Bronzes

Bronzes

Filtres

23929 Résultats
Du
Au

N° 57
Jacques LIPCHITZ (1891-1973)
Joueur de guitare au fauteuil, Modèle de 1922
"Guitar Player in Chair" (Seated Man with Guitar)
Sculpture en bronze à patine brun nuancée
Signé et porte l'empreinte du pouce, daté 1922 et numéroté 5/7.Cachet du fondeur Luigi Tommasi Pietra Santa.
40,5 x 29,3 x 28,8 cm
Provenance :
Collection particulière, New York, (Une autre version en plâtre se trouve à la Tate Collection, Londres)
Bibliographie :
- Alan G. Wilkinson, The Sculpture of Jacques Liptchitz, A Catalogue Raisonné, Volume 1 : The Paris Years 1920-1940, référencée sous les numéros 141 et 142 (autres versions). Également reproduite page 175
- A.M. Hammacher, Jacques Lipchitz, his Sculpture, version en granite référencée sous le numéro 34 - Alfred Werner, Lipchitz : The Cubist Period, une autre version en bronze référencée sous le numéro 34
- Alan G. Wilkinson, Jacques Lipchitz : A Life in Sculpture, une version en basalte référencée page 96 sous le numéro 38.
- David Fraser Jenkins and Derek Pullen : The Lipchitz Gift : Models for Sculpture, Tate Gallery, London 1986 référencée pages 40-41.
L’œuvre que nous présentons ici s’intitule "Joueur de guitare au fauteuil" et date de 1922. Ce titre nous permet en effet de mieux comprendre et appréhender les formes de cette œuvre. Les jambes du musicien sont également les pieds du fauteuil, l’homme se mêle à l’assise et fait corps avec son instrument. C’est à partir de 1920 que Lipchitz approfondit ses recherches cubistes sur différents thèmes dont celui de la musique et développe une figuration plus poussée. Ses musiciens adoptent différentes poses, allongées ou assises, et les lignes cubistes deviennent plus fluides, gracieuses et arrondies de façon à retranscrire une vision plus poétique de la musique. Lipchitz a élaboré différentes versions de cette sculpture, dans de multiples matériaux, du basalte au bronze en passant par le granite (cf Bibliographie).
Un des autres exemplaires en plâtre connu de cette œuvre se trouve à la Tate collection de Londres.

Jacques LIPCHITZ (1891 1973) Joueur de guitare au fauteuil, Modèle de 1922 "Guitar Player in Cha…
Enchère terminée

N° 59
Paul Howard MANSHIP (1885-1966)
Grue couronnée, 1932
Exceptionnelle sculpture en bronze à patine brun-vert nuancée. Fonte à la cire perdue , signée "Paul Manship" et datée sur la terrasse 1932.
Cachet du fondeur Attilio Valsuani, porte les mentions 'Copyright' et 'Bronze'.
Haut .: 103 cm - 40,55 in.
Provenance : Collection Joseph Marrast , Paris, France
Collection particulière, Paris, France.

Joseph Marrast (8 juillet 1881-1971) est un architecte français. Dessinateur brillant, il débute très jeune sa carrière dans l'équipe d'architectes qui, sous la direction d'Henri Prost, édifie les principaux bâtiments civils de Casablanca. De retour à Paris, il y exerce jusqu'en 1971. Il est cofondateur de l'Académie d'Architecture et en est le premier président en 1953. 

En 1931, Joseph Marrast , suite à le demande d’un riche industriel pour un hôtel particulier avenue Victor Hugo à Paris, passe une commande spéciale auprès de l’artiste américain Paul Howard Manship . Il s' agit de 11 pièces de grande taille en bronze pour décorer les jardins et l’hôtel particulier de son client. En 1932, l’homme d’affaire pour remercier l’architecte de son travail lui offre l'une des 11 pièces. Cette dernière, notre bronze , figurant une cigogne, est resté dans la famille jusqu’en 1971.Elle sera revendue ensuite à un collectionneur parisien.
Un modèle similaire en bronze doré de plus petite taille conservé au Smithsonian American Art Museum peut être rapproché de notre oeuvre : Crowned Crane, Paul Manship & Angelo Colombo ,1932, bronze doré sur socle en lapis-lazuli , dimensions différentes 13 5/8 x 7 x 2 7/8 in. - 34.6 x 17.9 x 7.4 cm).

Paul Howard MANSHIP (1885 1966) Grue couronnée, 1932 Exceptionnelle sculpture en bronze à patine b…
Enchère terminée
123..479>