Casques et uniformes

Casques et uniformes

Filtres

Choisir une date

Ajouter un mot-clé

Types

Opérateurs de ventes

Lieux de ventes

N° 291
Bride de campagne de sa Majesté l'Empereur Napoléon III, confectionnée à Paris, Second Empire. Bride en cuir noir verni, sur le modèle des officiers généraux de la Garde Impériale du règlement de 1854. Boucles et passants en cuivre moulé ciselé et doré. Dessus-de-tête garni d'écailles en cuivre doré simulant une guirlande de feuillages. Frontale en cuir recouvert d'un galon d'or. Muserolle en cuir découpé en lignes ondées et orné de motifs en bronze ciselé et doré portant, au centre, la couronne impériale et, de chaque côté, des fleurons en feuilles d'acanthe encadrant un écusson décoré de fleurs. Hauteur de la bride avec le mors : environ 71 cm. Très bon état de conservation, le cuir est resté presque intact, ce qui est très rare sur des pièces de harnachement de cette époque. Mors de bride en acier, à branches inférieures à double courbure, bossettes de mors au N surmonté de la couronne impériale ; canon à passage de langue en acier aux côtés plaqués argent. Poinçon de LOISEAU à PARIS. Complet de ses rênes (fracture). Parfait état. Noeuds d'oreilles en soie écarlate formant une rosette à deux rubans. Bon état. Bibliographie : « L'Armée de Napoléon III », Collections Historiques du Musée de l'Armée, Colonel Paul Willing (conservateur au Musée de l'Armée), éditions PREAL 1984. « L'Expédition du Mexique (1861-1867), La Guerre Franco Allemande (1870-1871) », Collections Historiques du Musée de l'Armée, Colonel Paul Willing (conservateur au Musée de l'Armée), éditions PREAL 1983. Note - Les collections du musée de l'Armée à Paris possèdent un ensemble complet : selle, tapis de selle et bride. Il fut utilisé par l'Empereur Napoléon III pendant la campagne d'Italie en 1859 (numéro d'inventaire 14002 - CA117). La bride est strictement identique à celle présentée ici, avec les mêmes rosettes d'oreille.

Bride de campagne de sa Majesté l'Empereur Napoléon III, confectionnée à Paris, Second Empire. Bride en cuir noir verni,…
Enchère terminée

N° 355
Casque de Trompette de Dragons, modèle 1858 - Second Empire. Bombe, visière et couvre-nuque en laiton, avec toutes garnitures en laiton. Visière et couvre-nuque doublés de basane et bordés d'un jonc en laiton. Turban en cuir fort recouvert d'un bandeau en drap imitant une peau de panthère. Cimier en quatre parties : deux ailerons estampés d'une suite décroissante de godrons perlés, un masque estampé d'une bombe enflammée, à sa base, et de la tête de Méduse en partie haute, et la plaque de recouvrement estampée d'une natte tressée. Ornement du cimier en trois parties : une houppette de crin rouge, une douille en laiton estampé de feuilles de laurier et une d'une lentille estampée de même. Crinière rouge. Porte-plumet trapézoïdal. Les jugulaires sont vissées sur la bombe ; les mentonnières en cuir sont recouvertes d'une suite décroissante d'anneaux entrelacés. L'anneau supérieur et la rosace, ornée de feuilles de laurier, sont solidaires et estampés. Coiffe intérieure en cuir, découpé en dents de loup. Bombe marquée du 7e régiment de Dragons 7D. Bon état. Bandeau avec quelques trous de mites. Voir l'illustration p. 105 Note - Le 7e régiment de Dragons se distingua, pendant la campagne de 1870, au combat de Spicherenn, à la célèbre bataille de Rezonville, à Villiers-Bretonneux, à Pont-Noyelles et à Saint- Quentin, en 1871.

Casque de Trompette de Dragons, modèle 1858 Second Empire. Bombe, visière et couvre nuque en laiton, avec toutes garnitu…
Enchère terminée