Les ventes aux enchères Civilisations et religions nous invitent à un voyage initiatique parmi les objets de culte des grandes civilisations.

Les objets religieux des trois monothéismes nés au Moyen-Orient sont présentés dans ces ventes online : Judaïca, Christ et vierges à l’enfant, objets d’art islamique des manuscrits ottomans à la céramique d’Iznik de l’actuelle Turquie.

Ces ventes online Civilisations et religions font aussi la part belle à l’art russe, des icônes de l’école de Novgorod aux chefs d'œuvre du joailler Pierre Karl Fabergé, fournisseur de la cour impériale de Russie en 1884 et créateur des œufs offerts par les tsars Alexandre III et Nicolas II à leurs épouses respectives pour la fête de Pâques.

Les objets rituels des Amérindiens, telles les poupées Kachinas des Indiens Hopis d’Arizona, et les œuvres des civilisations précolombiennes sont à l’honneur dans les ventes aux enchères de Drouot Digital, comme ces figures de pierre de l’Etat du Gerrero au Mexique qui firent des prix importants lors de la vente de la collection de l’industriel Henry Law à Drouot en 2011. Parmi les autres lots de la collection, une Grande divinité assise, la plus grande statue en pied que l'on connaisse chez les Mayas, était adjugée 2 912 000 euros. Un record mondial ! 

Filtres

204929 Résultats
Du
Au

N° 56
Masque funéraire
Culture Teotihuacan, haut plateau central du Mexique
Classique, 450-650 après J.-C.
Pierre dure gris anthracite avec une veine blanche parcourant toute la largeur du masque.
H. 14,2 cm - L. 13 cm
Beau visage au crâne rituellement déformé vers l'arrière montrant nez et front dans le même alignement. Les paupières sont soulignées en léger relief avec des yeux de forme ovale supportant autrefois des inclusions de coquillage ou de pierre de couleur. Nez aquilin aux narines dilatées avec présence d'une petite bouche lippue, elle aussi décorée autrefois d'inclusions. Sur les côtés, rubans rectangulaires formant les oreilles, celles-ci percées à jour sur les lobes. Revers plat.
Provenance:
Collection privée, Bruxelles Collection privée, New York
Galerie Mermoz, Paris, 1989
On distingue les masques funéraires de Teotihuacan par leur style sobre et réaliste. Celui-ci est un excellent exemple de ce type de masque provenant d'une collection privée.
A Teotihuacan, le masque était utilisé tantôt dans les encensoirs rituels (masque en céramique), tantôt pour couvrir le visage de quelques sculptures représentatives de certaines divinités, ou bien encore faisait partie du matériel funéraire, dans son voyage dans l'autre monde. On retrouve aussi ce type de masque sur les peintures murales.
Le visage de l'Amérique ancienne a survécu, au-delà des siècles, à travers des masques en pierre. Ce masque date du classique, période d'apogée de Teotihuacan.

Masque funéraire Culture Teotihuacan, haut plateau central du Mexique Classique, 450 650 après J. C.…
Live
Enchère terminée

N° 86
Plat tripode à décor zoomorphe peint
Culture Los Tuxtlas, Sud du Veracruz, Mexique
Classique récent, 550-950 après J.-C.
Céramique à engobe beige orangé à décor polychrome, surface légèrement vernissée.
H. 9,8 cm - D. 34,4 cm
Coupe reposant sur trois pieds cylindriques formant grelots (l'un des trois est fracturé). Le fond circulaire est peint d'un animal stylisé debout sur ses quatre pattes (cervidé?), pris dans des motifs de fleurs exotiques. Les flancs sont décorés à l'intérieur d'une série répétitive de six oiseaux stylisés. La tranche extérieure de la coupe est peinte elle aussi d'un motif répétitif formant des triangles dessinés au trait noir. Cassures visibles.
Publication:
Art Précolombien du Mexique, Galeries Lafayette, Paris, du 1er au 26 février 2005, reproduit p. 26.
Le plat est accompagné d'un certificat de Monsieur Hasso von Winning du 29 avril 1990.
Durant la période Classique et le début de la période Postclassique, l'ancienne cité de Matacapan dans les montagnes Tuxtlas au sud du Veracruz fut le principal centre de production de céramiques de la région. Des tessons du style Tuxtlas, comme cette coupe, ont été mis au jour à Matacapan, avec d'autres types de céramiques, ainsi qu'un grand nombre de fours.
Les archéologues considèrent que les céramiques polychromes Tuxtlas étaient des produits de luxe pour l'élite dont la production et la distribution étaient contrôlées par les souverains de Matacapan. Habituellement peint sur un fond blanc ou orangé, le motif central est un animal ou un oiseau. Chauves-souris, rapaces, tatous, cerfs et animaux fantastiques étaient des motifs habituels.

Plat tripode à décor zoomorphe peint Culture Los Tuxtlas, Sud du Veracruz, Mexique Classique récent,…
Live
Enchère terminée
123..4099>