Souvenirs historiques

Souvenirs historiques

Filtres

567 Résultats
Du
Au

N° 159
PRÉCIEUX SOUVENIR HISTORIQUE AYANT APPARTENU AU ROI LOUIS XVI.
Écrin en veau, à décor d'un semis de fleurs de lys, contenant douze couteaux à fromages avec lames en acier montées sur des manches en bois de rose, dont dix lames portent une marque en forme de clé et de deux qui furent restaurées postérieurement par la Maison Mory. Ces lames ont été forgées par le roi Louis XVI. Nous connaissons la passion du roi pour la serrurerie et la forge, et nous savons qu'il aimait se divertir au 5ème étage de ses appartements à Versailles en confectionnant des serrures, des outils, des couteaux et des petits instruments en métal. Mais peu courants sont les exemplaires de son travail qui ont survécu jusqu'à nos jours. Autre particularité de ces couteaux en plus de leur rareté, ils servirent à la famille royale durant sa captivité à la prison du Temple, et furent ensuite la propriété de Jean-Baptiste Cant Hanet dit Cléry (1759-1809), fidèle et dernier valet du roi Louis XVI durant son emprisonnement. Comme le précise la note manuscrite signée par le prince Sixte de Bourbon-Parme: «Ecrin contenant 12 couteaux montés sur manches de bois de rose. 10 des lames portant le poinçon à la clef ont été forgées par le roi Louis XVI. Ces couteaux ont servi à la famille royale dans le Temple. Ils sont ensuite passés dans les mains de Cléry, valet de chambre du Roi, dont un descendant en a fait cadeau à la Re Mère Marie Aimée, du Carmel de Meaux, historiographe de Madame Elisabeth, qui me les a fait parvenir le jour des Rois de l'année 1926». Usures du temps, restauration à l'une des lames, accidents à l'écrin.
Travail français du XVIIIe siècle. Couteaux: L.: 20 cm.
Écrin: L.: 25 cm - L.: 10 cm.

Provenance: ancienne collection du prince Sixte de Bourbon-Parme (1886-1934) et de son épouse, née Edwige de la Rochefoucauld (1896-1986), puis conservés jusqu'à nos jours dans leur descendance directe. Ils furent présentés lors de l'exposition «Marie-Antoinette archiduchesse, dauphine et reine» à Versailles, du 16 mai au 2 novembre 1955, sous le n°591.

PRÉCIEUX SOUVENIR HISTORIQUE AYANT APPARTENU AU ROI LOUIS XVI. Écrin en veau, à décor d'un semis de …
Live
Enchère terminée

N° 140
Ensemble casque et cuirasse d'officier de carabiniers de Monsieur, modèle 1815/1824 :
- Casque à bombe en laiton, cimier à godrons feuillagés en laiton doré, bandeau en métal argenté orné de feuillages et, sur le devant, des grandes armes de Monsieur frère du Roi en laiton doré, chenille en crin rouge ; bossettes argentées, jugulaires à chaînettes argentées doublées de velours (décousu) ; complet avec son intérieur.
Bon état
- Cuirasse de type 1812 en fer forgé plaqué de laiton, les bordures sont entourées de gros rivets ronds en laiton, elle est poinçonnée sur un côté "A P" et sur le plastron, en haut à droite au niveau de la bretelle, "A. WÔLE..." (Wölers, fabricant de cuirasses au Premier Empire) ; le centre du plastron est orné d'un soleil rayonnant en argent, avec au milieu les armes de Monsieur en laiton doré (manques aux fleurs de lys de la couronne) ; bretelles en cuir recouvertes de maroquin rouge, bordées d'un galon d'argent, à trois chaînettes argentées, les tirants sont en forme de grandes fleurs de lys en laiton argenté, ceinture en cuir rouge recouverte d'un large galon d'argent, boucle ovale en laiton argenté.
Époque Restauration, 1815/1824.

Assez bon état, cuirs des bretelles et de la ceinture accidentés

Cette cuirasse est du Premier Empire (dos et plastron), modèle pour les carabiniers. L'officier qui a porté cet ensemble faisait probablement déjà partie de ce corps avant 1815 et a fait adapter sa cuirasse au nouveau modèle, une partie des anciens trous de montage des accessoires sont toujours visibles de l'intérieur.

Ensemble casque et cuirasse d'officier de carabiniers de Monsieur, modèle 1815/1824 : Casque à bom…
Live
Enchère terminée

N° 31
SOUVENIR HISTORIQUE - PRESENT DE L'EMPEREUR NAPOLEON Ier
Ravissante bague anneau en or ornée de trois médaillons.
Au centre, sous verre, «cheveux de l'Empereur Napoléon Ier» et de part et d'autre:
-sur la droite, une petite médaille représentant le Roi de Rome, avec au dos la Louve de Romulus, -sur la gauche, en pendant, une petite médaille représentant l'Empereur Napoléon Ier et l'Impératrice Marie- Louise, de profil, avec au dos l'Aigle impériale.
L'anneau est gravé à l'intérieur «Cheveux de Napoléon Empr donné par lui-même au Gal Montholon».
L'anneau est présenté dans une belle boîte ronde recouverte de galuchat vert, à monture en vermeil, ornée sur le pourtour d'une double frise de perles.
Poids brut: 6 gr. Diam des médailles: 5 mm.
Provenance: Collection de Guillaume Baron LIBOREL (1770-1846).
-Donné à Pierre VERDIER de Pommery par notre grand-mère «Blanche Verdier de Pommery, pour ses 21 ans.»
Historique:
Guillaume-François-Joseph, baron Liborel (né le 29 octobre 1739 à Saint-Omer, (Pas-de-Calais) et mort le 22 avril 1829) à Paris), est un avocat et homme politique français. Il est connu pour sa rivalité avec Maximilien de Robespierre.
Le Général de Montholon (1783-1853). Compagnon de Napoléon à Sainte-Hélène, né en 1783 à Paris, Charles-Tristan de Montholon est élevé et adopté par le second mari de sa mère, Louis Huguet de Sémonville, qui lui fait connaître les Bonaparte.
De ses 2 mariages avec Albine de Vassal et Caroline O'Hara, il a 5 enfants, dont 2 meurent jeunes et un sans postérité. Son second fils, Charles Frédéric, est l'ancêtre des familles Arago, de Candé, Garcin, de Malherbe, Secrétan...

SOUVENIR HISTORIQUE PRESENT DE L'EMPEREUR NAPOLEON Ier Ravissante bague anneau en or ornée de trois …
Live
Enchère terminée
123..12>