Armes

Armes

Filtres

Choisir une date

Ajouter un mot-clé

Types

Opérateurs de ventes

Lieux de ventes

N° 272
Épée d'honneur offerte par le « Patiotic Fund » du Lloyd's, vraisemblablement réalisée par George Thurkle de Londres, vers 1812-1815. La monture en bronze doré est composée : d'un pommeau en forme de vase orné de trophées d'armes en relief, d'une fusée entièrement en bronze doré imitant godrons et filigranes (légers chocs), d'une branche de garde (manque) et d'un quillon formés d'un faisceau de tiges autour duquel s'enroulent des feuilles de chêne, de canons sur affût (celui côté garde manque) remplaçant les pas-d'âne et placés de part et d'autre d'un médaillon ovale orné d'Hercule étouffant le lion de Némée, d'un plateau de garde ovale ajouré avec huit écus ornés d'un trophée d'armes ciselé en relief. Hauteur : 32 cm. Bibliographie : Collection Christian Hammer de Stockholm, vente chez Heberle à Cologne, 1892, n°628. Collection Dr. Max Dreger de Berlin, chez Walter de Gruyter & Co 1926, n°111. Collection Dr. Max Dreger de Berlin, vente Fischer & Kahlert Berlin 1927, n°119. Govare, Paul : « L'assurance maritime anglaise », 1929. May, W.E. & Annis, P.G.W. : « Swords for sea service », London 1970, volume II. Drejholt, Nils : « A sword of honour from 1812 in the collections of the Royal Armoury in Stockholm », in ICONAM 50 - Basiliscoe Press 2007, pages 165 à 170. Note - Le Comité Lloyd's créa et organisa le Patriotic Fund. Cette souscription patriotique fut lancée en 1803, pour défendre l'Angleterre contre les menaces d'invasion de Napoléon, et connut un grand succès. Le Patriotic Fund du Lloyds offrait des récompenses en Livres Sterling, accompagnées d'un sabre ou d'une épée aux officiers qui avaient prouvé leur zèle et leur bravoure exemplaires dans une action périlleuse pour la défense du royaume. Cette monture en bronze doré est identique à celle de l'épée en argent doré exécutée en 1814-15 par George Thurkle (1768-1826), fourbisseur membre de la « Worshipful Company of cutlers » de Londres, et offerte au Major J. Elers par Isaac Aldebert et John Atkins Junior au nom du Lloyd's de Londres. Jacob Elers (alias Ellersen) était, depuis 1809, Major de la Marine de guerre suédoise et Commandant des docks de Karlskrona où il avait la garde de cargaisons appartenant à des marchands anglais, saisies à bord de vaisseaux battant pavillon danois et prussien. Après des négociations entre l'amirauté anglaise et le Prince Héritier Carl Johan (Bernadotte), les cargaisons furent restituées en 1812, évitant ainsi l'entrée en guerre de la Suède contre l'Angleterre et la Russie. En signe de gratitude, le Major Elers reçut une épée d'honneur du Lloyd's et l'Amiral James de Saumarez reçut une épée d'honneur du roi Charles XIII de Suède. La facture et l'iconographie (trophées, Hercule, feuilles de chêne) sont typiques des armes d'honneur offertes par le Lloyd's durant les guerres napoléoniennes. Parmi ces nombreux sabres et épées d'honneur répertoriés, cette épée en bronze doré et celle qui est en argent pour Elers, conservée à l'Armurerie Royale de Stockholm, sont les deux seuls exemplaires connus de ce modèle et l'unique exemplaire connu dans ce matériau.

Épée d'honneur offerte par le « Patiotic Fund » du Lloyd's, vraisemblablement réalisée par George Thurkle de Londres, ve…
Enchère terminée