Mobilier spécifique

Mobilier spécifique

Filtres

Choisir une date

Ajouter un mot-clé

Types

Opérateurs de ventes

Lieux de ventes

N° 258
Paire de chenets à enfants arabesques en bronze doré et ciselé, modèle de Jean-Noël Turpin d'après un dessin de JF Forty. Une ample feuille d'acanthe enroulée de laquelle sort un enfant tendant ses mains vers une cassolette, animée d'une flamme, repose sur une base rectangulaire ornée de larges canaux et de feuilles de chêne aux angles. Epoque Louis XVI HAUT : 27,5 cm ; L : 34 cm. Ce modèle crée et exécuté par le fondeur Jean-Noël Turpin, reçu maître à Paris en 1773 et doré par Cl. Galle est acheté par Jean Hauré, entrepreneur pour les meubles de la Couronne en 1786. Il fut placé dans le salon des Nobles de la Reine à Versailles et est toujours visible dans cette pièce. Par la suite, le modèle devint la propriété du bronzier Feuchère, on le retrouve décrit dans sa vente du 29 janvier 1829 sous le n°84 : « très riche feu, modèle à arabesque doré mat, une guirlande de laurier à bascule, les ornements sont travaillés derrière et devant... 801 ». Grand succès du modèle qui connut des variantes, notamment au niveau du pot au feu et de la base. Une paire semblable est visible dans la salle du « petit bureau » du musée Nissim de Camondo à Paris. Bibliographie : N.Gasc, Le musée Nissim de Camondo, Paris, 1991, Albin Michel, p.2 et 59. H. Ottomayer, P. Proschel, Vergoldete Bronzen, t.II, Prestel, p. 571. P. Verlet, Les bronzes dorés français du 18e siècle, Paris, 1987, Editions Picard, p.85.

Paire de chenets à enfants arabesques en bronze doré et ciselé, modèle de Jean Noël Turpin d'après un dessin de JF Forty…
Enchère terminée