Filtres

72 Résultats

N° 1
LEMAIRE DE BELGES ( Jean). Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye. Avec les deux epistres de Lamant Vert. Paris : François Regnault, 1528. — 5 parties en un volume in-4, 251 x 180 : (6 ff.), lxv ff., (1 f. blanc) , xlvi ff. , (6 ff.), xli ff., (1 f. blanc) , (30 ff. dernier blanc), (14 ff.). Maroquin vert sombre janséniste, dos à nerfs, dentelle dorée intérieure, tranches dorées (Allô). Bechtel, p. 434, L-174. « Excellente édition » (Bechtel), revue et corrigée, des Illustrations de Gaulle et singularités de Troyes du poète et chroniqueur Jean Lemaire de Belges (1473-1524). Il s'agit du principal ouvrage de l'auteur. Ce dernier « utilise le mythe de l'origine troyenne commune des maisons d'Autriche et de France pour plaider en faveur de leur rapprochement. Ouvrage engagé mais qu'animent le plaisir de conter et la verve de maints passages savoureux. Sous la fiction mythologique, ce sont les milieux de cour qu'il dépeint. Toute l'aristocratie française put se retrouver dans ce texte, avec ses rêves de chevalerie et de courtoisie » (Bechtel, p. 428). Cette édition, revue et corrigée, est imprimée en lettres gothiques sur deux colonnes par François Regnault. Elle est de celles qui contient les 5 livres de l'œuvre, le 4e constituant Le Traicté de la différence des Scismes & des Concilles de leglise et le 5e étant ici l'Épître du roy Hector. Cette dernière est remplacée dans certaines éditions par la Légende des Vénitiens. L'édition comporte un titre général imprimé en rouge et noir. Les parties 2 à 5 possèdent un titre particulier portant la marque de l'imprimeur , les foliotations sont séparées. Chaque livre possède son colophon mais seul celui du premier est daté. L'illustration se compose au total de 68 vignettes gravées sur bois, soit 23 dans la première partie, 6 dans la seconde, 23 dans la troisième dont une à pleine page et 16 dans la quatrième. Seule la dernière partie ne possède pas de gravures. Bon exemplaire en plein maroquin de Allô. Frottements d'usage aux mors. Quelques annotations marginales anciennes dans la marge, la plupart ayant été coupées par le relieur. Provenances : - Thomas Powell, avec ex-libris. - Ex-libris au chiffre HOV.

LEMAIRE DE BELGES ( Jean). Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye. Avec les deux epistr…
Live
Enchère terminée
Live
Enchère terminée

N° 3
RONSARD (Pierre de). Les Quatre premiers livres des odes de P. de Ronsard Vandomois. Paris : veuve Maurice de La Porte, 1555. — In-8, 158 x 101 : (4 ff.), 132 ff. Maroquin citron janséniste, dos à nerfs, dentelle dorée intérieure, tranches dorées sur marbrures, chemise à dos et bande à recouvrement de maroquin bleu, étui bordé (Duru 1861, chemise et étui modernes). Jean-Paul Barbier, Ma bibliothèque poétique, II, n° 17, pp. 59-61. Troisième édition très rare, après celles de 1550 et de 1553, contenant 21 pièces nouvelles parmi lesquelles 7 odes de gala adressées respectivement au roi, à la reine, au dauphin François, à Charles duc d'Orléans, à Henri duc d'Angoulême, aux princesses Élisabeth, Claude et Marguerite de Valois, et à Diane de Poitiers duchesse de Valentinois. L'édition est illustrée du portrait de l'auteur à l'antique gravé sur bois au verso du privilège, que l'on trouve généralement dans les recueils de poésies que l'auteur donna de son vivant. Exemplaire de 2e état sur 3, tel que décrit par Jean Paul Barbier, où le feuillet 7 est chiffré et porte le titre courant « Livre I ». Cependant, même si l'on trouve bien le papillon collé au verso du feuillet 84, rajoutant les mots « & ore » à la fin du 13e vers, le papillon devant remplacer les mots « J'ay bien » pour « Je vien » au recto du feuillet 1 ne s'y trouve pas. On n'y distingue aucune trace de colle. Bel exemplaire en reliure de Duru, malgré le dos et le bord des plats brunis. Provenance : Ex-libris au chiffre HOV.

RONSARD (Pierre de). Les Quatre premiers livres des odes de P. De Ronsard Vandomois. Paris : veuve M…
Live
Enchère terminée

N° 5
RONSARD (Pierre de) - DESPORTES (Philippe) - LASSUS (Roland de). [Recueil de chansons (Contratenor)]. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1559-1578. — 24 livrets en un volume in-8 oblong, 90 x 130. Vélin souple, dos lisse, chemise à dos et bandes à recouvrement de maroquin bleu, étui (reliure de l'époque, chemise et étui modernes) PRÉCIEUX ET RARISSIME RECUEIL DE CHANSONS DU XVIe SIÈCLE PUBLIÉES PAR LE ROY ET BALLARD. Il est très rare de trouver ce type de recueil aussi complet relié à l'époque. Adrien Le Roy (1520?-1598) était luthiste, guitariste, compositeur et chanteur de la chapelle du roi Henri II , il s'associa avec son beau-frère Robert Ballard pour imprimer et publier des ouvrages de musique dont ces petits livrets de chansons. Il en existe 4 séries : tenor, superius, contratenor et bassus. On compte ici 24 livrets de la série « contratenor » dont certains sont aujourd'hui quasi introuvables. Ils ont paru pour la première fois dans les années 1550-1560. Il s'agit ici de nouvelles éditions, la plupart très remaniées, imprimées essentiellement dans les années 1570. Ils comprennent tous un titre placé dans un joli encadrement gravé sur bois, excepté le Sixième livre de 1559. Exemplaire composé des pièces suivantes : I - RONSARD (Pierre de) - DESPORTES (Philippe). Chansons de P. de Ronsard, Ph. Desportes, et autres mises en musique par N. de La Grotte, vallet de chambre, et organiste du roy. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 24 ff. Édition extrêmement rare réunissant 18 chansons de Pierre de Ronsard, Philippe Desportes, Jean-Antoine de Baïf, Filleul, Nicolas de La Grotte et Jacques de La Chastre, seigneur de Sillac, le tout mis en musique par Nicolas de La Grotte. Au verso du dernier feuillet figure la très belle marque de Le Roy et Ballard. II - Contra. Second livre de chansons composé à quatre parties de plusieurs autheurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. Recueil de 15 chansons d'Adrien Le Roy, Nicolas Gombert (1495?-1560?) et Pierre Certon (1515-1572). III - Contra. Tiers livre de chansons à quatre parties, de Ia Arcadet et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 23 chansons de Jacques Arcadelt (1507?-1568), Jean Maillard (15..-15..) et de Bussy (15..-15..). IV - Contra. Quatrieme livre de chansons à quatre parties, de Ia. Arcadet & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 20 chansons de Jacques Arcadelt, Jean Maillard, de Bussy, Pierre Certon, Robert Godard (15..-15..), Clément Janequin (1485?- 1558) et Besancourt (15..-15..). V - Contra. Cinqieme livre de chansons à quatre parties, de Ia. Arcadet & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 21 chansons de Jacques Arcadelt, Jean Maillard, de Bussy et Pierre Certon. VI - Sixiesme livre de chansons nouvellement composées en Musique à trois, & quatre, parties, par plusieurs autheurs, imprimées en quatre volumes. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1559. — 16 ff. Comprend 18 chansons de Jacques Arcadelt, Pierre Certon, Jean Maillard, Pierre Moulu (1484?-1550?), Pierre Sandrin (1490?-1561?), Nicolas Grouzi (15..-1568), Clément Janequin, Claude Goudimel (1514?-1572), Jacotin (14..-15..) et Nicolas de La Grotte. VII - Contra. Setieme livre de chansons à quatre parties, de plusieurs autheurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Contient 14 chansons de Nicolas Grouzi, Jacques Arcadelt, Clément Janequin, Claude Goudimel, Thomas Champion (Mithou) (15..- 1580), Clément Janequin, Nicolas et Touteau. VIII - Contra. Huitieme livre de chansons, à Quatre parties, de Iac. Arcadet et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 15 chansons de Jacques Arcadelt, de Bussy, Claude Goudimel, Nicolas Grouzy, Clément Janequin, Nicolas Millot (15..-1590?), Hilaire Penet (1501?-15..), Cipriano de Rore (1516?-1565) et Pierre Santerre (15..-156.). IX - Contra. Neufiesme livre de chansons à quatre parties, d'Arcadet & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Comprend 21 chansons de Jacques Arcadelt, François Roussel (1510?-1577?), Nicolas Millot, de Bussy et Nicolas Grouzy. X - Contra. Dizieme livre de chansons à Quatre parties, d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 16 chansons de Roland de Lassus (1532-1594), Philippe de Monte (1521-1603), Pierre Clereau (15..-156.), Nicolas Millot, Meldaert, Castro et Jean Maillard. XI - Contra. Unzieme livre de chansons à quatre & cinq parties : de plusieurs auteurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Comprend 9 chansons de Clément Janequin, Touteau, Guillaume Costeley (1530?-1606), Delafont (15..?-1559), Desbordes, Nicolas et Fourmentin. XII - Contra. Dousieme livre de chansons à quatre & cinq parties : d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Comprend 17 chansons de Roland de Lassus, Jacques Arcadelt, Nicolas et Entraigues. XIII - Contra. Tresieme livre de chansons à quatre parties : d'Orlande de lassus & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Comprend 15 chansons de Roland de Lassus, de Bussy, François Roussel, Nicolas Millot et Antoine de Bertrand (1540?-1581?). XIV - Contra. Quatorzieme livre de chansons à Quatre, & Cinq, parties d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 16 chansons de Roland de Lassus, Jacques Arcadelt et Nicolas. XV - Contra. Quinzieme livre de chansons à quatre' cinq & six parties : d'Orlande de lassus & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Contient 14 chansons de Jacques Arcadelt, Roland de Lassus, Nicolas Grouzy, Nicolas, Ebran et Luigi Roince (15..-1597). XVI - Contra. Sesieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus et autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1575. — 16 ff. Contient 16 chansons de Roland de Lassus, Guillaume Costeley, Jacques Arcadelt et Cipriano de Rore (1516-1565). XVII - Contra. Dixsetieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. Contient 17 chansons de Roland de Lassus. XVIII - Contra. Dixhuictieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1576. — 16 ff. Contient 17 chansons de Roland de Lassus. XIX - Contra. Dixneufieme livre de chansons à quatre & cinq parties, d'Orlande de Lassus, & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. Contient 18 chansons de Guillaume Costeley, Roland de Lassus, Nicolas Millot, Nicolas Grouzy, Philippe de Monte et Marchandy. C'est dans ce livret que se trouve la partition de Costeley composée sur le poème de Ronsard Mignonne allons voir si la rose. XX - Contra. Vingtieme livre de chansons à quatre & cinq parties : d'Orlande de lassus. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1578. — 16 ff. Contient 18 chansons de Guillaume Costeley, Nicolas Millot, Roland de Lassus, Claude Petit Jehan (15..-1589) et Johannes Verius. XXI - Contra. Vingtuniesme livre de chansons à quatre & cinq parties d'Orlande de Lassus & autres. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1577. — 16 ff. L'exemplaire de ce 21e livre a été mal relié. Le premier cahier est bien le bon mais le cahier B est celui du Premier recueil des recueils que l'on trouve à la suite. Contient 15 chansons de Roland de Lassus, Cipriano de Rore, Claude Le Jeune (1530?-1600) et Philippe de Monte. XXII - Contra. Premier recueil des recueils à quatre parties, de plusieurs autheurs. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 16 ff. Le second cahier est ici celui du livre précédent. Ainsi les livres 21 et celui-ci sont bien complets, avec les cahiers B intervertis. Il comprend 25 chansons de Nicolas Gombert, Jean Maillard, Pierre Certon, Boyvin, De Bussy, Pierre Sandrin, Pierre Cadéac, Costanzo Festa (1490?- 1545), Nicolle des Celliers de Hesdin (14..-1538), Jacques Arcadelt, Jacotin, Roger et Thomas Crecquillon (149.?-1557?). XXIII - RENVOISY (Richard de). Contra. Les Odes d'Anacréon mises en musique à quatre parties. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 20 ff. Richard de Renvoisy (1520?-1586) était musicien et maître des enfants de chœur de la Sainte Chapelle du roi à dijon. Il fut condamné à mort en mars 1586 et exécuté à Dijon pour avoir eu une relation coupable avec un de ses enfants de chœur. L'exemplaire est court de marge en tête, avec légère atteinte au titre courant. XXIV - LE ROY (Adrien). Contra. Premier livre de chansons en forme de vau de ville composé à quatre partie. Paris : Adrien Le Roy, Robert Ballard, 1573. — 24 ff. Ce livret contient 23 chansons d'Adrien Le Roy. Ces 24 livrets réunissent plus de 400 partitions ce qui fait de cet exemplaire un recueil tout à fait exceptionnel. Nous n'avons trouvé aucun autre recueil de ce genre aussi complet passé en vente ces 20 dernières années. Exemplaire de choix, conservé dans sa première reliure, condition des plus rares et des plus désirables. Il est très bien conservé malgré le bord du premier plat en partie rongé. Mouillures claires marginales sans gravité aux derniers feuillets

RONSARD (Pierre de) DESPORTES (Philippe) LASSUS (Roland de). [Recueil de chansons (Contratenor)]. Pa…
Live
Enchère terminée

N° 6
GIOVIO (Paolo). Dialogo de las empresas militares, y amorosas, compuesto en lengua italiana. [Suivi de] : SIMEONI (Gabriello). Devisas o emblemas heroicas y morales. Lyon : Guillaume Rouillé, 1562-1561.  [On trouve relié à la suite] : RIDOLFI (Luca Antonio). Aretefila, dialogo, Nel quale da una parte sono quelle ragioni allegate, lequali affermano, la amore di corporal bellezza potere ancora per la via dell'udire peruenire alquore. Lyon : Guillaume Rouillé, 1560. — 2 ouvrages en un volume in-4, 203 x 149 : (8 ff.), 263 pp. , 164 pp., (2 ff. dernier blanc). Veau fauve, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure du XVIIe siècle). Ensemble de deux ouvrages rares publiés à Lyon par Guillaume Rouillé. Le premier est divisé en 2 parties à pagination continue mais chacune avec une page de titre propre. Il débute par l'édition originale de la traduction espagnole faite par Alfonso de Ulloa (15..?-1580) du Dialogue des devises d'armes et d'amours du poète, évêque de Nocera, Paolo Giovio (1530?-1585). Rouillé en publiera la même année une édition en français. Dédié à Francisco de La Torre, le texte est augmenté du discours de Louis Dominique sur les devises militaires et d'amours, traduit en espagnol par Ulloa également. On trouve à la suite, introduite par un titre propre daté de 1561, la traduction espagnole des Devises héroïques et morales de l'historien et poète italien Gabriello Simeoni (1509-1576). L'édition comprend une riche illustration gravée sur bois dans le texte, comprenant 102 emblèmes dans l'ouvrage de Giovio et 35 dans celui de Simeoni. Ces figures sont attribuées au maître à la capeline, graveur attitré de Guillaume Rouillé. Chaque emblème est placé dans huit encadrements différents ornés d'arabesques, d'animaux, de signes astrologiques, de grotesques, etc. Exemplaire enrichi de l'édition originale d'Aretefila du gentilhomme italien Luca Antonio Ridolfi, publiée également par Guillaume Rouillé en 1560. Ce livre, dédié à Francesco Nasi, est un dialogue ou un débat sur l'amour qui se déroule chez Aretefila désignant Marguerite de Bourg, dame de gage qui était très liée avec Ridolfi. Il met en scène Lucio et Federigo, ce dernier se disant amoureux d'Aretefila. Bon exemplaire en reliure du XVIIe siècle. La reliure a été restaurée aux coiffes et aux charnières et présente quelques épidermures sur les plats. Feuille E2 mal placé avant le feuillet F1 . Mouillure claire à l'angle inférieure des feuillets, galerie de ver dans la marge inférieure des derniers feuillets

GIOVIO (Paolo). Dialogo de las empresas militares, y amorosas, compuesto en lengua italiana. [Suivi …
Live
Enchère terminée

N° 7
CAMERARIUS ( Joachim). De Philipp Melanchtonis ortu, totius vitæ curriculo et morte, implicata rerum memorabilium temporis illius Hominumque mentione atque indicio, cum expositionis serie cohærentium. Leipzig : Ernest Voegelin , 1566. — In-8, 191 x 120 : (10 ff.), 419 pp. (1 p. blanche), pp. 420-423, (10 ff. premier blanc). Peau de truie estampée à froid sur ais de bois, premier plat présentant au centre une plaque figurant le roi David avec des effigies de saints en encadrement, second plat orné au centre de petits fers répétés verticalement entourés d'un premier encadrement composé de petits portraits en médaillon et d'armoiries décoratives, et d'un second identique à celui du premier plat avec des effigies de saints , dos à nerfs, restes de fermoirs (reliure de l'époque). Édition originale rare de la première biographie du théologien réformateur protestant et humaniste Philippus Melanchthon (1497-1560), composé par son ami proche le célèbre humaniste Joachim Camerarius (1500-1574). Il s'agit du principal ouvrage de l'auteur qui, en contant la vie de Mélanchthon, retrace toute l'histoire de la Réformation. L'édition se termine par la transcription de 5 lettres, de François Ier à Mélanchthon, de ce dernier à Joachim Du Bellay et à Johannes Sturm, etc. Exemplaire de choix, dans sa première reliure en peau de truie estampée à froid. Il comporte de nombreuses notes de deux mains différentes, dont les principales sont celle d'un humaniste de l'époque qui a en outre augmenté l'exemplaire d'une table manuscrite à la fin. Ces notes mériteraient une étude approfondie. Frottements aux nerfs, coins émoussés. La reliure est noircie, manque les fermoirs

CAMERARIUS ( Joachim). De Philipp Melanchtonis ortu, totius vitæ curriculo et morte, implicata rerum…
Live
Enchère terminée

N° 8
BEZE (Théodore de). Poemata… Quibus continentur Sylvæ, Elegiæ, Epitaphia, Icones, Epigrammata. Lyon [Bâle ?] : [Thomas Guarin, vers 1570]. — In-12, 130 x 77 : 118 pp. Vélin ivoire, dos lisse, tranches rouges (reliure du XVIIe siècle). Édition rare. Ces Poemata, parus pour la première fois en 1548, réunissent les écrits de jeunesse de l'humaniste et théologien protestant Théodore de Bèze (1519- 1605). On y trouve dans un premier temps les sylves, suivies des élégies, des épitaphes et des épigrammes. Cette édition, parue du vivant de l'auteur, comporte bien, comme l'originale, l'épître adressée à l'humaniste luthérien, précepteur de l'auteur, Melchior Rufus Volmar mort en 1561. Elle porte sur le titre la marque de Thomas Guarin (1529-1592). Ce dernier exerça le métier de libraire à Lyon de la fin des années 1540 à 1556, avant de devenir imprimeur à Bâle de 1557 à 1578 au moins. C'est en 1567 qu'il succéda à son beau-père Michael Isengrin, à qui il emprunta la marque typographique au palmier. L'édition, bien que portant l'adresse de Lyon, fût selon toute logique imprimée à Bâle vers 1570 , la marque est notamment la même que celle de l'édition du Poemata de Louis Des Masures que Guarin imprima en 1574, à ceci près qu'elle ne porte pas ici l'indication "PALM GUAR". Plaisant exemplaire en reliure ancienne. Petite coupure sans gravité au dos. Quelques minimes rousseurs.

BEZE (Théodore de). Poemata… Quibus continentur Sylvæ, Elegiæ, Epitaphia, Icones, Epigrammata. Lyon …
Live
Enchère terminée

N° 9
MONTENAY (Georgette de). Emblemes, ou devises chrestiennes. Lyon : Jean Marcorelle, 1571. — In-4, 181 x 130 : (8 ff. dernier blanc), 100 ff., (8 ff.), portrait. Veau marbré, filet à froid en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure du XVIIIe siècle). Seconde édition, de la plus grande rareté, de ce très beau livre d'emblèmes chrétiens, c'est-à-dire ici calvinistes, de la poétesse Georgette de Montenay (1540-1581). Dédié à la reine Jeanne d'Albret, dont l'auteur était l'une des filles d'honneur, cet ouvrage parut pour la première fois en 1567. Cette édition originale est aujourd'hui quasi introuvable. L'illustration comprend 100 emblèmes gravés en taille douce à mi page par le graveur et orfèvre lorrain Pierre Woeiriot de Bouzet (1532-1599) dont c'est l'un des chefs-d'œuvre. Chaque gravure est signée d'une croix de Lorraine. Il s'agit du premier livre d'emblèmes illustré de gravures sur cuivre, ces dernières ayant été commandées par Philippe de Castellas éditeur de l'ouvrage. C'est également l'un des plus anciens livres d'emblèmes religieux, réunissant des compositions inspirées de la Bible dont certaines sont ouvertement anticatholiques. Chaque figure comprend une inscription latine et surmonte un huitain imprimé en caractères italiques. L'édition est également illustrée du portrait hors texte de l'auteur, gravé sur cuivre par Woeiriot de Bouzet et daté de 1567. Destiné aux exemplaires de l'édition originale, comme le laisse supposer la date, on ne le trouve pas toujours dans les exemplaires de 1571. La figure 18 a été modifiée après impression et l'épreuve refaite, portant le numéro 17, a été collée sur l'ancienne gravure. Exemplaire provenant de la librairie Pierre Berès, vendu lors de la seconde vente du fonds de la librairie en 2005. Il était précisé alors qu'aucun exemplaire de cette édition de 1571 n'était passé sur le marché des ventes internationales depuis 1977. Nous pouvons préciser dorénavant que le seul exemplaire passé en vente depuis 2005, fut un exemplaire vendu le 22 mai 2012 à Drouot (vente Binoche, n° 114) mais qui était incomplet de 4 feuillets et du portrait. Reliure frottée, fentes aux charnières. Le feuillet 17 , anciennement déchiré, a été doublé. Quelques rousseurs, dessin à l'encre dans la marge du portrait. Feuillets rognés court, surtout à la fin où les débuts de ligne ont été très légèrement coupés. Provenances : Paul Harth, avec ex-libris. - Librairie Pierre Berès (vente 28-10-2005, n° 57).

MONTENAY (Georgette de). Emblemes, ou devises chrestiennes. Lyon : Jean Marcorelle, 1571. — In 4, 18…
Live
Enchère terminée

N° 10
SAINT-GELAIS (Mellin de). Œuvres poëtiques. Lyon : Antoine de Harsy, 1574. — In-8, 150 x 91 : (8 ff.), 253 pp., (1 f. blanc). Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches dorées (reliure du XVIIe siècle). Tchémerzine, V, 608. Première édition en librairie, considérée aujourd'hui comme l'originale. La première édition de 1547 fut détruite avant même sa diffusion , il en subsisterait que 2 exemplaires. Cette édition de 1574 est donc la première à avoir été mise dans le commerce , on la considère comme l'originale car elle est très différente de celle de 1547. La disposition des pièces est distincte, il en a été ajouté un grand nombre qui n'avaient jamais été recueillies jusque là et 16 pièces ont été retirées. Bon exemplaire en maroquin rouge du XVIIe siècle. Sur le titre figure la signature, en partie coupée par le relieur, « J. Michel de Rochemaillet ». Une note placée en tête, de la main de l'historien Eusèbe Castaigne (1804- 1866), bibliothécaire et archiviste de la ville d'Angoulême, indique qu'il s'agit certainement de Jean Michel de La Rochemaillet (1561-1642). Auteur de plusieurs ouvrages de jurisprudence et d'un livre intitulé Éloges des hommes illustres qui ont fleuri en France depuis l'an 1502 jusqu'en 1600, Michel de La Rochemaillet avait également été l'ami proche de Charron et fut de ceux qui défendirent son livre De la sagesse contre l'université, la Sorbonne, le Parlement et le Châtelet. Il est connu aujourd'hui sous le prénom Gabriel. Castaigne pense que grâce à cette signature, la preuve est faite que son véritable prénom était Jean, il cite le père Niceron qui le nomme ainsi dans ses Mémoires. Exemplaire incomplet des feuillets g2 et g7 . Les passages manquants ont été anciennement recopiés et calligraphiés à la main. Marges parfois un peu courtes, les notes imprimées des pages 70, 71 et 221 ont été légèrement coupées. Petites traces sombres sur les plats, sans gravité. Provenances : - Michel de La Rochemaillet, avec signature sur le titre. - Pierre Duputel (1775-1851), homme de lettres et bibliophile rouennais, avec ex-libris au verso du titre. - Librairie Morgand, cat. janvier 1922, n° 270.

SAINT GELAIS (Mellin de). Œuvres poëtiques. Lyon : Antoine de Harsy, 1574. — In 8, 150 x 91 : (8 ff.…
Live
Enchère terminée

N° 15
HUGO (Hermann). Pia Desideria Emblematis, Elegiis & affectibus SS. Patrum Illustrata. Anvers : Henrici Aertssenii, 1628. — Petit in-8, 126 x 86 : (15 ff.), 456 pp., (1 f.). Veau havane, double filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné (reliure de l'époque). Seconde édition, dédiée à Urbain VIII, de l’un des livres d’emblèmes les plus célèbres des XVIIe et XVIIIe siècles, qui connut plus de 40 éditions entre 1624 et 1757. Composé par le jésuite Hermann Hugo (1588-1629), il se divise en trois parties : Les gémissements de l’âme pénitente - Les vœux de l’âme sanctifiée et Les soupirs de l’âme pleine d’amour. La popularité de l’ouvrage provient notamment du choix des textes bibliques parmi les plus populaires de l’époque. L’édition comporte 45 emblèmes gravés sur bois par Christoffel van Sichem II (1577-1658), qui sont une copie de ceux gravés sur cuivre dans la première édition de 1624. Chaque emblème illustre une citation de l’Écriture Sainte et est accompagné d’un poème élégiaque et d’un commentaire en prose. L’illustration compte également un titre gravé, un 46e emblème dans les pièces liminaires figurant le Psaume 37, les armes d’Urbain VIII à pleine page, 3 faux titres et de beaux culs-de-lampe. Coiffes et charnière du premier plat restaurés, quelques taches sur les plats, manque les gardes. Salissures au premier feuillet, portant également une signature ancienne « Doublet major ». Provenance : Ex-libris au chiffre HOV.>

HUGO (Hermann). Pia Desideria Emblematis, Elegiis & affectibus SS. Patrum Illustrata. Anvers : Henri…
Live
Enchère terminée

N° 17
CATS ( Jacob). Spiegel van den Ouden en Nieuwen Tijdt. Van nieuws oversien, vermeerdert en verbetert. Elck spiegele hem selven. S.l., s.d. [Suivi de] : Swerelts begin, midden, eynde, Besloten in den Trou-ringh, met den Proef-steen Van del Selven. Amsterdam : I. I. Schipper, 1664. — 4 ouvrages en un volume in-4, 245 x 195 : (4 ff.), 150 pp., pp. 161-175 (manque pages 151 à 160) , (6 ff.), 276 pp. mal chiffrées 278. Vélin rigide, dos lisse, tranches bleues (reliure de l'époque). Précieux recueil de livres d'emblèmes composés par l'homme d'État et l'un des principaux poètes de l'âge d'or de la littérature néerlandaise, Jacob Cats (1577-1660). Le premier ouvrage est le Spiegel van den ouden en nieuwen tijdt ou Miroir des temps anciens et nouveaux. Il s'agit ici d'une édition non datée, amstellodamoise très certainement, publiée dans les années 1660 et imprimée sur deux colonnes. Cette œuvre, parue pour la première fois en 1632, est la plus célèbre de l'auteur. Souvent citée, elle est devenue la source de nombreux dictons néerlandais. Elle consiste en un ensemble de proverbes et de sentences empruntés à tous les siècles et à toutes les nations, rapprochés les uns des autres et commentés par des compositions poétiques de l'auteur et représentés pour la plupart par de belles gravures. L'exemplaire est ici, depuis l'origine, incomplet des pages 151 à 160, correspondant au feuillet V4 et au cahier X. On y trouve 117 gravures dans le texte, sur les 127 normalement requises. À la suite figure Trou-Ringh c'est-à-dire L'Anneau nuptial, divisée en 3 parties (l'origine, la durée et la fin du monde) à pagination continue mais chacune présentée avec une page de titre propre. Paru pour la première fois en 1637, ce livre d'emblèmes avait entre autres pour dessein de rappeler à la femme sa dignité et ses devoirs. L'auteur y évoque, sous forme poétique, 14 mariages remarquables depuis celui d'Adam et Ève. La première partie est illustrée d'une grande vignette sur le titre, datée de 1658, du portrait de la poétesse Anne Marie de Schurman (1607-1678), qui avait composé un poème latin à la gloire de Cats, et de 8 gravures dans le texte. La seconde est ornée d'une vignette de titre et de 11 gravures dans le texte. La troisième possède une vignette sur le titre et 31 gravures dans le texte. Très bon exemplaire dans sa reliure de l'époque. Reliure légèrement salie.

CATS ( Jacob). Spiegel van den Ouden en Nieuwen Tijdt. Van nieuws oversien, vermeerdert en verbetert…
Live
Enchère terminée

N° 18
[BOURSAULT (Edme)]. Les Deux freres gemeaux, ou les menteurs qui ne mentent point. Comédie. Paris : N. Pepingué, 1665. — In-12, 151 x 90 : (2 ff.), 120 pp. Demi-veau havane, dos lisse orné, tête dorée, non rogné (reliure moderne). Édition originale, achevée d'imprimer le 5 décembre 1664, de cette comédie en 5 actes d'Edme Boursault, adversaire à l'époque de Molière, Boileau et Racine. Elle fut partagée entre Pépingué, Thomas Jolly, Guillaume de Luyne et Gabriel Quinet. L'auteur s'est ici inspiré du théâtre antique de Plaute et exploite la ressemblance entre 2 frères jumeaux et les confusions que cette situation entraîne. La pièce ne fut semble-t-il jamais représentée dans sa versions en 5 actes. Elle fut jouée dans sa seconde version en 3 actes, sous le titre Les Nicandres ou les menteurs qui ne mentent point par la troupe des comédiens de l'Hôtel de Bourgogne. Mouillure sur le titre. Restauration au feuillet A3 avec atteinte au texte. On joint : - BERNARD (Catherine). Brutus, tragédie. Paris : veuve de Louis Gontier, 1691. — In-12, 152 x 93 : (6 ff.), 72 pp. Toile rouge à la bradel, dos lisse, tranches rouges (reliure de la fin du XIXe siècle). Édition originale de cette tragédie en 5 actes de Catherine Bernard (1662-1712). Composée en collaboration avec Fontenelle, elle fut représentée sur le théâtre de la comédie française de 1690 à 1699. C'est la pièce qui inspira à Voltaire son Brutus. Bon exemplair

[BOURSAULT (Edme)]. Les Deux freres gemeaux, ou les menteurs qui ne mentent point. Comédie. Paris : …
Live
Enchère terminée
1234>