Bijoux homme

Bijoux homme

Filtres

14281 Résultats
Du
Au

N° 875
PIGANIOL de LA FORCE (Jean-Aymar). Description historique de la ville de Paris et de ses environs. Nouvelle édition, revue, corrigée & considérablement augmentée. Paris, chez les libraires associés, 1765.
10 vol. in-12, veau marbré ép., dos à nerfs ornés, p. de titre et de tomaison en maroquin brun, filet doré encadrant les plats, avec armes dorées du Cardinal de MAZARIN au centre et fleurs de lys en écoinçons, tr. rouges.
Bien complet du plan général et des 93 planches (dont 23 plans) en taille-douce, par Scotin, Lucas, Hérisset et Aveline, la plupart repliées, représentant les plans des quartiers, les rues, les monuments, etc. Edition posthume, revue, corrigée et augmentée par l'abbé Pérau et par M. de La Font de Saint-Yenne. C'est l'un des premiers guides du genre et le plus exhaustif sur Paris. Il s'ouvre sur un aperçu bibliographique, s'ensuit un résumé de l'histoire de Paris, puis une description minutieuse des 20 quartiers de la cité, avec une liste des rues. Le tome IX décrit les environs de Paris. Le tome X est consacré à la liste générale des rues et aux index.
Luxueux exemplaire de prix du Collège Mazarin récompensant l'élève Ambroise Guillaume Gérard Boudet, parisien (prix de rhétorique), en 1770. Chaque volume contient en effet au début le feuillet de prix nommant l'élève et signé par Ambroise Riballier (1712-1785), censeur royal et grand maître du collège de Mazarin (1766 à 1784), très hostile aux philosophes.
Dans son testament, Mazarin avait exprimé le souhait d'œuvrer à la fondation d'un collège destiné à l'éducation de 60 jeunes boursiers provenant des quatre nations réunies à l'obédience royale par le traité de Westphalie (1648) et le traité des Pyrénées (1659) (l'Artois, les Flandres, le Hainaut et le Luxembourg : 20 étudiants ; l'Alsace et les autres territoires germaniques : 15 étudiants ; Pignerol et les États pontificaux : 15 étudiants ; le Roussillon, le Conflent et la Cerdagne : 10 étudiants). Il souhaitait également être inhumé dans la chapelle de ce collège (comme Richelieu l'avait été à la Sorbonne) et léguait sa collection de livres à la bibliothèque du nouvel établissement. L'architecte Louis Le Vau fut donc chargé par Colbert, à la mort de Mazarin en 1661, de dresser les plans de l'édifice, sur le quai faisant face au Louvre. Achevé en 1688, le Collège des Quatre-Nations accueillit ses premiers élèves en octobre ; la Bibliothèque Mazarine, quant à elle, fut ouverte au public en 1691. Fermé à la Révolution en 1791, le collège change plusieurs fois de noms et d'emploi avant d'être investi en 1805, à la demande de Napoléon Ier, par l'Institut de France. Parmi les élèves les plus célèbres de ce prestigieux établissement, on retiendra les noms de Jean Le Rond D'Alembert, Jacques Louis David, Antoine Lavoisier, ou bien encore Charles de Beaumont, chevalier/chevalière d'Eon.
Qqs coiffes et coins usagés, épidermures et manques de cuir, sinon très bel exemplaire. (O. H. R. 1529, fer n°4 ; Cohen, 800.)

PIGANIOL de LA FORCE (Jean Aymar). Description historique de la ville de Paris et de ses environs. N…
Live
Enchère terminée
123..286>