Tapisseries

Tapisseries

Filtres

9497 Résultats
Du
Au

N° 337
D'après Victor VASARELY (1906-1997).
Ensemble d'affiches d'expositions sérigraphiés et offsets comprenant :
- Château de Vascoeuil, Vasarely, juillet octobre (x 2 exemplaires).
- Fondation Vasarely, Aix-en-Provence (x 4 exemplaires).
- Festival international d'art lyrique et de musique, Aix-en-Provence, 10/31 juillet.
- Casino Kursaal Oostende, 28.6 au 31.8.1975 (x 2 exemplaires).
- Wild Hawthorn Press, 1966.
- Gallery Moos, Toronto, 11 october-30 october 1975.
- Vasarely, Denise René Rive gauche, 17 fév-10 mars 1976.
- Vasarely, Galerie Denise René, Novembre 1973.
- Vasarely, Notes Brutes.
-Französische Graphik, oktober 1968.
- Vasarely, Holland Gallery, Chicago, May 15 - june 17, 1964.
- Vasarely, Kestner-Gesellschaft, Hannovre, 12 december 1963 - 26 januar 1964.
- Les éditions Denise René, Paris, 1961.
- Vasarely, Galerie Denise René, 1955.
- Galerija Likovnih umjetnosti, 1957.
- La tapisserie française et les peintres cartonniers (x 2 exemplaires dont une texte coupé).
- Vasarely, Palais des beaux-arts de Bruxelles, 23 janv- 3 fev 1954.
- Le ballet de figues, Gordes, 6 août 1950 (x 3 exemplaires).
- Galerie der Spiegel.
- Vasarely en permanence, galerie Pascal Lainé, Gordes.
- Vasarely, Musée Postal, Paris, 7 au 17 avril 1977.
- Histoire de l'université de Paris, Chapelle de la Sorbonne, 15 juin - 31 Octobre 1973 (x 5 exemplaires dont 4 avant la lettre).
- Vasarely, Inauguration du Musée Didactique, Château de Gordes, 5 juin 1970 (x 2 exemplaires).
- Vasarely, Galerie Pascal Lainé, Avignon, 20 juin - 30 septembre 2003 (x 2 exemplaires).
(En l'état).
Soit 38 affiches.

D'après Victor VASARELY (1906 1997). Ensemble d'affiches d'expositions sérigraphiés et offsets compr…
Live
Enchère terminée

N° 158
TAPISSERIE en laine et soie représentant des groupes de personnages en habit de cour sur un arrière fond de paysage. On peut dénombrer jusqu'à seize personnages, dont sept femmes, tous vêtus avec luxe; les coiffures, manteaux, robes, camails dont un en fourrure, présentent pour la plupart des bords agrémentés de broderies; certains personnages enrichissent leurs habits de colliers ou de ceintures orfévrés; bordures avec guirlandes de pampres et de fleurs.
Flandres, vraisemblablement Bruxelles, vers 1510/1525.
(Légères reprises, deux fragments raboutés d'une très grande tapisserie avec des bordures d'époque).
H. 318 cm - L. 158 cm
L.F.
Il s'agit ici de fragments de grande qualité que l'on peut rapprocher par leur finesse, la variété des visages, la douceur et la subtilité des expressions, de tentures illustrant le meilleur de la production bruxelloise dans un style que l'on a qualifié de pré-Renaissance. On pense notamment à celle de l'Histoire de Moïse conservée au
Musée des Beaux-Arts de Baltimore (Acc. No. 95.I) ou à la célèbre tenture de «David et Bethsabée» du musée de la Renaissance à Écouen, toutefois plus luxueuse car enrichie de fils d'or et d'argent (E. Cl. 1613 à 1621).
Bien que constituée de la réunion de deux fragments, cette tapisserie jouit d'un bon état de conservation et d'une belle fraîcheur de couleurs.
Ouvrages consultés: A. S. Cavallo, Tapestries of Europe and of Colonial Peru in the Museum of Fine Arts, Boston, 1967, cat.22.; G. Delmarcel, David & Bethsabée, Paris, 2008

TAPISSERIE en laine et soie représentant des groupes de personnages en habit de cour sur un arrière …
Live
Enchère terminée

N° 268
Tapisserie «Combat d'un cheval et d'un lion» de la tenture des «Combats d'Animaux» ou Pugnae Ferarum attribuée à Enghien, Flandres, vers 1550-1560. Au centre un cheval sauvage botte de son postérieur droit un lion à l'attaque. Une faune très riche constituée d'animaux très variés tels un héron gobant un serpent, un lynx, des canards, un paon, des cerfs ornent une végétation foisonnante aux multiples teintes nuancées et chaleureuses. En arrière-plan un château se dessine au pied d'une montagne, un ciel bleu illumine la tapisserie. Riche bordure faite de petits cartouches dans lesquels figurent des scènes animalières, encadrées de termes et de masques de grotesques.
H: 3,45 - L: 5,30 m
On peut rapprocher cette tapisserie d'une tapisserie intitulée «L'Eléphant» Bruxelles, vers 1560 ainsi qu'une autre représentant un Lion terrassant un Cerf, de la même période conservée dans la collection Cahen à Anvers.
A partir de 1550 les scènes de «Combats d'animaux» sont très appréciées et ce goût perdure au XVIIème siècle comme on le voit dans des tapisseries conservées au musée de la Wawel à Cracovie, au château de Gassbeck, au musée of Fine Arts de Boston, et au Philadelphia Museum of Art, dans la collection Borromée.
Ces scènes furent célèbres et les dessins originaux voyagèrent dans toute l'Europe, interprétés par différentes manufactures. Côme Ier de Médicis commanda à Joannes Stradanus ou Jan van der Straet (1523-1605) des dessins «princeps» de combats d'animaux destinées à des cartons de tapisseries.
Laine et soie, bon état, restaurations au centre et le long de certains arbres.
J. Boccara. Ames de laine et de soie. p.72
G. Delmarcel. Tapisseries anciennes d'Enghien. 1980.
Paysages des lissiers d'Enghien, Fonds Michel Demoortel, Fondation Roi Baudoin, janvier 2011

Tapisserie «Combat d'un cheval et d'un lion» de la tenture des «Combats d'Animaux» ou Pugnae Ferarum…
Live
Enchère terminée
123..190>