué à Lamblin ou à Trousset de Valicourt. L’illustration se compose de 2 portraits gravés par Fecquet, l’un de La Fontaine d’après Rigaud et l’autre d’Eisen d’après Vispré, de 80 figures d'après Eisen gravées par Choffard, Aliamet, Baquoy, Flipart, Lemire, Leveau, de Longueil et Ouvrier, et de 4 vignettes et 53 culsde-lampe par le virtuose de la petite estampe Pierre-Philippe Choffard, dont le dernier contient son portrait. Très bel exemplaire en maroquin citron de l'époque, comprenant les figures Le Cas de conscience et Le Diable de Papefiguière couvertes. Quelques taches marginales sur les plats, sans gravité. Provenances : - Pierre Boudet, avec ex-libris. - Jean-Paul Malpuech, avec ex-libris.

LA FONTAINE ( Jean de). Contes et nouvelles en vers. Amsterdam [Paris : Barbou], 1762. — 2 volumes in 8, 175 x 114 : por…
Live
Enchère terminée

N° 31
ROUSSEAU ( Jean-Jacques). Lettres écrites de la montagne. Amsterdam : Marc Michel Rey, 1764. — 2 parties en un volume in-8, 191 x 121 : (5 ff.), 334 pp. , (1 f.), 226 pp., (2 ff.). Veau marbré, dos à nerfs orné, tranches mouchetées rouge (reliure de l'époque). Dufour, I, n° 232. Édition originale. Rédigées entre le 25 octobre 1763 et le 10 mai 1764, ces Lettres écrites de la montagne répondent aux Lettres écrites de la campagne du procureur général Tronchin qui réfutait alors les thèses de Rousseau contenues dans Émile et dans le Contrat social. L'auteur y fait une critique de la Genève moderne, sa ville natale, dont il dénonce notamment l’intolérance religieuse et la situation politique. Les titres sont ornés d'une vignette gravée sur cuivre représentant une couronne de chêne encadrant la mention latine « Vitam impendere vero ». L'exemplaire comprend bien les cartons se trouvant dans la première partie aux feuillets B2 , E7 , I4 et L4 . Il est également bien complet du feuillet d'errata à la fin de l'ouvrage, qui manque parfois. Il manque le dernier feuillet blanc à la fin de la première partie. Coiffes et coins habilement restaurés, pièce de titre refaite, manque la première garde blanche. Rousseurs éparses. Note manuscrite ancienne page 22 de la seconde partie. Provenances : - Giroust, avec signature au verso de la première garde, accompagnée de la date 1798. - B. Leroux, avec signature sur le titre (XIXe siècle). - Autre signature difficile à déchiffrer sur le titre.

ROUSSEAU ( Jean Jacques). Lettres écrites de la montagne. Amsterdam : Marc Michel Rey, 1764. — 2 parties en un volume in…
Live
Enchère terminée

N° 32
BUFFON (Georges-Louis Leclerc de). Histoire naturelle des oiseaux. Paris : imprimerie royale, 1770 (I), 1772 (II), 1774 (III), 1777 (IV), 1778 (V), 1783 (VI) , Paris : Suivant la Copie de l'imprimerie royale, 1783 (VII-VIII), 1784 (IX), 1786 (X). — 10 volumes in-4, 321 x 239 : (4 ff. premier blanc), xxij pp., (1 f.), 313 pp., (1 f.), 76 planches (au lieu de 75) , (4 ff. premier blanc), 488 pp., (2 ff. dernier blanc), 53 planches , (1 f.), ij pp., (3 ff.), 282 pp., (1 f.), 98 planches , (6 ff.), 405 pp., (1 f.), 97 planches , xj, 363 pp., (1 f.), 99 planches (au lieu de 98) , xij, 582 pp., (1 f.), 102 planches , (1 f.), xij, 435 pp., (1 f.), 142 planches , (1 f.), viij, 412 pp., (1 f.), 140 planches , viij, 423 pp., (1 f.), 107 planches (sur 109) , iv, 562 pp., (1 f.), 59 planches. Veau marbré, dos à nerfs orné, tranches marbrées (reliure de l'époque). Première édition séparée de l'Histoire naturelle des oiseaux, rédigée par Buffon avec la contribution de Guéneau de Montbeillard, Lacépède et l'abbé Bexon. Il s'agit de l'une des publications les plus ambitieuses sur ce sujet parues au XVIIIe siècle et l'un des grands livres d'ornithologie. Cette édition est illustrée de 973 planches dues à l'ingénieur et graveur François-Nicolas Martinet (1731-1800), chacune soigneusement mise en couleurs à l'époque. L'édition parut sous deux formats différents, in-folio et in-4. Cet exemplaire fait partie de l'édition in-4, sur vergé fort. Ces exemplaires avec texte ne possèdent pas, à de rares exceptions près, les 35 planches non ornithologiques, qui ne sont d'ailleurs pas indiquées dans les tables. Les planches 278 et 449 devant figurer dans le volume 9, ont été respectivement reliées dans le 5e et le 1er volume. Dos des reliures présentant des décors différents. Coiffes abîmées avec manques, fentes à plusieurs charnières, coins émoussés, quelques épidermures et travaux de vers. Très bon état intérieur. Déchirure sans atteinte au texte dans la marge inférieure du feuillet L4 du volume 4. Provenance : Collection privée prestigieuse.

BUFFON (Georges Louis Leclerc de). Histoire naturelle des oiseaux. Paris : imprimerie royale, 1770 (I), 1772 (II), 1774 …
Live
Enchère terminée

N° 33
[BUFFON (Georges-Louis Leclerc de) - MARTINET (Nicolas)]. [Planches de Martinet pour l'Histoire naturelle des oiseaux.] 2 volumes in-4, 336 x 240. Demi-basane fauve, dos lisse orné, non rogné (reliure du XIXe siècle). Collection de 486 gravures en couleurs de François-Nicolas Martinet, dont 473 d'oiseaux et 13 d'insectes, minéraux et batraciens. Les gravures ornithologiques étaient destinées à l'édition séparée de l'Histoire naturelle des oiseaux parue de 1770 à 1786. La collection complète devrait comprendre 973 planches. Nous en possédons ici 453 différentes car 20 sont en double. Exceptionnel exemplaire, provenant de l'un des collaborateurs à l'Histoire naturelle des oiseaux, sans doute le naturaliste et ornithologue Philippe Guéneau de Montbeillard (1720-1785). Les deux recueils sont effectivement suivis de très nombreuses notes autographes, couvrant plus de 80 pages de différents formats, consistant en des observations, des descriptions d'oiseaux ayant servi de bases à l'écriture des notices. Le dernier feuillet du second volume possède cette indication : « Papiers et livres, de grande conséquence, à avoir la bonté de faire rendre surement, à Monsieur Guéneau Puisné ». On y distingue plusieurs écritures. Celle de Guéneau de Montbeillard est la plus présente mais on y trouve également une L.A.S. du voyageur et naturaliste Charles-Nicolas-Sigisbert Sonnini de Manoncourt (1751-1812) adressée à Guéneau, datée de Cayenne le 7 mars 1776, portant sur le coucou du Sénégal et le coucou de palétuviers. Parmi les documents figure également une lettre de l'abbé de Piolenc, de 4 pages in-8, datée du 6 avril 1779, au château d'Épine. Piolenc était l'un des grands amis de Guéneau de Montbeillard et dans l'intimité de Buffon dans la correspondance duquel il est d'ailleurs souvent cité. Cette lettre, non signée, porte sur la description du Bihoreau. Certaines gravures présentent également des papillons de la main de Guéneau de Montbeillard. Aux côtés de ces notes, on trouve 3 dessins. Le premier, aquarellé, représente un Taco , le second, à la mine de plomb, figure les contours du « C(oucou) Verdatre de Madagascar ». Ces deux dessins se trouvent à la fin du premier volume. Le troisième, à la fin du second volume, représente une vue de face, de dos et de dessus d'un putois. Collé sur le papier du recueil, il porte cette note : « Animal du Pérou apelé Zorillo qui lors qu'on le prend lance par lorifice une eau puante et infecte qui pénètre les pores de façon quon ne peut en plusieurs mois se delivrer de l'odeur ». L'auteur de ce dessin est indéterminé mais on trouve cette indication sur le bas à droite, de la main de l'astronome et explorateur Charles-Marie de La Condamine (1701-1774) : « Remis à M. Daubenton le 27 juillet 1753. La Condamine ». Le recueil est enfin complété par diverses gravures de minéraux, de crustacés, d'insectes, de mammifères, etc. dont l'une, représentant un crocodile du Ganges, porte cette mention autographe d'Edwards, l'artiste qui a dessiné et gravé la planche : « To Mr Buffons, Present from G. Edwards ». Cet exemplaire mériterait une étude plus approfondie. Une note moderne au crayon en tête du premier volume indique des autographes de Daubenton et de Pierre Sonnerat , nos recherches ne nous permettent pas de le confirmer. Exemplaire ayant appartenu au poète lituanien de langue française Oskar Wladyslaw de Lubicz Milosz (1877-1939). Il vécut un court moment à Fontainebleau où, dit-on, il apprivoisait les oiseaux en leur sifflant un air de Wagner. Exemplaire dont les reliures sont en très mauvais état. La charnière du premier plat du premier volume est fendue, les dos sont frottés. Il manque l'un des plats du second volume et l'autre plat est désolidarisé. L'intérieur est en très bel état de conservation. Certaines gravures cependant, une minorité, ont été découpées puis collées. Provenances : - Guéneau de Montbeillard. - Oskar Wladyslaw de Lubicz Milosz, avec ex-libris.

[BUFFON (Georges Louis Leclerc de) MARTINET (Nicolas)]. [Planches de Martinet pour l'Histoire naturelle des oiseaux.] 2 …
Live
Enchère terminée

N° 37
DELLILE ( Jacques). L'Homme des champs, ou les géorgiques françoises. Paris : Levrault, Schoell et Cie, 1805. — In-8, 217 x 140 : (2 ff.), 225 pp., 5 planches. Maroquin rouge à long grain, filet doré en encadrement sur les plats, dos lisse orné, roulette dorée intérieure, ex-libris en lettres dorées sur la chasse supérieure de la première doublure, tranches dorées (reliure de Nouvelle édition augmentée, illustrée de 8 en-têtes et 5 planches gravés sur cuivre par Buchorn, Guttenberg, Halderwang et Mayer d'après les compositions du peintre allemand Franz Ludwig Catel (1778-1856). Précieux exemplaire sur papier vélin, comprenant les hors-texte en état avant la lettre, provenant de la bibliothèque de Simon-Pierre Mérard de Saint-Just (1749-1812). Maître d'hôtel de Monsieur le Comte de Provence, futur Louis XVIII, il fut l'auteur d'ouvrages à caractère licencieux et un grand collectionneur de livres. Les ouvrages provenant de sa bibliothèque sont particulièrement recherchés , ils sont devenus très rares sur le marché. Cet exemplaire, relié à l'époque pour Mérard de Saint Just, porte son ex-libris en lettres dorées sur la chasse supérieure de la première doublure. On trouve à la première page de la préface deux indications à l'encre, peut-être de la main de Mérard de Saint Just, donnant l'identité de « M. de M. » qui désigne Gabriel Sénac de Meilhan (1736-1803). Dos légèrement passé, frottements aux mors et aux coins. Rousseurs. Au verso de la première garde a été collé un feuillet de catalogue d'un libraire du XXe sièc

DELLILE ( Jacques). L'Homme des champs, ou les géorgiques françoises. Paris : Levrault, Schoell et Cie, 1805. — In 8, 21…
Live
Enchère terminée

N° 40
[ JANIN ( Jules)]. Deburau. Histoire du théâtre à quatre sous, pour faire suite à l’histoire du théâtre français. Paris : Charles Gosselin, 1832. — 2 tomes en 1 volume in-12, 156 x 96 : frontispice, titre, (2 ff.), 145 pp. , frontispice, titre, (2 ff.), 163 pp. Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, dentelle dorée intérieure, tranches dorées (reliure de la fin du XIXe siècle). Seconde édition, la première in-12, parue la même année que la très rare originale qui ne fut tirée qu'à 25 exemplaires en un volume in-8. Jules Janin fait ici les louanges du célèbre mime JeanGaspard Deburau (1796-1846) qui joua au théâtre des Funambules de 1820 jusqu'à sa mort. Loué non seulement par Janin mais également par Charles Nodier, Théophile Gautier, Théodore de Banville ou encore Charles Baudelaire, il resta célèbre grâce à la création du personnage de Pierrot qui sera immortalisé un siècle plus tard par Jean-Louis Barrault dans Les Enfants du paradis. L'édition est illustrée de deux frontispices, l'un gravé sur bois par Porret d'après le peintre Auguste Bouquet (1810-1846) représentant Deburau en Pierrot, l'autre gravé sur bois par Cherrier d'après Bouquet figurant Deburau en cordonnier. On compte également deux titres gravés par Porret d'après Aimé Chenavard (1798-1838), avec le titre imprimé en rouge, ainsi que 2 lettrines et 3 vignettes dans le texte gravées sur bois d'après Tony Johannot et Auguste Bouquet. Très bel exemplaire en reliure non signée de la fin du XIXe siècle. Quelques rousseurs éparses. Provenances : - Ex-libris au chiffre LA. - Ex-libris au chiffre HOV.

[ JANIN ( Jules)]. Deburau. Histoire du théâtre à quatre sous, pour faire suite à l’histoire du théâtre français. Paris …
Live
Enchère terminée

N° 46
VOLTAIRE. La Pucelle d'Orléans. Poème en vingt-chants. Londres, 1780 [Paris, vers 1870]. — 2 volumes in-8, 239 x 158 : portrait, (2 ff.), xv, 215 pp., 15 planches , (2 ff.), 175 pp., 11 planches. Demi-maroquin orange à coins, filets dorés, dos à nerfs orné, tête dorée, non rogné (Thivet). Réimpression à tirage limité réalisée vers 1870, de l'édition Cazin de 1780, reproduisant les 22 figures de Duplessis-Bertaux. Exemplaire vraisemblablement unique, réimposé au format in-8 sur papier vélin, enrichi de la reproduction de 26 figures en trois états (noir, bistre et bleu), comprenant 6 portraits (l'auteur, gravé par Langlois d'après De Latour, Jeanne d'Arc, gravé par Beisson, le comte de Dunois gravé par Fossoyeux, Agnès Sorel, gravé par Maviez d'après Moreau le Jeune, et Charles VII, gravé par Maviez) et les 20 figures de Moreau le jeune pour l'édition de Kehl de 1789. À cela s'ajoutent 3 autres portraits de Voltaire, dont celui le représentant en train d'écrire son œuvre, placé en frontispice du second volume, et les 21 figures de Monsiau, Le Barbier, Monnet et Marillier pour l'édition de 1795, ici tirées sur papier de Chine collé. Cette édition ne porte pas le nom de l'éditeur et ne semble pas être répertoriée par Bengesco. On y trouve une bibliographie de La Pucelle dont la dernière édition citée est celle de Roux-Dufort de 1825. Très bel exemplaire relié par Thivet

VOLTAIRE. La Pucelle d'Orléans. Poème en vingt chants. Londres, 1780 [Paris, vers 1870]. — 2 volumes in 8, 239 x 158 : p…
Live
Enchère terminée

N° 48
VILLIERS DE L’ISLE-ADAM (Auguste de). Le Nouveau-Monde. Drame en 5 actes, en prose, couronné au concours institué en l'honneur du centenaire de la proclamation de l'indépendance des Etats-Unis. Paris : Richard et Ce , 1880. — In-8, 254 x 160 : XIV pp., (1 f.), 190 pp., couverture imprimée. Demi-maroquin vert à la bradel, dos lisse, non rogné, couverture conservée (reliure du début du XXe siècle). Édition originale. Exemplaire portant cet envoi de l'auteur à Ernest Villeray : « A mon ami Ernest Villeray, Villiers de l'Isle-Adam ». Villeray était comédien. Il s'agit ici de son exemplaire de travail ayant servi à la représentation de la pièce au théâtre des Nations en mars 1883. Villeray y interprétait le rôle de Lord Cecil, l'un des personnages principaux de la pièce. L'exemplaire comporte plusieurs notes et passages biffés, pour les rôles de Lord Cecil mais également pour celui de Mistress Andrews qui était tenu par Rosélia Rousseil. Ce qui est tout à fait intéressant c'est que Villeray a également indiqué les noms des acteurs mais surtout des appréciations et des anecdotes sur les représentations de la pièce qu'il n'a à priori pas aimé jouer. À la fin de l'Avis au lecteur, il a indiqué : « Représenté au Théâtre des Nations le lundi 19 Mars 1883 après des représentations et relâches sans nombre. Joué 16 fois dont 14 le soir et 2 matinées. Artistes pas payés. Souvenirs cuisants !!!!!. Moyenne des recettes 6 à 700 f. Frais journaliers : 2,000 au moins. » En tête de 3e acte, figure cette autre note édifiante : « On passait du 1er acte à celui-ci, de sorte que la pièce devenait absolument incompréhensible. Cette intelligente coupure fut payée 200 frs à son auteur monsieur Marras !! ami de l'auteur. » On trouve sur le faux titre des notes au crayon relatives aux costumes , elles ne sont pas de la main de Villeray. Ces indications viennent donner une autre raison à l'échec de la pièce , la presse avait à l'époque essentiellement insisté sur la mauvaise interprétation des comédiens. Dos passé. Importantes mouillures sur les couvertures, quelques déchirures sur le bord des couvertures et de quelques feuillets

VILLIERS DE L’ISLE ADAM (Auguste de). Le Nouveau Monde. Drame en 5 actes, en prose, couronné au concours institué en l'h…
Live
Enchère terminée

N° 50
MAUPASSANT (Guy de). Deux Contes. Le Vieux. La Ficelle. Paris : Aux dépens de la Société Normande du livre illustré, 1907. — In-8, 238 x 162 : 89 pp., (2 ff.), couverture illustrée. Maroquin vert sombre, filet noir en bordures des plats, encadrant une composition formée d'un grand rectangle lobé aux angles formé d'un listel de maroquin rouge et de motifs de fleurs de maroquin rouge et vert accompagnées de tiges courbes de maroquin noir , dos à nerfs orné de cadres de maroquin rouge et de filets noirs, doublures de maroquin rouge orné de filets dorés en encadrement, gardes de soie moirée rouge, doubles gardes, tranches dorées sur témoins, couverture et dos conservés, étui (Yseux sr de Thierry-Simier). Remarquable et luxueuse édition, dans le plus pure style art nouveau, imprimée en deux couleurs à l'aide des caractères dessinés par Georges Auriol et gravés par Georges Peignot. Elle est illustrée de 84 jolis bois originaux tirés en camaïeux du graveur et dessinateur Auguste Lepère (1849-1918) qui a d'ailleurs luimême assuré l'impression de l'ouvrage sur ses presses à bras. Tirage unique à 120 exemplaires numérotés sur vergé de Hollande fabriqué spécialement pour cet ouvrage, au filigrane dessiné par l'artiste. Superbe exemplaire en maroquin mosaïqué et doublé d'Yseux. Le dos est malheureusement entièrement passé

MAUPASSANT (Guy de). Deux Contes. Le Vieux. La Ficelle. Paris : Aux dépens de la Société Normande du livre illustré, 190…
Live
Enchère terminée