Commodes

Filtres

24133 Résultats
Du
Au

N° 167
Commode de forme demi-lune en placage de bois de rose, bois teinté et amarante marqueté de filets, chevrons et d'un médaillon ovale décoré de losanges.

Elle ouvre à quatre tiroirs en ceinture, deux tiroirs en façade et deux vantaux.
Les montants à canelures simulées, elle repose sur des pieds fuselés.
Décoration de bronze ciselé et doré tel que : frises de palmettes et d'oves, poignées à guirlandes laurier, chutes à têtes de bélier.
Dessus de marbre brocatelle.

Estampillée N. Petit.
Epoque Louis XVI.
(Restaurations, petits accidents de placage).
H. : 87,5 - L. : 149 - P. : 60 cm.

Nicolas PETIT (1732-1791), ébéniste reçu maître en 1761.
Originaire de Troyes, Nicolas Petit est actif à Paris dès 1755 en tant qu'artisan libre du faubourg saint Antoine puis comme « garçon ébéniste » chez François Mondon.
En 1765, Petit travaille peu pour une clientèle privée mais avant tout pour des marchands-ébénistes tel que : Genty, Delorme, Hericourt, Grandjean et des marchands comme Hennebert.
Cest au début des années 1770 qu'il devient véritablement marchand-ébéniste en agrandissant son magasin « au Nom de Jésus ».
Sa prospérité lui permet de faire travailler ses confrères : Ohneberg, Kockly, Dusautoy, Gilbert, Magnien, Bury. Il développe alors une clientèle privée composée de nobles, financiers, parlementaires, dans toute la France et à l'étranger.

Le meuble que nous présentons a probablement été réalisé par Ferdinand Bury.
Une commode présentant des similitudes provenant de la collection de la comtesse de Pimodan fut vendue le 9 décembre 1999, n° 199.

25 000/30 000 E

Commode de forme demi lune en placage de bois de rose, bois teinté et amarante marqueté de filets, c…
Enchère terminée
123..483>