Tapisseries

Tapisseries

Filtres

Choisir une date

Ajouter un mot-clé

Types

Opérateurs de ventes

Lieux de ventes

N° 415
TRÈS RARE ET BEAU PANNEAU DE TAPISSERIE MOBILIÈRE DE LA MARCHE (CREUSE) en laine et soie rehaussé de fils d'or et d'argent sur trame de lin, de la première moitié du XVIe siècle. Cette tapisserie au point de croix fut très probablement un travail d'action de grâce effectué en remerciement d'une très grande faveur, pour habiller en son temps, le bas du maître-hôtel de la chapelle de l'Hôtel d'Allègre au Puy-en-Velay, devenue en 1584, la chapelle de la confrérie des pénitents blancs.
Cette tapisserie à pour registre: la réception, par le roi de France François Ier, de l'Ambassade Ottomane de Soliman le Magnifique, menée par l'illustre Khayr al Dinin, plus connu sous le nom de « Barberousse », au château de Polignac en la ville du Puy-en-Velay le 18 juillet 1533. A droite, François Ier accueillant Barberousse sur un chameau, avec à son côté une noble Dame du pays du Velay, probablement Mademoiselle D'Allègre (faite prisonnière à Nice quelques temps à avant), étant l'une des 10 prisonnières chrétiennes libérées en cette occasion, par le Kapétan.
Un chêne couvert de glands, attribut de le Vierge Marie pour les chrétiens et symbole d'éternité pour les Ottomans, est entre le roi de France et les représentants de l'Ambassade Ottomane. Un figuier prenant racines au milieu de l'ambassade Ottomane agrémente une très belle bordure pour faire courir, le long de poutres, ses rinceaux ornées de figues, symbole du pêché originel pour les chrétiens et pour les Ottomans, symbole du dualisme de la nature humaine, ainsi que de fleurs, comme de petits animaux au bas.
Laine et soie, fils de d'or et d'argent
H: 58 - L: 160 cm
Quelques trous
Expert: Frank Kassapian 06 58 68 52 26 frank.kassapian@yahoo.fr

TRÈS RARE ET BEAU PANNEAU DE TAPISSERIE MOBILIÈRE DE LA MARCHE (CREUSE) en laine et soie rehaussé de fils d'or et d'arge…
Live
Enchère terminée

N° 68
Exceptionnelle paire de tapisseries.
Les Dompteurs et L'Offrande à Bacchus
Faisant partie de la célèbre tenture dite des Grotesques à fond jaune et à l'encadrement dit à fond aurore ou blanc.
Manufacture Royale de Beauvais.
Carton par Jean-Baptiste MONNOYER(1634 -1699).
Fin du XVIIe siècle.
3,03 m x 2,32 m et 2,96 m x 2,49 m La paire:
A partir de 1689 à Beauvais, une tenture des Grotesques à fond jaune, comprenant six sujets et inspirée de l' oeuvre du peintre ornemaniste de Louis XIV, Jean Berain 1er (1640-1711), fut mise sur métier. Les différents sujets qui composent la tenture sont:
L'Éléphant, Les Dompteurs d'animaux, Le Dromadaire, Musiciens et danseurs, l'Offrande à Pan, l'Offrande à Bacchus. Le succès fut immense et la tenture retissée plusieurs fois jusque vers 1730. Divers modèles de bordures encadrèrent ces compositions infiniment décoratives, d'abord à motifs de chinoiseries, puis à l'imitation de cadres dans différentes versions. Tous les grands musées, français, européens et américains possèdent une ou plusieurs tapisseries de cette tenture, devenues assez rares sur le marché de l'art.
Louis XIV possédait dans ses collections une tenture de six pièces des Grotesques à fond jaune livrée au garde meuble en 1696 (avec une bordure différente) voir Vittet 2010 p. 413, nr169.
Les documentations consultées montrent, qu'à notre connaissance, aucune tapisserie n'était exactement identique, même si certaines sont proches.
La paire de tapisseries présentée est encadrée de la première bordure citée, la bordure aux chinois particulièrement séduisante.
Pour l'inspiration de Monnoyer concernant les personnages des deux tapisseries voir Bremer-David 2016 (p 25 et 26 et pp 28-35).
Les Dompteurs.
A quelques détails près, cette tapisserie est très proche de celle conservée dans les collections des Fine Art Museums of San Francisco (Bennett n°81, p.262). Le thème des Dompteurs est le plus rare des sujets de la tenture et c'était plutôt un sujet pour les tapisseries plus larges, il est donc encore plus rare dans ce format qui est son format d'origine.
Sous un lourd drapé qui nous évoque un «pavillon» héraldique, le dompteur se tient au centre, une baguette dans la main droite. Il tient en laisse l'un des trois félins. A gauche s'avance un autre dompteur.
L'Offrande à Bacchus.
Sous un léger pavillon architecturé aux fines colonnettes se tient, sur un socle de marbre, la statue du dieu, couronné de pampres, portant son thyrse, de la main droite et une grappe de raisin de la main gauche.
Derrière lui, un léopard. A gauche, un personnage joue de la flûte (?) et à droite, une gracieuse jeune femme monte les quelques marches de la terrasse en portant une corbeille de fleurs sur sa tête. Le J.P. Getty Museum de Los Angeles possède la même tapisserie un peu plus étroite, c'est-à-dire sans le ruissellement de vignes chargées de raisins noirs et blancs. Le personnage féminin de droite n'est pas dans la même position (Bremer-David 1997, pp 72 -79).
Matériaux et Etat
Finement tissée - Chaîne en laine - trame en laine et soie.
Bon état de conservation - Les couleurs sont restées vives - quelques petites et légères usures. Les tapisseries ont été nettoyées il y a quelques années et prêtes à être accrochées.

Bibliographie:
Charissa Bremer-David,1997, French Tapestries and textiles in the Jean Paul Getty Museum.
Charissa Bremer-David, 2016, Conundrum, Puzzles in the Grotesques tapestry series.
Anna Gray Bennett, 1992, Five centuries of tapestry from the Fine Arts Museums of San Francisco pp 257-259.
Nicole de Pazzis-Chevalier, 2002, Quand Grotesque signifie fantaisie, charme et séduction.
Edith Standen, 1985, European Post medieval Tapestries in the Metropolitan Museum of Art, Vol. II, p. 441 à 458.
Jean Vittet, 2010, La Collection de tapisseries de Louis XIV

Exceptionnelle paire de tapisseries. Les Dompteurs et L'Offrande à Bacchus Faisant partie de la célèbre tenture dite des…
Live
Enchère terminée

N° 56
Tapisserie de Bruges
La Rhétorique
Faisant partie d'une tenture des Arts Libéraux
D'après Cornelis SCHUT (1597-1655).
Seconde moitié du XVIIe siècle, vers 1650.
Hauteur: 3,70 m - Largeur: 3,88 m
Cette tapisserie fait partie d'une tenture de sept tapisseries évoquant chacune un des arts libéraux: la Grammaire, la Dialectique, la Rhétorique, l'Arithmétique, la Géométrie, La Musique, l'Astronomie.
Il existe plusieurs éditions de cette tenture qui jouit d'un grand prestige à l'époque. Les différentes tentures furent encadrées de trois bordures différentes. La présente bordure à décor de figures mythologiques (Neptune, Hercule, Mercure, Eros, Atlante) est la première bordure et la plus rare (Delmarcel 1994, p.73).
Au centre de la bordure supérieure, un cartouche encadré de putti espiègles nous indique le sujet:
RHETORICA DELECTAT. DOCET. ATQUE MOVET (La Rhétorique, elle plaît, elle convainc, elle émeut).
Une grande jeune femme, corsetée d'une armure, couronnée de lauriers, est assise sur un trône placé sur une estrade et tient dans sa main gauche un caducée. Elle écoute le récit d'un guerrier en armure à l'antique. Plusieurs personnages, au bas de l'estrade, tendent le regard vers le couple.
Plusieurs musés français et étrangers possèdent une ou plusieurs tapisseries de la tenture des Arts libéraux. Citons en particulier le Musée de L'Ermitage à Saint-Pétersbourg possède cinq tapisseries des Arts libéraux, dont la Rhétorique, avec une bordure identique à celle de la présente tapisserie.
Matériaux et état:
Tissée en laine et soie (chaîne en laine, trame en laine et soie), cette belle et étonnante tapisserie baroque a conservé de beaux coloris vifs mais présente quelques usures, des anciennes restaurations, une déchirure, quelques petits retissages.

Bibliographie:
Guy Delmarcel et Erik Duverger,1987, Bruges et la tapisserie, pp 452 - 489.
Guy Delmarcel et Isabelle Van Tichelen, 1994, La tapisserie des Pays-Bas méridionaux sous l'Ancien Régime - pp.67 à 78.
Guy Delmarcel, 1997, Bruges 1987-1997: Les tapisseries brugeoises - dix ans après, nouvelles oeuvres d'art et attributions dans
Bruges Musées Municipaux - Annales 1995 - 1996

Tapisserie de Bruges La Rhétorique Faisant partie d'une tenture des Arts Libéraux D'après Cornelis SCHUT (1597 1655). Se…
Live
Enchère terminée