Judaïca

Judaïca

Filtres

Choisir une date

Ajouter un mot-clé

Types

Opérateurs de ventes

Lieux de ventes

N° 14
[Hebraïca]. Mahzor Yom Kippour. Lunéville, Abraham Brisac, 12 Chevat de l'an de la création du monde 5557 (= 1797 du Christ). Un volume in-4°, pleine basane marbrée, dos à nerfs orné. (reliure de l'époque). Livre de rite ashkénaze, entièrement en caractères hébraïques. En préface, texte de Meor Hagola (Metz 950 - Mayence 1028). Probablement le second livre hébraïque imprimé à Lunéville, le premier étant le rituel de Rosh Hashanah (1796) dans lequel Abraham Brisac annonce l'impression du rituel de Yom Kippour. L'imprimerie hébraïque fut installée à Lunéville en 1796-1797, par Abraham Brisac, personnalité de premier plan, qui acheta le matériel de Jean-Nicolas Jacquot et fit venir des typographes de Metz pour composer les textes & actionner les presses. Cette imprimerie produisit, de 1796 à 1809, une quinzaine d'ouvrages : rituels, prières, commentaires de la Torah. Ces impressions, rarissimes, sont considérées comme plus élégantes que celles de Metz, pourtant réputées. Ce livre témoigne de la vitalité hébraïque en Lorraine, et à Lunéville en particulier, où en 1753 n'existaient que deux familles juives : en 1785, elles étaient déjà 16 et un rabbin officiait dans une synagogue nouvellement construite (laquelle est un joyau architectural du style Louis XVI). En 1797, une imprimerie était fondée dans la ville par Abraham Brisac, qui était "étapier" & négociant. Abraham quitta Lunéville en 1823 après la faillite de ses affaires. Ses dix enfants ont fait souche à Lunéville. Le général Brisac (1817-1913) était son petit-neveu. Cf Françoise Job. L'imprimerie hébraïque de Lunéville. In Les Juifs de Lunéville aux XVIIIe et XIXe siècles, Presses univ. de Nancy, 1989. Manque à la bibliothèque nationale & à la bibliothèque de lunéville. Manques au dos & au coin. Mais bon intérieur. Les deux gardes volantes de ce livre ont servi à Lazare Roos [né en 1809, fils d'Henri Roos et d'Anne Dreyfus, marié le 13 décembre 1836 avec Judith Maler] pour inscrire la naissance de ses neuf enfants [à Wissembourg], entre 1837 et 1854, puis le mariage de ses filles. Parmi ses fils, on voit « Adolphe Roos, né le 20 octobre de l'année 1837 dans la maison de Mr Bouland ou au café français », Hippolyte (né le 6 août 1844) et Achille (né le 14 août 1852). Adolphe, Hippolyte & Achille Roos partirent à San Francisco vers 1860 (cf. mention au verso de la première garde volante), où ils fondèrent la célèbre firme « Roos Brothers », qui fut un des fleurons commerciaux de Californie. Émouvant témoignage d'une famille israélite, qui fit fortune aux États-unis d'Amérique du Nord. Voir reproduction ci-contre. (1 volume)

[Hebraïca]. Mahzor Yom Kippour. Lunéville, Abraham Brisac, 12 Chevat de l'an de la création du monde 5557 (= 1797 du Chr…
Enchère terminée
Enchère terminée