A l’ère de la « génération vautrée », il suffit de faire le siège des ventes aux enchères pour se procurer bergères, canapés et banquettes, fauteuils, chaises et tabourets.
« Il y a autant de sièges que de modes de conversations », notait Philippe Jullian en 1961 dans sa petite encyclopédie érudite et pleine d’humour des « Styles ».

Causeuses pour converser à deux, chauffeuses pour bavarder au coin du feu et canapés pour chatter sur internet sont autant d’objets que l’on peut acheter dans les ventes aux enchères de Sièges

A moins que l’on ne préfère acquérir une méridienne pour s’isoler, ou encore une boudeuse, ce siège double du XIXe siècle dans lequel on s’assoit dos à dos…
Sur le divan, le chineur fait sa psychanalyse. Si les sièges selon Philippe Jullian se sont « abaissés pour les galanteries et évasés pour (accueillir) les crinolines » sous le Second Empire, le XXe siècle a célébré des assises iconiques : chaise Harry Bertoia, chaise longue de Charlotte Perriand, fauteuil Charles Eames.
Les addicts du design pourront les dénicher dans ces ventes online de Sièges, tout comme les canapés de Jean Royère, les chaises de Philippe Starck ou les fauteuils des frères Bouroullec… 

Filtres

Choisir une date

Ajouter un mot-clé

Types

Thématiques

Opérateurs de ventes

Lieux de ventes

N° 336
Quatre fauteuils en bois de hêtre sculpté redoré à dossier médaillon à décor de piastres, entrelacs, feuilles d'acanthe, rosaces, écailles de poisson. Les supports d'accotoirs à enroulements à cannelures et asperges feuillagées. Pieds cannelés.
Epoque Louis XVI, par Louis DELANOIS, non signés (très légères différences, éclats, reprise au bois des feuillures).
Hauteur: 91 cm - Largeur: 60 cm - Profondeur: 48,5 cm
Bibliographie:
Des fauteuils estampillés Louis DELANOIS pendant des nôtres mais à châssis sont conservés au Métropolitan Museum of Art (inv. 57.65.2 à 57.65.7).
Six autres fauteuils d'un modèle de même conception ont été vendus chez Christie's Monaco, collection KARL Lagerfeld, les 28 et 29 avril 2000, lot 47 (597 369) et sont illustrés dans Bill
Pallot, L'art du siège au XVIIIe siècle en France, Paris 1987 page 190.
Un fauteuil similaire est représenté dans Bill Pallot, op.cit page 288 - un autre fauteuil a été vendu chez Sothebys New-York, le 22 mai 2001, lot 327 (32 375).
La série de sièges de DELANOIS présentant des consoles renversées et des dossiers médaillons avec plusieurs variantes dans la sculpture semble avoir été exécutée d'après des dessins de
Jean Louis PRIEUR, réalisés en 1766 pour la Cour de Varsovie. En 1768, DELANOIS livre une première série de sièges comparables aux nôtres au Palais Lazienski, ainsi qu'une deuxième série au Comte Grimod d'Orsay. Ce modèle de sièges dans le goût grec fut, vers 1767-1768, à l'avant-garde de la menuiserie néoclassique. Le livre journal de DELANOIS présente plusieurs séries de ce nouveau modèle à dossier médaillon qui furent livrés par DELANOIS entre 1768 et 1775, avec un pic de production entre 1767-1770. (S. Eriksen, Louis Delanois, menuisier en siège, F. de Nobel, 1968, pages 51 et 54).

Quatre fauteuils en bois de hêtre sculpté redoré à dossier médaillon à décor de piastres, entrelacs, feuilles d'acanthe,…
Live
Enchère terminée