Live

Souvenirs Historiques - Militaria

jeudi 08 novembre 2018 - 13:30
Salle 1 - Drouot-Richelieu- 9, rue Drouot 75009 Paris
Lots phares

302 Résultats

 >

N° 23
Portrait du général de division Alphonse de Colbert en buste, en petite tenue réglementaire de la Restauration, avec ses épaulettes à trois étoiles, il porte la croix de commandeur de l'ordre de la Légion d'honneur et la croix de chevalier de l'ordre de Saint-Louis; huile sur toile monogrammée sur la gauche: “A. J.” à la peinture rouge; inscription au dos du châssis: “Le Gal Alphonse de Colbert” et une étiquette: “Gal Alphonse Colbert Comte de l'Empire 1776/1843”; cadre doré à canaux; 27 x 22 cm. (Cadre moderne).
Époque Restauration, Louis-Philippe. Bon état.
Louis Pierre Alphonse de COLBERT, Comte, général de cavalerie, frère du général Édouard COLBERT, né à Paris le 29 juin 1776 † à Rennes le 2 juin 1843; il commença sa carrière militaire, en 1793, au 7e bataillon de Paris; servit dans les chasseurs à cheval, dans les hussards; commissaire des guerres, à partir de 1798; à Saint-Domingue, de 1801 à 1803; rentre en France, à l'armée des côtes, en 1804; armée d'Italie, en 1805; Naples, en 1806/1808; chef d'escadron au régiment des vélites à cheval de la garde du Roi de Naples, en 1808; major, en 1808; colonel aide de camp de Murat, en février 1810; rentre en France, en 1812; colonel du 9e bis de hussards, en 1812; colonel du 12e hussards puis du 4e; général de brigade, le 3 avril 1814; chevalier de Saint-Louis, le 19 juillet 1814; commandant de la 1ère brigade (lanciers) de la cavalerie légère à l'armée de Belgique, le 3 juin 1815; servit à Ligny, le 16 juin... Commandeur de la Légion d'honneur, le 20 avril 1831; nommé, le 29 juin 1835, lieutenant-général et commandant la 13e division militaire à Rennes, le 18 mai 1838

Portrait du général de division Alphonse de Colbert en buste, en petite tenue réglementaire de la Restauration, avec ses…
Live
Enchère terminée

N° 39
Portrait en diptyque du Grand-duc Constantin Pavlovitch (1779-1831) et de son épouse Joanna Grudzinski (1789-1831): paire d'huiles sur papier marouflées sur bois dans un coffret en bois naturel; 24 x 19 cm, chacune. (Quelques légères griffures).
École russe du XIXe, vers 1820. Bon état.
Fils de l'empereur Paul Ier et frère cadet d'Alexandre Ier, le grand-duc Constantin Pavlovitch divorça en 1820 pour épouser morganatiquement Joanna Grudzinskaïa. Ce mariage l'écarta de la succession au trône de Russie après le décès officiel de son aîné en 1825, au bénéfice de Nicolas Ier. Remarqué pour sa bravoure lors des campagnes napoléonienne, devenu de facto après le congrès de Vienne le véritable vice-roi de Pologne, le grand-duc Constantin décèdera sans postérité légitime à Vitebsk en 1831.
Réputée pour sa beauté la comtesse Joanna Grudzinski entama une liaison avec le grand-duc Constantin dès 1815. Suite à son mariage elle fut titrée princesse de Lovitch. Après le décès de son époux elle vécut quelques mois à Tsarskoie Selo avant de décéder à son tour et d'y être inhumée aux côtés de son mari. En 1929 sa dépouille fut ramenée en Pologne.
HISTORIQUE: Après le décès du Grand-duc Constantin ce diptyque est resté entre les mains de sa veuve. Cette dernière l'a légué à son neveu le comte Jean de Broël Plater, et il est demeuré dans sa descendance depuis. Selon la tradition familiale ce coffret a été offert au grand-duc Constantin par son épouse et ce dernier ne le quittait jamais lors de ses déplacements.
Ce lot est présenté par M. Romane PETROFF, tél. 06 09 10 24 36. Mail: romane.petroff@gmail.com

Portrait en diptyque du Grand duc Constantin Pavlovitch (1779 1831) et de son épouse Joanna Grudzinski (1789 1831): pair…
Live
Enchère terminée
 >