Live

Collection Durand-Dessert - Arts Africains

mercredi 14 novembre 2018 - 14:00
Salle 5 - Drouot-Richelieu- 9, rue Drouot 75009 Paris
Lots phares

Filtres

192 Résultats

N° 4
Statue Pomdo, Kissi - SIERRA LEONE
Pierre
H. 18 cm

Provenance:
Pierre Robin, Paris

Exposition
La Monnaie de Paris, Fragments du vivant

Bibliographie
Paudrat J.L. et al., Fragments du vivant, p. 37 (mentionné comme Nomoli)

Deux personnages debout dos à dos, accolés à l'exception des têtes. Bras et jambes stylisés fléchis, mains au menton, les têtes traitées en volumes pleins et ronds. Les traits sont effacés à l'arrière de la sculpture polie par des années de manipulation. Denise Paulme écrivait au sujet de ce type de statues: «Le rôle de sculpteur, en pays kissi, est dévolu aux membres d'une caste déterminée; ces hommes passent pour un peu sorciers et jouent un rôle important dans les cérémonies extérieures du culte. A la mort d'un homme du village, l'artisan taille une statuette à l'image, plus ou moins ressemblante, du mort et va l'enterrer dans un coin de brousse. Quelque temps après, il informe la famille du mort que le pomdo - c'est le nom de la statuette - sort de terre et réclame une offrande. On porte alors l'image du mort soit sur l'autel des ancêtres, dans la demeure familiale, soit sur la tombe de celui qu'elle représente et la famille offre un sacrifice...» (D. Paulme, «Deux statuettes en pierre de la Guinée française», Bulletins et Mémoires de la Société d'Anthropologie de Paris, IX° série, tome 3, 1942, p. 39).

Statue Pomdo, Kissi SIERRA LEONE Pierre H. 18 cm Provenance: Pierre Robin, Paris Exposition La Monna…
Estimation - 2 000 - 3 000 €
De Baecque et Associés - Paris, France
Live

14 nov. 2018

14:00

N° 5
Masque Dan-Mano - LIBERIA
Bois, métal, dents
H. 21,5 cm

Provenance
Gregory Chesne, Lyon

Masque anthropomorphe, le regard fendu, et le haut front bombé orné d'une nervure médiane qui se prolonge dans l'axe du nez délicatement relevé. La bouche proéminente entrouverte laisse apparaître des dents de métal incrustées. Les nombreux trous percés sur le rebord du masque servaient à fixer la coiffe et la parure.

LES MASQUES DAN
Le peuple Dan vit essentiellement dans l'ouest montagneux de la Côte d'Ivoire, et dans l'arrière-pays du Libéria. Il est renommé pour son art, et plus particulièrement pour les masques.
Chez les Dan, le masque facial participe d'un ensemble: il s'agit d'incarner les autorités tutélaires, les esprits, pour capter leur énergie, au cours d'une cérémonie lors de laquelle des chorégraphies acrobatiques sont exécutées. Le masque est un ensemble indissociable: figure sculptée et costume. Ensuite, ils ne sont pas tous de même importance: il y a une distinction fondamentale entre les «grands masques» et les «petits masques», les premiers «représentant les forces spirituelles chargées de maintenir le bon ordre du groupe social, les seconds étant dévolus aux fêtes et au divertissement en tous genres.» (Marie-Noël Verger-Fèvre, infra, p. 144).
Les styles varient selon les régions: des volumes arrondis, des angles adoucis, révéleront l'oeuvre d'un sculpteur du nord. Un front bombé, une profonde dénivellation horizontale au niveau des yeux marqueront plutôt une origine méridionale. Enfin, bien que le même masque puisse avoir des usages différents en fonction de son propriétaire, ses caractéristiques expriment le plus souvent sa destination: par exemple, les traits heurtés du masque de guerre sont destinés à inspirer la crainte, tandis que les orbites circulaires percées du masque de course sont assez grandes pour ne pas gêner la vision du coureur. Mais quelle que soit sa fonction, «chanteur», «comédien» ou bien encore «policier » ou «bagarreur», le masque est un être complet, vivant, riche de ces caractères humains.

Référence bibliographique:
Marie-Noël Verger-Fèvre, «Masques en Pays Dan de Côte d'Ivoire», in Jean-Paul Barbier (éd.), Arts de la Côte d'Ivoire, tome I, Genève, Musée Barbier-Mueller, 1993, pp. 144-183

Masque Dan Mano LIBERIA Bois, métal, dents H. 21,5 cm Provenance Gregory Chesne, Lyon Masque anthrop…
Estimation - 3 000 - 5 000 €
De Baecque et Associés - Paris, France
Live

14 nov. 2018

14:00

N° 18
Statue équestre Dogon - MALI
Probablement Haute Epoque
Bois
H. 36 cm

Provenance
Collection Giancarlo Sangregorio, Varese, Italie
Collection privée, Monza, Italie
Galerie Dalton-Somaré, Milan, 2006

Exposition
Milan, Italie, Estetica africana, Esempi di stili, Galerie Dalton-Somaré, 30 novembre - 22 décembre 2006
La Monnaie de Paris, Fragments du vivant

Bibliographie
Estetica africana, Esempi di Stili, cat. expo., Milan, Galerie Dalton-Somaré, 2006, p.17, fig.4
Paudrat J.L. et al., Fragments du vivant, p.79

Cavalier chevauchant à cru sa monture aux jambes élancées, posées sur un socle, l'ensemble monoxyle. La partie supérieure de la sculpture est fragmentée, mais l'on peut supposer que le cavalier tenait une arme, peutêtre une lance, et l'on devine la représentation d'accessoires, signes de sa fonction guerrière et de son statut social. L'épaisse patine suintante d'huile sacrificielle témoigne des soins qui lui ont été prodigués pendant plusieurs générations. Les figures équestres constituent un thème privilégié de la statuaire Dogon. Les anciens encore versés dans la coutume, assignent à tout cavalier sculpté la représentation d'un hogon, plus haute autorité spirituelle parmi les Dogon, dont ils précisent de surcroît la fonction de chef de guerre. Le cheval avait autrefois une valeur de prestige, de richesse et de domination sociale. Les figures de cavalier suggèrent également la place symbolique du hogon dans l'ordre cosmique Dogon en l'assimilant à Nommo, l'être mythique qui, transfiguré en cheval, tira l'arche du monde vers la première mare transportant les huit ancêtres primordiaux vers la terre (Jean Laude in Dogon, Paris, Editions Dapper, 1994, p. 72).

Statue équestre Dogon MALI Probablement Haute Epoque Bois H. 36 cm Provenance Collection Giancarlo S…
Estimation - 5 000 - 8 000 €
De Baecque et Associés - Paris, France
Live

14 nov. 2018

14:00

123..10>