Live

Automobiles de collection à 16h30

samedi 20 octobre 2018 - 16:30
5, rue Royale 77300 fontainebleau
Lots phares

28 Résultats

N° 302
1982
TOYOTA FJ40
Numéro de série JT1V0FJ4000810177
Participation au Paris-Dakar 1987
Participation à la Croisière Blanche et au Rallye de Tunisie
Même propriétaire depuis 30 ans
Carte grise française
Dans le monde fermé des 4x4 de légende, le Toyota FJ40 ou plus simplement le Land Cruiser occupe une place de choix parmi les Jeep, Mercedes-Benz Classe G et autres Land-Rover. Sa carrière débuta en 1960 et se poursuivit jusqu’en 2001, une preuve de ses nombreuses qualités. Sa fiabilité, sa solidité et ses capacités en tout-terrain sont reconnues à travers le monde, que ce soit en Afrique, en Amérique du Sud, partout où les conditions peuvent être rude pour la mécanique, le FJ40 s’en sortait !
Cet exemplaire de 1982 est ainsi équipé du moteur 2F de 4.2 développant 135 chevaux. Il s’agit d’une version découvrable pick-up. Surtout, ce 4x4 a été équipé pour le rallye raid. Il possède ainsi un jeu de rampes de désensablage, deux baquets, deux harnais, un arceau, des longues portées, un pare-buffle, un protège carter, des pneus tout-terrain, deux roues de secours, des équipements de navigation… En effet, ce Land Cruiser a participé en 1987 au Paris Dakar, puis, avec son actuel propriétaire qui en fit l’acquisition en 1988, il participa à la Croisière Blanche ainsi qu’au Rallye de Tunisie. Après sa carrière sportive, il vit sa mécanique remise à neuf. Vendu avec un lot de pièces supplémentaires, ce FJ40 est une excellente base pour des rallyes à travers les terrains les plus exigeants de notre Terre.

1982 TOYOTA FJ40 Numéro de série JT1V0FJ4000810177 Participation au Paris Dakar 1987 Participation à la Croisière Bl…
Live
Enchère terminée

N° 303
1972 RANGE ROVER RR1

Châssis n° 358 01317 A
Rare Suffix A
Moteur V8 3.5 L
Carte grise française

28 000 / 38 000 €


La voiture d’usage la plus universelle du monde !
Le confort et la puissance des voitures Rover, la robustesse inégalée de la Land Rover, une mobilité exceptionnelle grâce à ses 4 roues motrices en font un véhicule absolument unique.
L’avènement de la Range Rover a été salué comme le plus grand progrès dans l’industrie automobile de Grande Bretagne. Cette automobile est douée d’une souplesse d’emploi sans égale. C’est la voiture d’excursion sans souci, l’automobile de ville étonnante, le véhicule de grand tourisme rapide et c’est aussi un robuste outil de travail pour la campagne, sur route comme en tous-terrains.
De quelque façon que vous la considériez, les possibilités de la Range Rover sont immenses dans tous les domaines.
L’intérieur est très lumineux et spacieux. Les commandes et les instruments ont été conçus de manière à ne gêner aucune manœuvre et à faciliter leur fonctionnement. C’est ainsi que les cadrans aisément déchiffrables sont groupés sur une console bien claire, placée dans le champ visuel immédiat du conducteur.
Cette 1ère série possède bien sûr sa custode arrière peinte de la teinte de la carrosserie, ainsi que ses 2 rétroviseurs en bout de capot. Son intérieur n’a qu’un seul plafonnier central. C’est un des rares modèles avec les vitres simples puisque l’option des vitres teintées n’est apparue qu’en octobre 1972.
Sa couleur est le Sahara Dust et son intérieur est Palomino PVC trim. La banquette arrière est entièrement d’origine, le siège passager est également d’origine mais à reprendre comme a été fait celui du conducteur. La mécanique a été équipée du gpl et fonctionne également à l’essence.
Il s’agit du Range Rover Classic le plus recherché avant 1973 et certainement un des plus anciens survivants en France !

1972 RANGE ROVER RR1 Châssis n° 358 01317 A Rare Suffix A Moteur V8 3.5 L Carte grise française 28 000 / 38 000…
Live
Enchère terminée

N° 305
1963
JAGUAR MARK X
Numéro de série 352972BW78
Même propriétaire depuis 1996
Achetée neuve par le président des huiles Labo
Carte grise française
La Jaguar Mark X représenta le haut de gamme de la firme au félin pendant près de dix ans. Apparue en 1961, elle coûtait alors plus cher qu’une Jaguar Type E du même millésime ! Mieux que le sport, c’était l’opulence même. Des dimensions hors norme, du cuir et du bois à profusion, le tout propulsé par les plus gros moteurs disponibles au catalogue Jaguar, d’abord par le 3.8 puis dès 1964, par le 4.2. Elle pouvait ainsi atteindre la vitesse clef de 120 mph (193 km/h) tout en restant maniable, le tout, pour un prix par deux fois inférieur à celui d’une Rolls-Royce Silver Cloud contemporaine ! Elle était la voiture des grands patrons du monde, de Londres à New-York, en passant par la vieille Europe continentale où cet exemplaire de 1963 fut livré.
C’est effectivement le président des Huiles Labo qui fit l’acquisition de cette voiture le 24 octobre 1963. Son propriétaire actuel en fit l’acquisition en 1996 et lui offrit une restauration carrosserie conséquente dont les étapes sont résumées en photos. Equipée du 3.8 et de la boîte automatique, elle connut une réfection mécanique complète, ainsi qu’une importante révision des trains roulants et des freins, le tout s’accompagne ainsi de nombreuses factures. Bien que l’intérieur soit d’origine, la sellerie mérite une restauration car quelques années de stockage y provoquèrent quelques dégâts. Néanmoins, l’ensemble présente bien et surtout roule sans encombre.

1963 JAGUAR MARK X Numéro de série 352972BW78 Même propriétaire depuis 1996 Achetée neuve par le président des huile…
Live
Enchère terminée

N° 306
1966
MERCEDES-BENZ 250 SE COUPE W111
Numéro de série 1110211000086214
Même propriétaire depuis 15 ans
Restauration carrosserie ancienne de qualité
Carte grise française

Présentée en 1961, la nouvelle génération de coupé et cabriolet Mercedes-Benz est l’œuvre de Paul Bracq. Directement issu de la berline W111, le coupé fut d’abord vendu en version 220 SE jusqu’en 1965 quand elle fut remplacée par la 250 SE. Equipée d'un six cylindres en ligne de 2,5L, cet élégant coupé était en son temps, l'une des voitures les plus chères du monde. Ne souffrant d'aucune critique, les qualités mécaniques, esthétiques et de fabrication firent perdurer ce grand coupé, encore bien après l'époque de la Nationale 7.

Cet exemplaire date de 1966, il est dans un très bel état général, sa carrosserie revêtue d'une belle teinte dorée ayant été restaurée par un professionnel qualifié, ce, il y a plus de dix ans. L'aspect aérien de son toit peint en noir laqué lui confert une superbe ligne n'ayant rien à envier à celle des cabriolets W111 s'échangeant bien plus cher. Son habitacle est garni d'un cuir brun qui, bien que patiné, se trouve en excellent état, sans accroc ni déchirure. Les boiseries ont certes vécu, leur vernis serait à rénover, mais l'atmosphère architectural qu'elles dégagent reste intacte. Mécaniquement entretenue, cette Mercedes-Benz roule sans encombre, au sein de la circulation moderne, ceci permit par le couple confortable de son six cylindres, joint à des freins à disques ainsi qu'à une direction assistée. Salon roulant de son temps, ce coupé W111 ne demande qu'à entretenir ses qualités sur les routes d'aujourd'hui.

1966 MERCEDES BENZ 250 SE COUPE W111 Numéro de série 1110211000086214 Même propriétaire depuis 15 ans Restauration c…
Live
Enchère terminée
Live
Enchère terminée

N° 311
1983
MERCEDES-BENZ 230 CE
Numéro de série WDB12324310021341
Carte grise française
Présentée en janvier 1976, la nouvelle berline de Mercedes-Benz, nom de code W123 fut rapidement rejointe dès le printemps par une version coupé. Toujours très élégante cette version C était l’un des coupés les plus fiables et les mieux conçus du marché. Légèrement remise à jour en 1980, prenant ainsi la nomenclature « CE », elle accueillait un nouveau moteur dans sa gamme sur sa finition 230 CE. Ce quatre cylindres 2.3L passait ainsi de 108 à 134 chevaux tandis que le six cylindres 2.8L était conservé et offrait 177 chevaux. Bien que les berlines W123 restent aujourd’hui particulièrement communes pour leur âge, ce, grâce à leur fiabilité, les coupés 230 et 280 CE sont devenus rares d’origine et entretenus !
Cet exemplaire de 1983 est une 230 CE développant donc 134 chevaux. Elle est en bon état de présentation extérieur tandis que l’intérieur est en excellent état. Sa mécanique fut très bien suivie tout au long de sa vie et ses 200 000 kilomètres se certifient par un dossier conséquent. Son dernier contrôle technique réalisé en septembre n’atteste que d’une défaillance mineure des flexibles de freins. Cette seule annotation signifie donc qu’elle est exempt de rouille, un point particulièrement rare sur ces modèles !
Elégant coupé des années 1970-1980, cette Mercedes-Benz 230 CE est une belle occasion d’acquérir une ancienne utilisable au quotidien.

1983 MERCEDES BENZ 230 CE Numéro de série WDB12324310021341 Carte grise française Présentée en janvier 1976, la nouv…
Live
Enchère terminée

N° 314
1972
FIAT 500 L
Numéro de série 2986313
Titre de circulation italien
La Fiat 500, a été inventée par le génialissime Dante Giacosa, elle a marqué l'histoire de l'industrie automobile, et pour cause, est fut fabriquée en Italie entre 1957 et 1975. Aujourd'hui prisée pour son look simpliste, et son design très sympathique, qui fleure bon les vacances, elle vous procurera une incroyable sensation de liberté... La 500L « Luxe » voit le jour en 1968, elle correspond à la version « haut de gamme » de cette petite auto. A l'extérieur, un léger restylage est opéré (nouveaux pare-chocs, chromes divers, logos et roues...). Le changement est principalement sur l'intérieur qui se dotera de nouveaux sièges, réglables et plus confortables. D'un tableau de bord mis à jour, avec nouveau compteur et nouvelle planche de bord.
Cet exemplaire Blu Scuro à l’intérieur havane est dans un très bel état de présentation. Immatriculée à Florence le 20 janvier 1972, cette 500 possède encore son Libretto d’origine. Elle dispose d’une calandre chromée et d’un autoradio. Sa mécanique a été révisée.
1972
FIAT 500 L
Numéro de série 2986313
Titre de circulation italien
La Fiat 500, a été inventée par le génialissime Dante Giacosa, elle a marqué l'histoire de l'industrie automobile, et pour cause, est fut fabriquée en Italie entre 1957 et 1975. Aujourd'hui prisée pour son look simpliste, et son design très sympathique, qui fleure bon les vacances, elle vous procurera une incroyable sensation de liberté... La 500L « Luxe » voit le jour en 1968, elle correspond à la version « haut de gamme » de cette petite auto. A l'extérieur, un léger restylage est opéré (nouveaux pare-chocs, chromes divers, logos et roues...). Le changement est principalement sur l'intérieur qui se dotera de nouveaux sièges, réglables et plus confortables. D'un tableau de bord mis à jour, avec nouveau compteur et nouvelle planche de bord.
Cet exemplaire Blu Scuro à l’intérieur havane est dans un très bel état de présentation. Immatriculée à Florence le 20 janvier 1972, cette 500 possède encore son Libretto d’origine. Elle dispose d’une calandre chromée et d’un autoradio. Sa mécanique a été révisée.
1972
FIAT 500 L
Numéro de série 2986313
Titre de circulation italien
La Fiat 500, a été inventée par le génialissime Dante Giacosa, elle a marqué l'histoire de l'industrie automobile, et pour cause, est fut fabriquée en Italie entre 1957 et 1975. Aujourd'hui prisée pour son look simpliste, et son design très sympathique, qui fleure bon les vacances, elle vous procurera une incroyable sensation de liberté... La 500L « Luxe » voit le jour en 1968, elle correspond à la version « haut de gamme » de cette petite auto. A l'extérieur, un léger restylage est opéré (nouveaux pare-chocs, chromes divers, logos et roues...). Le changement est principalement sur l'intérieur qui se dotera de nouveaux sièges, réglables et plus confortables. D'un tableau de bord mis à jour, avec nouveau compteur et nouvelle planche de bord.
Cet exemplaire Blu Scuro à l’intérieur havane est dans un très bel état de présentation. Immatriculée à Florence le 20 janvier 1972, cette 500 possède encore son Libretto d’origine. Elle dispose d’une calandre chromée et d’un autoradio. Sa mécanique a été révisée.

1972 FIAT 500 L Numéro de série 2986313 Titre de circulation italien La Fiat 500, a été inventée par le génialissime…
Live
Enchère terminée

N° 319
1981
MATRA MURENA
Numéro de série X5551BX604830
Carte grise française
C'est pour remplacer la Bagheera, que Matra présente la Murena en septembre 1980. Disponible tout d'abord avec un moteur 1 600 cm3, une version plus poussée apparaît quelques mois plus tard propulsée par un 2 200 cm3. Les qualités principales sont comme toujours chez Matra la tenue de route, la fiabilité, le confort et un design intéressant. La qualité de fabrication est toujours présente avec notamment un châssis galvanisé et résistant bien à la corrosion. Comme la Bagheera, la Murena propose trois places de front et de très bonnes prestations. En 1984, la Murena est Championne de France de Rallye-Cross avec Max Mamers. Environ 11 000 exemplaires verront le jour entre 1980 et 1983.
Cet exemplaire de 1981 est propulsé par le moteur Poissy de 1592 cm3 développant 92 chevaux. Ce qui pour la petite tonne de la voiture reste très suffisant pour se faire plaisir. En bon état général, cette Murena est vêtu d’une peinture rouge légèrement patinée et se pare d’un habitacle en tissu pied de poule beige joint d’inserts en skaï rouge. Bien sûr les trois places sont bien là et sont en bon état. Le tissu n’est pas déchiré et les moquettes n’affichent pas d’usure particulière. En bon état mécanique, son dossier remonte jusqu’en 2000, attestant son entretien régulier et son kilométrage de 159 000 kilomètres.
Intéressante à bien des égards, la Murena avait été oubliée par les collectionneurs mais regagne en popularité ces temps-ci, cet exemplaire est une belle occasion d’acquérir ce modèle pendant que sa cote reste raisonnable.

1981 MATRA MURENA Numéro de série X5551BX604830 Carte grise française C'est pour remplacer la Bagheera, que Matra pr…
Live
Enchère terminée