DROUOT
En vente le vendredi 08 octobre 2021 - 14:00

COLLECTION JACQUES CREPINEAU Une vie entre théâtre et music hall PARTIE II Lots 442 à 649

Ader - 01 53 40 77 10 - Email

3, rue Favart 75002 Paris, France
Information de vente Conditions de vente Experts
Live
S'inscrire à la vente
208 résultats
Galerie
Liste

Lot 442 -

ALLAIS (Alphonse).Pages choisies.Paris : les Pharmaciens Bibliophiles, 1935. — In-8, 302 pp., (4 ff. 2 derniers blancs), 20 planches, couverture imprimée. Maroquin grenat, dos à nerfs, ces derniers soulignés et prolongés par des filets à froid sur les plats, large encadrement de maroquin bordeaux à l’intérieur, orné de filets à froid et d’une roulette de pointillés dorés, dessin original d’Albert Guillaume incrusté au centre de la première doublure, cuivre original incrusté au centre de la seconde doublure, gardes de soie brochée, doubles gardes, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Trinckvel).Rare édition tirée à seulement 175 exemplaires, publiée par les soins de L.-G. Toraude, Gabriel Beytout, E.-H. Guitard, professeur Olivier et L. Sergent. Elle comprend 65 textes d’Alphonse Allais, introduits par deux préfaces de Beytout et de Maurice Donnay.L’illustration se compose d’une vignette de titre gravée par Georges Villa, et de 37 compositions d’Albert GUILLAUME, soigneusement gravées par Raoul Serres, dont un portrait de l’auteur en tête de la première préface, 16 culs-de-lampe et 20 hors-textes sous serpente légendée.EXEMPLAIRE UNIQUE, PORTANT LE N° 2, SPÉCIALEMENT IMPRIMÉ POUR GABRIEL BEYTOUT (1868-1947), préfacier de l’ouvrage et trésorier de la Société des Pharmaciens Bibliophiles, enrichi, outre de la suite des illustrations sur chine que l’on trouve dans presque tous les exemplaires, des pièces suivantes :- 2 exemplaires du menu du repas donné le 29 février 1936 à l’occasion de la sortie du livre, illustré d’une belle gravure d’après Albert Guillaume,- 4 DESSINS ORIGINAUX SIGNÉS D’ALBERT GUILLAUME, dont un en couleurs incrusté dans la première doublure, et 3 en noir dont celui réalisé pour le menu et 2 pour 2 des planches du livre,- une petite photographie amateur ancienne en noir et blanc, offerte à Gabriel Beytout et représentant Alphonse Allais à Honfleur en 1902 (tirage postérieur),- cuivre original pour l’une des planches du livre, incrusté au centre de la seconde doublure,- une L.A.S. d’Abel Faivre, datée du 12 novembre 1934, 1 page in-4, dans laquelle l’artiste refuse d’illustrer l’ouvrage,- 1 L.A.S. et 2 cartes postales autographes d’Albert Guillaume, adressées à Gabriel Beytout, à propos de l’illustration du livre,- 2 L.A.S. de Maurice Donnay, adressées au même, concernant également l’ouvrage,- deux coupures de presse sur Allais et Guillaume,- 32 épreuves d’états montées sous passe-partout, dont trois de la vignette de titre.Dos passé, fente à la charnière du premier plat, à hauteur du dernier caisson.Provenance : Gabriel Beytout.

Estim. 800 - 1 000 EUR
Déposer un ordre

Lot 443 -

ARTISTES DU LIVRE (Les).Paris : Henry Babou, 1928-1933. — 24 volumes in-4, en feuilles, couvertures rempliées.Collection complète de cette revue dont chaque numéro est consacré à un artiste illustrateur, et contient une étude, une lettre préface en fac-similé de l’écriture de l’auteur, un portrait, une bibliographie ainsi que plusieurs hors-textes.Les artistes ainsi présentés sont : Carlègle, Charles Martin, Hémard, Laboureur, Hermann Paul, Brissaud, Méheut, Sauvage, Dignimont, Perrichon, Barbier, Lobel-Riche, Marty, Belot, Brouet, Siméon, Berthold-Mahn, Vertès, Louis Morin, Bonnard, Chimot, Legrand, Paul Jouve et Touchet.Exemplaires numérotés sur papier vélin blanc, sauf le numéro consacré à Chimot (20) qui est sur japon nacré, abondamment truffés des pièces suivantes :1 - CARLÈGLE : prospectus de parution pour Le Malheureux petit voyage de Gabriel Soulages, illustré par Carlègle - invitation pour l’exposition-vente des œuvres de l’artiste à la galerie Malesherbes en janvier 1938 - illustration en couleurs de Carlègle sur vélin pour le cinquantenaire de l’Association Amicale des Anciens Élèves de l’École Centrale - prospectus pour La Guerre du feu de Rosny aîné - 4 illustrations en couleurs provenant d’un volume illustré par l’artiste - 12 pages consacrées à Carlègle, tirées d’Art et Décoration.2 - CHARLES MARTIN : DESSIN ORIGINAL DE CHARLES MARTIN, non signé, pour un ex-libris, apparemment celui destiné à George Rheims d’après une note au crayon - diverses illustrations extraites de livres ou de publicités.3 - HÉMARD : DESSIN ORIGINAL SIGNÉ de Joseph Hémard de l’ex-libris fait pour Georges Foussier - version imprimée de cet ex-libris rehaussé à la gouache - 8 ex-libris illustrés par Hémard - dédicace illustrée par l’artiste, adressée à G. Foussier - un GRAND DESSIN ORIGINAL SIGNÉ DE L’ARTISTE dédicacé à monsieur Foussier - 5 L.A.S. de Joseph Hémard de 1953 et 1958 - diverses illustrations - papier de garde illustré par Hémard pour La Fête à Coqueville (1942) - première de couverture et dos pour La Guerre des boutons de Louis Pergaud (1927) - 2 prospectus de parution pour la Satire contre les femmes de Boileau (1927) et les Fables de La Fontaine.4 - LABOUREUR : suite sur vélin pour Hélène et Touglas de Jean Giraudoux - photographie du buste de Laboureur par Chana Orloff, extraite de Feuillets d’art - gravure La Tonnelle rustique, état définitif sur vélin - invitation pour 2 personnes pour l’inauguration de l’exposition Laboureur à la Bibliothèque nationale le 19 mars 1954 - texte de Laboureur Thomas Rowlandson et la France extrait de Feuillets d’art, accompagné de deux reproductions en noir d’œuvres de Rowlandson.5 - HERMANN PAUL : L.A.S. de l’artiste, 1 page 1/2 in-12 - partition illustrée par Hermann-Paul, Chant des Croix de Feu et des Volontaires Nationaux, 1935, 2 ff. in-4 - une illustration en couleurs extraite d’un ouvrage.6 - BRISSAUD : une feuille de croquis au crayon et en couleurs - un dessin en couleurs intitulé La Petite fille 1830 (1912) - diverses illustrations extraites de livres et de publicités dont 3 sur japon provenant de la Gazette du bon ton - prospectus de parution pour Alcindor de René Boylesve.7 - MATHURIN MÉHEUT : diverses illustrations - invitation au vernissage de l’exposition Méheut à la Galerie des orfèvres le 20 janvier 1981 - première de couverture et dos pour Mon frère Yves de Loti - brochure des éditions Henry Babou.8 - SYLVAIN SAUVAGE : DESSIN ORIGINAL SIGNÉ sur papier calque - carte de l’éditeur Léon Ullmann - la brochure de Jean E. Bersier sur Sylvain Sauvage, dédicacée par l’artiste à M. Foussier - prospectus pour Le Petit Pierre d’Anatole France - couverture, plats et dos, pour Les Sept femmes de la barbe bleue d’Anatole France et Triomphe de la mort de Gabriele d’Annunzio.9 - DIGNIMONT : diverses planches extraites d’ouvrages illustrés par l’artiste - catalogue de l’exposition Dignimont à la librairie Chrétien en juin 2000.10 - GEORGE BARBIER : diverses illustrations extraites de livres ou revues, dont une enrichie d’une dédicace de l’artiste adressée à Georges Lepape, accompagnée d’un DESSIN ORIGINAL - couvertures (premier plat et dos) pour Le Roman de la momie de Théophile Gautier, La Pécheresse, La Double maîtresse et Les Rencontres de Monsieur de Bréot d’Henri de Régnier.11 - LOBEL-RICHE : dédicace de l’artiste adressée à Georges Foussier, accompagnée d’un dessin original signé - carte de vœux pour 1918, illustrée d’une eau-forte originale de Lobel-Riche - gravure érotique dédicacée au crayon à Georges Foussier - diverses illustrations de livres - invitation, catalogue et tract de l’exposition Lobel-Riche à la Galerie Doucet en avril 1951.12 - MARTY : carte de vœux tirée à 200 exemplaires - catalogue de l’exposition Marty qui s’est tenue à la Galerie du Luxembourg en novembre 1975 et janvier 1976 - brochure pour l’édition Piazza des Œuvres d’Alfred de Musset - invitation au vernissage de l’exp

Estim. 3 000 - 4 000 EUR
Déposer un ordre

Lot 445 -

AYMÉ (Marcel).[Œuvres].16 volumes in-8 ou in-12, demi-maroquin ou chagrin havane à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (R. Blaizot et Ateliers Laurenchet).Ensemble de 16 titres de Marcel Aymé reliés uniformément mais à des périodes différentes, par Robert Blaizot et les ateliers Laurenchet.Comprend :- Aller retour. Paris : Nouvelle Revue Française, [1927].Édition originale. Un des 895 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, celui-ci faisant partie des 850 destinés aux Amis de l’édition originale (n° 855), enrichi d’un bel envoi de l’auteur à Jean Ajalbert.- Les Jumeaux du diable. Paris : Nouvelle Revue Française, [1928].Édition originale. Un des 746 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, celui-ci faisant partie des 700 destinés aux Amis de l’édition originale (n° 726), enrichi d’un envoi de l’auteur à Jean Ajalbert.- La Table-aux-crevés. Paris : Nouvelle Revue Française, [1929].Édition originale. Un des 647 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, celui-ci faisant partie des 600 destinés aux Amis de l’édition originale (n° 258). Mouillure claire sur le bord des premiers feuillets.- La Rue sans nom. Paris : Nouvelle Revue Française, [1930].Édition originale. Un des 647 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, celui-ci faisant partie des 600 destinés aux Amis de l’édition originale (n° 553).- Le Vaurien. Paris : Nouvelle Revue Française, [1931].Édition originale. Un des 647 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, celui-ci faisant partie des 600 destinés aux Amis de l’édition originale (n° 524). Mouillure sur le bord des premières gardes.- Le Puits aux images. Paris : Librairie Gallimard, [1932].Édition originale. Un des 207 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre (n° 142).- Le Nain. Paris : Gallimard, [1934].Édition originale. Un des 170 exemplaires sur alfa Navarre (n° 155).- Maison basse. Roman. Paris : Gallimard, [1935].Édition originale. Un des 130 exemplaires sur alfa Navarre (n° 88). On joint une carte de remerciement de la famille de l’auteur, suite aux obsèques de ce dernier, adressée à Jacques Crépineau en 1967.- Le Moulin de la sourdine. Roman. Paris : Gallimard, [1936].Édition originale. Un des 130 exemplaires sur alfa des papeteries Navarre (n° 89). Légères rousseurs aux premiers feuillets.- Gustalin. Roman. Paris : Gallimard, [1937].Édition originale. Un des 130 exemplaires sur alfa des papeteries Lafuma Navarre (n° 74).- Derrière chez Martin. Paris : Gallimard, [1938].Édition originale. Un des 70 exemplaires sur alfa des Papeteries Lafuma-Navarre (n° 32).- Le Bœuf clandestin. Roman. Paris : Gallimard, [1939]Édition originale. Un des 80 exemplaires sur alfa des papeteries Lafuma-Navarre (n° 44). Envoi de l’auteur à Pierre Paturel. Quelques rousseurs éparses.- Le Chemin des écoliers. Roman. Paris : Gallimard, [1946].Édition originale. Un des 105 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre (n° CIX). Envoi de l’auteur au scénariste belge Charles Spaak. Mouillure claire sur le bord des gardes, du premier plat de la couverture et des premiers feuillets.- Le Vin de Paris. Nouvelles. Paris : Gallimard, [1947].Édition originale de ce recueil de nouvelles dont la célèbre Traversée de Paris. Un des 110 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma Navarre (n° 23).- Uranus. Paris : Gallimard, [1948].Édition originale. Un des 110 exemplaires sur vélin pur fil Navarre (n° XXXVIII). On joint la reproduction de l’affiche du film Uranus de Claude Berry, extraite d’un magazine. Déchirure sans manque restaurée au dernier feuillet.- En barrière. Nouvelles. Paris : Gallimard, [1950].Édition en partie originale. Un des 260 exemplaires sur vélin pur fil des Papeteries Navarre (n° LXII).Bel ensemble. Quelques dos légèrement passés.On joint, du même auteur :- Les Tiroirs de l’inconnu. Roman. Paris : Gallimard, [1960]. — In-8, demi-maroquin havane à coins, filets dorés, dos à nerfs orné, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (G. Gauché).Édition originale. Un des 255 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre.Provenance : Jean et Christian Langlois, architectes, avec ex-libris.

Estim. 800 - 1 000 EUR
Déposer un ordre
Estim. 300 - 400 EUR
Déposer un ordre

Lot 451 -

BARBIER (George).Le Bonheur du jour ou Les Grâces à la mode.Paris : Meynial, [1924]. — Album in-folio oblong, 445 x 313 : (19 ff.), couverture illustrée. En feuilles, sous emboîtage de velours illustré, fenêtre circulaire sur le premier plat, laissant apparaître le dessin de la couverture (Jean-Claude Chalanson). Superbe et rare album comprenant 21 compositions en couleurs gravées par H. Reidel d’après les compositions de George BARBIER, dont une sur la couverture, une sur le titre, 3 dans le texte et 16 hors texte.« On voudrait dans les pages qui suivent évoquer les fastes de l’an de paix 1920 : les ajustements extravagants, pareils à la robe de Peau d’Âne, les éventails de plumes et les chevelures sacrifiées sur l’autel de quelques Vénus mystérieuse ; tout ce qui chatoie, tout ce qui brûle, tout ce qui irrite et plaît à la fois. On aimerait représenter ici les intérieurs au goût du jour, les murs enluminés, les miroirs ténébreux, les divans irrésistibles, les lumières voilées des chambres inventées pour la paresse et le plaisir par un tapissier-poète, charmantes et inhabitables. Vous trouverez ici des meubles de laques, des chiens pékinois, des anneaux de jade et des ruisseaux de perles, rien ne sera négligé pour vous plaire, car nous sollicitons humblement les suffrages des gens frivoles et l’indulgence des personnes sages, soucieux de plaire aux uns et de divertir les autres » (préface).Tirage à 300 exemplaires, tous sur papier vélin.Exemplaire parfaitement conservé, enrichi du croquis original réalisé par Barbier au crayon et à l’encre de Chine, avec rehauts à l’aquarelle, pour l’une des planches de l’album, représentant « Mademoiselle Sorel en grand habit », qui fut exposé au Palazzo Fortuny à Venise en 2008.Très bel emboîtage portant à l’intérieur une étiquette au nom de Jean-Claude Chalanson.

Estim. 4 000 - 6 000 EUR
Déposer un ordre

Lot 455 -

BERNARD (Tristan).Un Mari pacifique. Roman. Paris : Édition de la Revue Blanche, [1901]. — In-18, 187 x 118 : (4 ff. premier blanc), 303 pp., (2 ff. dernier blanc), couverture imprimée. Demi-maroquin bordeaux à long grain, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure moderne).Patrick Fréchet, Bibliographie des éditions de la Revue Blanche, n° 106.Édition originale de ce roman dédié à Lucien Guitry.Un des exemplaires du tirage courant, enrichi de ce très bel envoi de l’auteur adressé au couple Mendès :A Catulle Mendès // et à Madame Catulle Mendès // Hommage cordial, admiratif et jaloux // d’un poète lyrique raté // Tristan BernardBon exemplaire, très bien conservé malgré le dos légèrement passé.On joint, du même auteur :- Mémoires d’un jeune homme rangé. Paris : Modern-Bibliothèque, Arthème Fayard, [1905]. — In-8, demi-toile rouge à la bradel, dos lisse, non rogné, couverture conservée (reliure de l’époque).Nouvelle édition illustrée de compositions en noir à pleine page et dans le texte d’après les aquarelles d’Hermann-Paul.Envoi de l’auteur sur le faux titre adressé à l’écrivain et dramaturge Robert de Machiels (1880-1965) :A Robert de Machiels // souvenir amical et confraternel // d’un vieil homme - hélas de plus en // plus rangé, // Tristan Bernard- Les Veillées du Chauffeur. Contes, essais, récits de voyages. Paris : Société d’éditions littéraires et artistiques, Librairie Paul Ollendorff, 1909. — In-18, 181 x 117 : (2 ff.), II, 344 pp., (1 f. blanc), couverture illustrée. Demi-basane havane, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure postérieure).Édition originale. La couverture est illustrée d’une composition en couleurs de GIB.Exemplaire du tirage courant, comprenant cette dédicace de l’auteur sur le faux titre :A Lugné et à Suzanne, // leur ami // TristanIl s’agit de l’acteur, metteur en scène et fondateur-directeur du Théâtre de l’Œuvre Lugné-Poë (1869-1940) et de son épouse l’actrice et pensionnaire de la Comédie-Française Suzanne Després (1875-1951). Tristan Bernard fera jouer deux de ses premières pièces au Théâtre de l’Œuvre, Les Pieds nickelés le 15 mars 1895 et Le Fardeau de la liberté le 15 mai 1897.Exemplaire enrichi d’une carte postale montée sur onglet, proposant un portrait de Tristan Bernard de la « Collection artistique du vin Desiles ».Dos passé et frotté. Restaurations à la couverture.Provenance : Lugné Poë et Suzanne Després, avec envoi de l’auteur.

Estim. 300 - 400 EUR
Déposer un ordre

Lot 456 -

BOFA (Gus).Chez les toubibs.Paris : La Renaissance du livre, [1917]. — In-4, 345 x 272 : 62 pp., (1 f.), 3 planches sur 2 ff., couverture illustrée. Bradel demi-toile grenat, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture conservée (M. Magdelaine).Édition originale de cet album autobiographique.Selon Emmanuel Pollaud-Dulian, cet ouvrage « justifie la réputation de Bofa » ; il est « la protestation spontanée d’un combattant contre les errements de la médecine militaire » (E. Pollaud-Dulian, Gus Bofa l’enchanteur désenchanté, p. 14). L’album comprend 70 compositions en noir et 4 en couleurs hors texte. Certains de ces dessins parurent une première fois en mars 1917 dans le journal satirique La Baïonnette.Exemplaire que Jacques Crépineau fit enrichir des pièces suivantes :- Dessin original signé de Gus Bofa, à l’encre de Chine, légendé : « Ce n’est pas ce que vous croyez mon capitaine, c’est seulement que je suis l’invalide à la gueule de bois… »- Feuillets du journal La Baïonnette de mars 1917 contenant les premières illustrations parues de Chez les toubibs.- L.A.S. de Gus Bofa, une page in-4, écrite au crayon gras, adressée à Jean Galtier-Boissière, à propos de l’illustration de l’ouvrage de celui-ci intitulé La Bonne vie.- Brochure sur Gus Bofa par Fernand Fleuret.- Article de Claude Roger-Marx intitulé Le Rire jaune de Gus Bofa.Toutes ces pièces sont collées ou montées dans l’exemplaire.Déchirures et brunissures à la couverture.

Estim. 300 - 400 EUR
Déposer un ordre

Lot 457 -

BOFA (Gus) - MAC ORLAN (Pierre).Le Livre de la Guerre de Cent Ans.Paris : La Renaissance du Livre, [1921]. — In-4, 276 x 225 : (4 ff. dernier blanc), 40 ff., pp. 41-49, (1 p. blanche), p. 50, (2 ff.), couverture illustrée. Toile grise à la bradel, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture conservée (Ateliers Laurenchet).Édition originale illustrée de près de 50 compositions coloriées au pochoir de Gus BOFA (1883-1968), dont 30 à pleine page et 5 sur double page.Cet album, accompagné d’un texte de Pierre Mac Orlan, fut conçu par l’artiste en 1918 mais sa fabrication fut retardée à cause de la pénurie de papier et d’encre d’imprimerie. Il ne put voir le jour qu’en 1921, après que les premiers dessins eurent parus dans la revue satirique La Baïonnette.En transposant au XIVe siècle les malheurs de la Grande Guerre, Gus Bofa compose un pamphlet qui met en cause l’égoïsme des uns et la passivité des autres, montrant notamment des riches qui s’enrichissent, des paysans profitant du malheur des soldats, etc. L’édition fut tirée à 401 exemplaires. Celui-ci est l’un des 340 sur vergé antique (n° 327).Exemplaire que Jacques Crépineau a fait relier par les ateliers Laurenchet et enrichir d’un très beau dessin de Gus Bofa à l’encre rehaussé à l’aquarelle, sur une pleine page in-4, titré « La Patrouille » et dédicacé par l’artiste à son proche ami Louis Malexis, frère de Charles Malexis, directeur de l’Édition française illustrée et de La Baïonnette. On y trouve également une L.A.S. de Gus Bofa, d’une page in-4, dans laquelle l’artiste fait l’éloge de Jean Oberlé.Quelques traces de scotch sur les gardes et trace d’un ancien ex-libris.On joint :- SWIFT (Jonathan). Conseils aux domestiques. Traduits de l’anglais par L. de Wailly. Préface de Pierre Mac Orlan. Paris : Éditions de la Banderole, [1921]. — In-12, 183 x 124 : XIII pp., (1 f.), 111 pp., (1 f), couverture imprimée. Maroquin brun janséniste, dos à nerfs, doublures de chagrin rouge encadré d’une bande de maroquin vert bordée de deux filets dorés, gardes de soie brochée, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Max Fonsèque).Édition tirée à 621 exemplaires, illustrée de 20 compositions de Gus BOFA, dont 17 têtes de chapitre à mi page.Un des 550 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma (n° 485), en reliure doublée de Fonsèque.Dos légèrement passé.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 458 -

BOFA (Gus) - QUINCEY (Thomas de).L’Assassinat considéré comme un des beaux-arts.Paris : EOS, 1930. — In-4, 275 x 187 : (4 ff., premier blanc), 274 pp., (3 ff. dernier blanc), 24 planches, couverture imprimée. Chagrin noir, jeux de filets dorés droits et courbes ainsi que de filets et de points rouges sur les plats et en continu sur les dos, dos lisse, chagrin noir en encadrement à l’intérieur, orné d’un filet doré, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Pierrette Allard).Édition originale de la traduction par Maurice Beerblock, et première édition illustrée de cet essai, à la fois macabre et humoristique, de l’écrivain anglais Thomas de Quincey pour qui le crime parfait possèdait paradoxalement une sorte de beauté artistique.L’édition ne fut tirée qu’à 135 exemplaires ; elle a été brillamment illustrée de 24 eaux-fortes hors texte de Gus BOFA (1883-1968).À l’époque de cette publication, Gus Bofa, parvenu alors à la pleine maîtrise de son art, désirait franchir une étape et sentit le besoin de se mesurer avec des ouvrages voués à la postérité et proches de son tempérament, où la satire et l’humour noir se donnent libre champs. L’assassinat considéré comme un des beaux-arts reste dans ce sens l’une de ses plus remarquables réussites.Un des 110 exemplaires sur vélin de Rives, contenant une suite de deuxième état avec remarques sur Rives.Belle reliure réalisée par Pierrette Allard. Une autre signature figure sur le second contre plat, difficile à déchiffrer.Légers frottements au bas du dos et deux petits accrocs sur le premier plat et le dos. Rousseurs, touchant également la suite.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre
Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre
Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 462 -

BOFA (Gus).La Symphonie de la peur.[Paris] : L’Artisan du livre, 1937. — In-4, 278 x 224 : frontispice, (44 ff. 2 premiers et dernier blancs), 39 planches, couverture imprimée. Demi-maroquin noir, filet à froid, dos lisse orné du titre doré en long, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Creuzevault). Édition originale de cet ouvrage entièrement conçu par Gus BOFA (1883-1968), illustrée de 40 planches en noir de l’artiste, dont une en frontispice. Elle a été réalisée en phototypie et tirée à 1225 exemplaires numérotés.Selon les propos de Pierre Mac Orlan, Gus Bofa se montre dans cet ouvrage « l’observateur souvent impassible de tous les détails particuliers dont la somme constitue la grande peur collective : celle qui affola les cloches du Moyen-âge, et les klaxons les plus bouleversants des automobiles en fuite vers un but inimaginable » (Pierre Mac Orlan, Éloge de Gus Bofa, Manuel Bruker, 1949). Emmanuel Pollaud-Dulian précise de son côté que « cet album marque, pour lui, la fin d’un cycle qui lui a permis de mettre au net sa condition humaine » (Pollaud-Dulian, Gus Bofa l’enchanteur désenchanté, 2013, p. 407).Un des 1000 exemplaires sur Lafuma-Navarre (n° 163), parfaitement relié par Creuzevault et ENRICHI D’UN GRAND DESSIN ORIGINAL SIGNÉ DE GUS BOFA, réalisé à l’encre avec rehauts de blanc, légendé au crayon : « Le starter amateur. - Dites donc, c’est bien sûr qu’il n’est pas chargé ? ».Exemplaire parfaitement conservé.

Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre
Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre
Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 467 -

BOUTET (Henri).La Môme. Étude illustrée de douze eaux-fortes de l’auteur.Paris : Librairie Georges Crès & Cie, [1913]. — In-8, 202 x 151 : 106 pp., (3 ff. dernier blanc), 10 planches, couverture illustrée. Demi-maroquin lavallière à coins, filets dorés, dos lisse orné de feuillages et de fleurs mosaïqués ainsi que d’étoiles dorées, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Stroobants).Édition originale tirée à seulement 500 exemplaires numérotés, de ce texte de l’artiste d’origine vendéenne Henri Boutet (1851-1919). Elle est illustrée de 12 très belles eaux-fortes originales de l’auteur, dont une sur la couverture, une sur le titre et 10 hors texte.Un des 15 exemplaires sur japon des manufactures impériales (n° 5), avec trois états des illustrations, dont deux avant la lettre, sur japon et sur chine, ainsi qu’un croquis original sur le faux titre, signé par l’artiste.Très bel exemplaire relié par Stroobants.Traces claires sur le second plat.On joint, du même auteur :- BOUTET (Henri). Ces Dames !… Paris : imprimerie générale Lahure, [1912]. — In-8, 235 x 184 : 108 pp., (4 ff. 2 derniers blancs), couverture illustrée. Demi-maroquin brun foncé à coins, larges bandes de maroquin rouge sur les plats, dos lisse orné de deux petites bandes horizontales de maroquin rouge, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure du temps).Édition originale de ce bel ouvrage sur le monde des femmes galantes, illustrée de 50 lithographies en couleurs dans le texte, faites par l’auteur.Tirage à 310 exemplaires ; un des 259 sur vélin du Marais (n° 156).Piqûres et salissures aux couvertures. Sans les rabats de ces dernières.- BOUTET (Henri). Filles de Joie et de Misère de Phryné à Margot. Paris : Librairie Lahure, 1913. — In-8, 235 x 186 : 124 pp., (2 ff. dernier blanc), 27 planches, couverture illustrée. Demi-maroquin brun foncé, dos lisse orné de deux petites bandes horizontales de maroquin rouge, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure du temps).Édition originale de ce très beau livre consacré aux courtisanes et à la galanterie ; elle est illustrée de 30 jolies compositions en noir et en couleurs de l’auteur, reproduites par Léon Marotte, dont deux sur les couvertures, une sur le titre et vingt-sept hors texte.L’édition ne fut tirée qu’à 161 exemplaires ; un des 109 sur vélin du Marais (n° 89)Bel exemplaire en reliure légèrement postérieure.Dos légèrement passé. Rousseurs éparses dans le corps de l’ouvrage, rousseurs importantes sur les couvertures.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 468 -

BRUNELLESCHI (Umberto).La Guirlande. Album mensuel d’Art et de Littérature.Paris : François Bernouard, octobre 1919-août 1920. — 11 fascicules petit in-4, en feuilles, sous deux chemises à dos de toile bleue et un étui modernes.Colas, 1362.Collection complète de cette belle revue dirigée par Umberto BRUNELLESCHI et Jean Hermanovits, imprimée par le typographe François Bernouard.Elle comprend 11 fascicules tirés à 800 exemplaires ainsi composés et illustrés :- 1er fascicule - Octobre 1919 : 16 feuillets (textes d’Abel Hermant, Alfred Capus, la baronne A. de Brimont, Clément Vautel, Jean Hermanovits et André de Fouquières, illustrés de compositions en couleurs de Brunelleschi, Dubaut, Joseph Hémard, Gerda-Wegener et E. Blanche) et 2 hors-textes (lithographie inédite d’Abel Faivre, et Le Perroquet jaloux par George Barbier). Ne comprend pas les 10 feuilles de réclames et critiques littéraires. - 2e fascicule - Novembre 1919 : 24 feuillets (texte d’Abel Hermant, Paul Bourget, Anna de Noailles, André Brulé, Rip, André de Fouquières, Juliette Lancret et Paméla, illustrés de compositions en couleurs dans le texte de Brunelleschi, Garcia-Benito, George Barbier, Joseph Hémard et Mahias) et 6 hors-textes (Un soir à Venise de Brunelleschi, La Leçon bien apprise de George Barbier, Monsieur André Brulé par Brunelleschi, Dogaresse de George Barbier, Pompadour Robe de Petit-Dîner par Brunelleschi et Habillé par Barclay par Taquoy). Sans les 5 feuillets de réclames. Exemplaire enrichi d’une très belle planche gravée de Brunelleschi, coloriée au pochoir.- 3e fascicule - décembre 1919 : 20 feuillets (textes d’Abel Hermant, Paul Bourget, Henri de Régnier, André Brulé, Jean Hermanovits, André de Fouquières et de Juliette Lancret, illustrés de compositions en couleurs dans le texte de Brunelleschi, Garcia-Benito, George Barbier et Guy Arnoux), 4 hors-textes (L’Arlequin curieux de Brunelleschi, Les Agnelets de Jean Ray, Barclay Nice et Barclay Paris par Maurice Taquoi) et une très belle planche gravée de Brunelleschi, coloriée au pochoir. Sans les 4 feuillets de réclames.- 4e fascicule - 1920 : 20 feuillets (textes d’Abel Hermant, Henri de Régnier, René Boylesve, Jean Hermanovits, G. de La Fouchardière, André de Fouquières, Juliette Lancret, illustrés de compositions en couleurs dans le texte de Brunelleschi, George Barbier, Garcia-Benito, Jean Dulac et Guy Arnoux), et 8 hors-textes (Le Baiser sur l’échelle de Brunelleschi, L’Eau de George Barbier, Le Soir de M. Stab, Vêtement de Sports de Barclay par Taquoy, Habillé par Barclay, Robe du soir de la maison Jenny par Brunelleschi, Robe du soir de chez Marie-Louise Barclay par Brunelleschi, L’Heure du bain par Vallée). Sans les 4 feuillets de réclames.- 5e fascicule - 1920 : 22 feuillets (textes d’Abel Hermant, Henri de Régnier, René Boylesve, Jean Hermanovits, André de Fouquières, Madame de Mirecour, illustrés de compositions en couleurs dans le texte de Brunelleschi, George Barbier, Stab et Bonnotte), et 8 hors-textes (La Lettre attendue de Monsieur Zinoview, Flirt de Geischa d’Emmanuel Blanche, Les Colombes familières de George Barbier, Roi Soleil par Blanche, Charmante par Robert Polack, De l’été à l’automne par Bonnotte, Malmaison par Bonnotte et Sirène par Bonnotte). Sans les 6 feuillets de réclames. Exemplaire enrichi d’une très belle planche gravée de Brunelleschi, coloriée au pochoir.- 6e fascicule - 1920 : 22 feuillets (textes d’Abel Hermant, René Boylesve, Paul Fort, Clément Vautel, Francis de Miomandre, André de Fouquières, illustrés de compositions dans le texte de Brunelleschi, George Barbier, Stab, Mahias et Bonnotte), et 5 hors-textes (Concert de Brunelleschi, Jolie Cueillette de Gerda Vegener, dessin d’Hermann-Paul, Pour rêver un peu par Zinoview, et Au fumoir par Bonnotte). Sans les 4 feuillets de réclames.- 7e fascicule - 1920 : 30 feuillets (textes de Lucie Delarue-Mardrus, René Boylesve, Jean Hermanovits, Abel Hermant, Miguel Zamacoïs, André de Fouquières, Madame de Mirecourt, illustrés de compositions en couleurs dans le texte de Jean Ray, George Barbier, Brunelleschi, Stab, Zinoview et Lucienne Martin), et 8 hors-textes (La Femme à l’éventail de Brunelleschi, Étude de femme de J.G. Domergue, Un peu de musique dans un parc de Cadogan, La neige au Japon d’E. Blanche, Romanesque de Brunelleschi, Voici l’hiver de Bonnotte, Création de Melnotte-Simonin de mademoiselle A. Rome, et Grand siècle par Stab). Sans les 8 feuillets de réclames. Exemplaire enrichi d’une très belle planche gravée de Brunelleschi, coloriée au pochoir.- 8e fascicule - 1920 : 24 feuillets (textes d’Abel Hermant, René Boylesve, Jean Hermanovits, Francis de Miomandre, Paul Fort, Madame de Mirecourt, illustrés de compositions en couleurs dans le texte de Brunelleschi, George Barbier, Stab et Lucienne Martin), et 6 hors-textes (Étude de Femme de Domergue, Au beau temps des Tuileries de Cadogan, Dobbs d’E. B

Estim. 2 000 - 3 000 EUR
Déposer un ordre
Estim. 3 000 - 4 000 EUR
Déposer un ordre

Lot 470 -

[BRUNELLESCHI (Umberto)].Ensemble de 3 ouvrages illustrés par Brunelleschi :- HERMANT (Abel). Phili ou par-dela le bien et le mal. S.l. : Éditions de la Guirlande, [1921]. — In-4, 280 x 187 : (80 ff. 2 premiers et dernier blancs), 12 planches, couverture imprimée. Demi-maroquin bleu foncé à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (P. Saillier).Édition tirée à 275 exemplaires, illustrée de 103 compositions d’Umberto BRUNELLESCHI (1879-1949), coloriées au pochoir par J. Saudé, dont 12 hors texte.Il s’agit de l’un des plus beaux livres illustrés par l’artiste.Un des 250 exemplaires sur vergé d’Arches (n° 127).Charnière du premier plat fendue à hauteur des deux derniers caissons.- LAMARTINE (Alphonse de). Graziella. Paris : H. Piazza, [1931]. — In-8, 226 x 160 : 184 pp., (4 ff. 3 derniers blancs), couverture illustrée. Demi-maroquin bleu foncé à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés, étui (Randeynes et fils).Édition à tirage limité, illustrée de 27 compositions en couleurs d’Umberto Brunelleschi, dont 4 à pleine page.Un des 895 exemplaires sur vélin à la cuve des papeteries de Rives (n° 1066).Dos légèrement passé, petite craquelure à la charnière du premier plat. - CASANOVA (Jacques). Mémoires de Jacques Casanova de Seingalt. 1734-1755 [1755-1772]. Extraits colligés par René Groos. Paris : Gibert jeune, Librairie d’amateurs, [1950]. — 2 volumes in-4, 260 x 202 : frontispice, (4 ff. 2 premiers blancs), 345 pp., (3 ff. dernier blanc), 15 planches, couverture illustrée ; frontispice, (5 ff. 2 premiers blancs), 337 pp., (3 ff.), 15 planches, couverture illustrée. Broché, couverture rempliée, étui.Édition tirée à 3000 exemplaires numérotés sur vélin de Condat, illustrée de nombreuses compositions en couleurs d’Umberto BRUNELLESCHI (1879-1949), dont 32 hors texte.Un des 100 premiers exemplaires enrichis d’une suite en noir des hors-textes et de deux planches refusées. Deux épreuves de la suite sont ici en double.Exemplaire très bien conservé.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 474 -

CARCO (Francis).Jésus la Caille. - Bob et Bobette s’amusent. - Les Innocents.Paris : Émile Hazan & Cie, [1929-1930]. — 3 ouvrages en 3 volumes in-4, 238 x 182 : frontispice, (4 ff. premier blanc), 209 pp., (4 ff. 2 derniers blancs), 5 planches, couverture illustrée ; frontispice, (4 ff. premier blanc), 210 pp., (3 ff. dernier blanc), 5 planches, couverture illustrée ; frontispice, (4 ff. premier blanc), 203 pp., (2 ff. dernier blanc), 5 planches, couverture illustrée. Maroquin bistre, dos lisse orné d’une pièce de titre de maroquin beige sur la partie supérieure, et de filets à froid et dorés obliques, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure du temps).Belles éditions de luxe illustrées par André DIGNIMONT.Jésus la Caille comporte 8 eaux-fortes dont une en couleurs sur le titre, une en noir sous l’achevé d’imprimer, et 6 hors texte en couleurs. Les deux autres titres sont chacun ornés de 7 eaux-fortes dont une sur le titre et 6 hors texte. Les vignettes figurant sur les titres sont identiques dans les 3 ouvrages.Chaque titre a été tiré à 873 exemplaires ; ceux-ci font partie des 800 sur vélin d’Arches (n° 691, 383 et 254).Exemplaires en reliures uniformes légèrement postérieures, très bien réalisées, enrichis de 2 eaux-fortes érotiques de Dignimont, dont une en couleurs, ainsi que de deux très beaux dessins originaux en couleurs de l’artiste, l’un non signé intitulé Exposition particulière, en rapport avec Jésus la Caille, l’autre signé étant le dessin du frontispice des Innocents.Quelques minimes rousseurs éparses.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 475 -

CARCO (Francis).Quelques-unes. Eaux-fortes originales de Louis Legrand.Paris : Pro Amicis, 1931. — In-4, 285 x 230 : (6 ff. 2 premiers blancs), 114 pp., (5 ff. dernier blanc), 13 planches, couverture imprimée. En feuilles, couverture rempliée, chemise à rabats et étui de l’éditeur.Édition originale très recherchée, tirée à seulement 142 exemplaires, illustrée de 46 eaux-fortes originales de Louis LEGRAND (1863-1951), dont 13 hors texte.Un des 126 exemplaires sur vergé d’Arches, celui-ci faisant partie des 26 enrichis d’une suite des eaux-fortes sur vergé pelure (n° 14).Exemplaire enrichi des pièces suivantes :- Aquarelle originale en couleurs de Louis Legrand, représentant deux élégantes, dédicacée à son proche ami Eugène Rodriguez.- Portrait original à l’encre de Francis Carco, non signé, au format du livre.- Portrait en photogravure de Francis Carco.- Autoportrait de l’artiste, gravé à l’eau-forte, dédicacé dans la planche à Eugène Rodriguez.- Eau-forte de Legrand représentant La Toilette, extraite de la Revue de l’Art ancien et moderne, avec la serpente légendée.- Eau-forte de Legrand légendée Sportmen.- Exposition des œuvres de Louis Legrand De la Société Nationale des Beaux-Arts. Paris : Gustave Pellet, 1904. — In-8, broché. Catalogue de l’exposition des œuvres de Legrand, qui s’est tenue à Paris à la Galerie Georges Petit en 1904. Exemplaire enrichi de la superbe invitation entièrement gravée à l’eau-forte par l’artiste pour l’inauguration de sa première exposition à la galerie Maison de l’Art Nouveau du 2 au 15 avril 1896.Exemplaire très bien conservé malgré quelques rares rousseurs éparses. Défauts d’usage à la chemise et à l’étui.

Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre

Lot 476 -

CARCO (Francis).Dignimont.Monte Carlo : Sauret, [1946]. — In-folio, 384 x 281 : (2 ff. premier blanc), 39 pp., (4 ff. dernier blanc), 41 planches, couverture imprimée. En feuilles, couverture rempliée, chemise et étui de l’éditeur.Édition tirée à 410 exemplaires sur vélin de Rives, comprenant 58 illustrations d’André Dignimont, dont une lithographie originale en frontispice, numérotée et signée par l’artiste, 16 compositions dans le texte et 41 reproductions hors texte.Exemplaire n° 170, enrichi d’une belle lettre autographe signée de Dignimont, adressée à son ami le romancier, peintre et journaliste Jean Galtier-Boissière, de 2 pages in-4, datée de L’Arcouest le 22 Novembre 1939, à propos de sa mère de 83 ans et de nouvelles illustrations.M. Crépineau a également enrichi l’exemplaire de 3 planches en couleurs de Dignimont, dont 2 signées, du n° 7 de juillet 1958 du Petit Crapouillot avec sur la première page une illustration en noir de Dignimont et un texte de Galtier-Boissière sur Carco, et d’une photographie de Dignimont, regardant par la fenêtre avec la cathédrale Notre-Dame de Paris en arrière-plan, réalisée dans les années 50 mais en tirage postérieur.Exemplaire parfaitement conservé.Provenance : Paul Jeuffrain, avec ex-libris.On joint 2 ouvrages de Carco illustrés par Dignimont :- L’Équipe. Paris : Rouffé, 1925. — In-8, 243 x 190 : (1 f.), 179 pp., (2 ff.), couverture illustrée. Broché, couverture rempliée, étui de l’éditeur.Belle édition, « recherchée et côtée » d’après Carteret, illustrée de 20 belles gravures sur bois en couleurs d’André Dignimont, dont 3 à pleine page.Tirage à 336 exemplaires signés par Gouffé ; celui-ci est l’un des 274 sur pur fil Lafuma (n° 318), enrichi d’une suite de 3 gravures sur bois sur japon mince ainsi que d’une très belle lettre autographe signée de l’auteur, de 3 pages in-12, non datée (1919?), adressée à son « cher ami ».Dans cette lettre, Carco remercie son correspondant de son « brillant et si généreux article sur l’Equipe ». Il le prévient qu’il va aller se reposer à Nice. « C’est le théâtre qui me permet un si luxueux repos. Tu sais que ça marche très bien à la Renaissance et que décidément je vais me mettre à écrire des pièces de théâtre entre deux romans. » Il l’informe qu’il va se marier : « Ah ! jeunesse où es-tu ? c’était si bon pourtant de crever de faim et de vivre en pleine fantaisie. Voilà, vieux, tout un chacun se range. »Exemplaire très bien conservé. Mouillures aux 3 gravures sur japon mince.- De Montmartre au Quartier Latin. Bruxelles : Aux Éditions du Nord, 1928. — In-8, 204 x 149 : 247 pp., (2 ff. derniers blancs), couverture illustrée. Demi-maroquin bleu à coins, filets dorés, dos à nerfs orné au centre d’une guitare mosaïquée de maroquins beige et marron et décorés d’un ruban doré, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Bernasconi).Édition de luxe parue dans la collection « Les Gloires littéraires », illustrée de 60 compositions en couleurs de Dignimont. Un des 1000 exemplaires sur vélin Allura (n° 1063), très bien relié par Bernasconi.On joint une carte de visite de l’auteur avec 6 mots autographes et le dessin d’un cœur.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 477 -

CARCO (Francis).Ensemble d’éditions originales de Francis Carco :- L’Ami des filles… ou Chas-Laborde commenté par Francis Carco. Paris : [Ronald Davis], 1921. — In-8, 264 x 191 : 26 pp., (3 ff.), couverture illustrée. Demi-chagrin bleu foncé, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés, étui (Ad. Lavaux).Édition originale illustrée de 10 compositions en noir de Chas-Laborde.Exemplaire sur papier pur chiffon, justifié « exemplaire n° 00 de service », enrichi de deux compositions en couleurs non retenues et d’une suite des illustrations en couleurs. Il comprend également sur le faux titre un autoportrait de l’auteur au crayon bleu, qui s’est représenté fumant de profil, et sur le titre un envoi adressé à Pierre Laville : pour son ami Pierre Laville, bien cordialement F. Carco.Quelques légers frottements d’usage au dos.- L’Homme traqué. Roman. Paris : Albin Michel, [1922]. — In-8, 189 x 127 : 246 pp., (1 f. blanc), couverture imprimée. Demi-maroquin bordeaux à la bradel, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Stroobants).Édition originale de l’un des meilleurs romans de l’auteur, dédié à Paul Bourget. Il parut dans la collection « Le Roman littéraire » dirigée par Henri de Régnier. Un des 80 exemplaires numérotés sur papier de Hollande (n° 37).Bon exemplaire, enrichi d’une carte de visite de Francis Carco.- Ces messieurs-dames… ou Dignimont commenté par Francis Carco. Paris, 1926. — In-8, 275 x 190 : 29 pp., (2 ff.), 2 planches, couverture illustrée. Demi-maroquin vert foncé, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture conservée (reliure de l’époque).Édition originale tirée à seulement 178 exemplaires, illustrée de 13 compositions en noir de Dignimont, dont 2 hors texte.Un des 137 exemplaires sur phototype de Lafuma, celui-ci faisant partie des 25 sur ce papier spécialement tirés pour les amis de l’auteur (n° g). Il est enrichi d’une suite des illustrations en couleurs et de cet envoi adressé à Théo Heymann :à M. Théo Heymann, // avec ma bien vive // sympathie // F. CarcoOn joint une carte d’invitation pour un gala, adressée à Dignimont, sur laquelle ce dernier a écrit de sa main qu’il ne pourra pas y assister.Frottements au dos. Bords des couvertures insolés.- Les Vrais de vrai. Paris : Au sans pareil, 1928. — In-8, 188 x 145 : frontispice, (4 ff. premier blanc), 59 pp., (2 ff. dernier blanc), 5 planches, couverture imprimée. Demi-chagrin vert foncé, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure de l’époque).Édition originale de ce récit dédié à Philippe Chabaneix. Elle est illustrée de 6 eaux-fortes originales hors texte de Pierre Falké.Un des 1200 exemplaires sur vélin Montgolfier. Il porte le numéro 112 alors que ces exemplaires devraient normalement être numérotés de 201 à 1400.Exemplaire enrichi de cet envoi autographe de l’auteur : à // Theo Heymann // avec mes // sentiments, mais // LES VRAIS de VRAI… // d’amitié // F. CarcoOn joint une lettre autographe signée amicale de Pierre Falké d’une page in-12, non datée.Quelques frottements d’usage au dos.- Prisons de femmes. Paris : les Éditions de France, 1931. — In-8, 178 x 116 : (4 ff.), 269 pp., (1 f.), couverture imprimée. Demi-maroquin grenat à coins, filets dorés, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure moderne).Édition originale.Un des 557 exemplaires numérotés sur papier Alfa (n° 317).EXEMPLAIRE ENRICHI DE 5 TRÈS BELLES AQUARELLES ORIGINALES D’ALBERT MORAND, DONT 2 EN NOIR ET 3 EN COULEURS, RELIÉES HORS TEXTE.Quatre des 5 dessins sont signés. Ils représentent des portraits d’hommes et de femmes populaires. Albert Morand est présenté dans le Bénézit comme un peintre d’intérieur du XIXe-XXe siècle, associé du Salon National des Beaux-Arts de Paris à partir de 1896. Il illustra plusieurs ouvrages dont l’Histoire de la prison de Saint Lazare du Moyen âge à nos jours de Léon Bizard et Jane Chapon (1925) et La Chanson des gueux de Richepin (1927).On a relié également en tête une carte autographe signée de Francis Carco, de 2 pages in-16 à l’en-tête de La Planque à L’Isle-Adam, datée du 4 septembre 1948. Elle est adressée à son « cher vieux », un certain Jean, collaborateur au Crapouillot, très vraisemblablement Jean Galtier-Boissière.Dos passé.- Envoûtement de Paris. Illustrée de 112 photographies par René-Jacques. Paris : Grasset, [1938]. — In-8, broché.Édition originale.Déchirures à la couverture. Dos recouvert de papier blanc.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 478 -

CARCO (Francis).Ensemble de 4 éditions illustrées de textes de Francis Carco :- Nuits de Paris. Paris : Au Sans pareil, 1927. — In-4, 284 x 228 : frontispice, (2 ff.), XIII pp., (1 f.), 144 pp., (3 ff.), couverture imprimée. Broché, couverture rempliée, chemise cartonnée et illustrée de l’éditeur.Édition tirée à 430 exemplaires plus quelques exemplaires de collaborateurs, illustrée de 26 compositions gravées à l’eau-forte par DIGNIMONT, dont une en couleurs en frontispice, 13 en noir dans le texte et 12 en noir à pleine page.Un des 360 exemplaires sur vélin blanc Montgolfier d’Annonay (n° 192), enrichi de deux cartes de vœux illustrées par Dignimont, l’une gravée à l’eau-forte en couleurs pour 1927, l’autre en partie autographe pour 1960.Dos de la chemise légèrement passé, deux petites fentes aux charnières. Le frontispice est dérelié.- Paname. Paris : Henri Jonquières, [1927]. — In-8, 224 x 169 : frontispice, (2 ff.), 115 pp., (2 ff. dernier blanc), couverture illustrée. Broché, couverture rempliée.Édition de luxe tirée à 425 exemplaires plus quelques exemplaires hors commerce, illustrée d’un frontispice gravé à l’eau-forte et de 23 compositions en noir dont 7 à pleine page, de Jean Oberlé.Un des 400 exemplaires sur vélin rose du Marais (n° 68), enrichi d’un exemplaire du programme du Cinéma Impérial pour la projection en 1928 du film Paname n’est pas Paris dont le scénario était tiré de la pièce de Francis Carco, et d’une L.A.S. de l’auteur adressée à M. de Visan, datée du 3 mai 1910 à l’en-tête de la revue Le Feu, 1 page et demie in-8 : « Merci pour les “Nourritures”. Je suis étonné que Divoire après promesse formelle n’ait pas encore donné la silhouette à L’Intransigeant. ».- Images cachées. Paris : La Roseraie, 1928. — In-4, 261 x 202 : frontispice, (4 ff. premier blanc), 103 pp., (6 ff. 5 derniers blancs), 11 planches, couverture imprimée. Maroquin rose janséniste, dos à nerfs, encadrement de maroquin rose à l’intérieur, orné de pièces de maroquin rouge et doré, de filets ondulés noirs et de cercles de différentes couleurs aux angles, doublures et gardes de soie brochée multicolore, doubles gardes, tête dorée, non rogné, couverture conservée, étui (Vermorel).Édition originale illustrée de 13 lithographies originales de Luc-Albert MOREAU, dont une sur le titre et 12 hors texte. Tirage à 145 exemplaires ; un des 99 sur vélin de Hollande, comprenant 3 états des hors-textes.Dos passé.Provenance : G. Lévy, avec ex-libris doré sur la première doublure.- La Bohème de mon cœur. Paris : Émile-Paul frères, [1929]. — In-4, 305 x 235 : (4 ff. 2 premiers blancs), 60 pp., (4 ff. 2 derniers blancs), couverture imprimée. En feuilles, sous chemise de parchemin rigide avec liens de cuir et étui de l’éditeur.Belle édition « recherchée et cotée » (Carteret), publiée, imprimée et illustrée de 16 gravures originales par Gabriel DARAGNÈS.Elle ne fut tirée qu’à 105 exemplaires sur vélin d’Arches, numérotés et signés par l’artiste (n° 45).Exemplaire enrichi d’un dessin original à la mine de plomb de Daragnès, signé à l’encre, sans lien apparent avec l’ouvrage.Quelques transferts des gravures sur les feuillets en regard.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 479 -

CARJAT (Étienne).Diogène. Portraits et biographies satiriques des hommes du dix-neuvième siècle.Paris, 10 août 1856-26 avril 1857. — 36 fascicules en un volume in-folio, 430 x 300. Demi-chagrin vert foncé, dos lisse orné (reliure de l’époque).Collection complète très rare de ce journal hebdomadaire satirique fondé par Amédée Rolland et le caricaturiste, photographe et écrivain Étienne Carjat (1828-1906).Imprimé à Montmartre, il parut en 36 numéros publiés entre le 10 août 1856 et le 26 avril 1857. Les 12 premiers numéros ainsi que les numéros 18 à 36 comprennent 4 pages, avec une biographie d’un personnage célèbre, quelques chroniques et en page 3 une caricature par Carjat. Les numéros 19 à 35 comprennent chacun 4 pages supplémentaires proposant des chroniques, des lettres de lecteurs, des critiques théâtrales, etc.Parmi les collaborateurs à ce journal figuraient Amédée Rolland, qui était le rédacteur en chef, Victor Koning, Jules Lermina, Ernest d’Hervilly, Jean du Boys et Charles Bataille. Toutes les caricatures à pleine page étaient d’Étienne Carjat, gravées sur bois par Pothey ou lithographiées.Les personnalités représentées sont : Pierre Jean de Béranger, Alexandre Dumas, Honoré de Balzac, Hippolyte de Villemessant, Louis Veuillot, Adolphe Thiers, Paul Grassot, Jean-François Millet, Émile de Girardin, Paul de Kock, Rachel, Horace Vernet, Pierre-Joseph Proudhon, le général d’Orgoni, Théodore Barrière, Adolphe Crémieux, Nadar, Henry Mürger, Alexandre Dumas fils, Rossini, George Sand, François Ponsard, Théophile Gautier, Pierre Dupont, Auguste Préault, Hector Berlioz, Auguste Villemot, Giuseppe Verdi, Charles Monselet, Charles Gounod, Victor Séjour, Louis Gueymard, Joseph-Isidore Samson, Louis Bouilhet, Félicien David et Ferdinand Dugué.Exemplaire enrichi d’un dessin original signé d’Étienne Carjat, 415 x 270 mm, représentant un portrait-charge du journaliste et historien Louis Blanc (1811-1882), ainsi que du numéro 46 de la revue Les Homme d’aujourd’hui consacré à Étienne Carjat avec une caricature de celui-ci par André Gill.Pliure horizontale au centre des plats, accroc au centre du dos, restaurations. Très bon état intérieur.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 483 -

[CHEVIGNÉ].Les Contes rémois. Troisième édition.Paris : Michel Lévy frères, 1858. — In-8, 236 x 154 : portrait, (2 ff.), 239 pp., 1 portrait. Maroquin bleu foncé, double encadrement de filets dorés sur les plats, feuilles de lauriers dorées aux angles du cadre central, dos à nerfs orné, quadruple filet doré intérieur, tranches dorées sur témoins (Lortic fils). Édition en partie originale, contenant 40 contes, soit 12 de plus que dans l’édition précédente de 1843.Elle est illustrée en premier tirage de deux portraits gravés par Jean-Marie Buland d’après Ernest Meissonier, l’un représentant Chevigné, l’autre l’écrivain et fabuliste Charles-Guillaume Sourdille de La Valette, sous lequel figure pour la première fois l’épître en vers qui lui est adressée, et de 41 vignettes gravées sur bois, la majorité d’après Meissonier et quelques-unes d’après Valentin Foulquier.Selon Carteret : « cette illustration des Contes rémois, admirablement gravée sur bois, restera comme une des plus belles productions romantiques » (III, p. 158).EXEMPLAIRE UNIQUE, un des rares réimposés au format in-8 sur papier vélin, enrichi de 11 fumés sur chine pour les vignettes des pages 3, 27, 35, 57, 141, 165, 205, 213, 227, 231 et 235, ainsi que de 17 AQUARELLES ORIGINALES SIGNÉES DU PEINTRE, GRAVEUR ET LITHOGRAPHE HENRI-PATRICE DILLON (1850-1909), situées à la fin de 17 contes.Très bel exemplaire en reliure de Lortic fils.Rousseurs et piqûres, parfois fortes.

Estim. 1 000 - 1 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 484 -

CLARETIE (Jules).La Canne de M. Michelet. Promenades et souvenirs. Préface par Alfred Mézières.Paris : Librairie L. Conquet, 1886. — In-8, 230 x 152 : portrait, (4 ff. premier blanc), IV, 256 pp., (2 ff. dernier blanc), 12 planches, couverture imprimée. Maroquin rouge, double cadre de filets dorés sur les plats, feuillage doré aux angles sur le cadre intérieur, dos à nerfs orné, dentelle dorée intérieure, tête dorée, non rogné, couverture conservée (Marius Michel).Édition originale dédiée à Madame Michelet, de ce recueil de 12 nouvelles sur la révolution de 1870, mettant à l’honneur dans une fibre patriotique les « héros obscurs qui ont donné leur vie pour un pays qui ne saura jamais leur nom » (préface). L’illustration comprend un portrait de l’auteur gravé par Burney d’après Ulmann, et 12 compositions hors texte de P. Jazet, gravées à l’eau-forte par Henri Toussaint.Tirage à 1000 exemplaires, celui-ci étant l’un des 150 de tête sur japon ou sur vélin à la cuve, ici sur japon (n° 129), comprenant une suite des illustrations avant la lettre.EXEMPLAIRE UNIQUE, ENRICHI DE 59 SUPERBES AQUARELLES ORIGINALES SIGNÉES D’ALBERT BLIGNY (1849-1908), placées dans les marges.Ces aquarelles sont de véritables petits tableaux d’un grand réalisme. L’artiste était un ami de Henri Pille ; il exposa au salon de Paris à partir de 1875 et se spécialisa dans les sujets militaires.Très bel exemplaire relié par Marius Michel.Quelques rousseurs éparses sans gravité.

Estim. 1 000 - 1 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 485 -

COCTEAU (Jean).Le Mystère de Jean l’oiseleur. Monologues. 1924.S.l. : [Daniel Jacomet pour Édouard Champion, 1925]. — In-4, 275 x 218 : 33 ff., (2 ff.), couverture imprimée. Chagrin noir, plats recouverts d’un papier marbré moderne aux veinures d’argent légèrement en relief, dos lisse, doublures et gardes de même papier que les plats, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Kama Rok).Édition originale rare, tirée à 142 exemplaires numérotés et signés par Jean Cocteau.Cette œuvre fut écrite à l’hôtel Welcome de Villefranche sur mer en octobre 1924, soit moins d’un an après la mort de Raymond Radiguet. Cocteau y offre une série de 31 autoportraits accompagnés pour les 30 premiers de réflexions diverses touchant l’art, la beauté, la drogue et la vie, à travers lesquels il évacue sa douleur. L’édition reproduit en phototypie le manuscrit original de l’auteur ; elle fut réalisée par Daniel Jacomet pour l’éditeur Édouard Champion.Un des 120 exemplaires du tirage courant (n° 48), enrichi de la carte de vœux d’André et Pierre Jacomet pour l’année 1980, reproduisant la dernière page du livre, d’une carte postale adressée en 1980 à Jacques Crépineau, d’une dédicace de Jean Cocteau à Jacques Crépineau, découpée et collée sur la couverture, ainsi que de deux coupures de journaux, la première proposant la chronique de Clarendon intitulée Cocteau parmi nous, et la seconde reproduisant une photographie de classe représentant Cocteau en cinquième.Bon exemplaire, bien relié.On joint, du même auteur :- Le Grand écart. Roman. Paris : Librairie Stock, Delamain & Boutelleau, [1926]. — In-8, 240 x 171 : (4 ff. premier blanc), 150 pp., (5 ff. 3 derniers blancs), 22 planches, couverture imprimée. Broché, couverture rempliée.Première édition illustrée, ornée de 22 compositions hors texte de l’auteur, dont 11 en couleurs.Tirage limité à 500 exemplaires ; un des 419 numérotés sur vélin pur fil Lafuma.Exemplaire très bien conservé, enrichi d’une carte d’invitation pour un spectacle le 19 février 1960 à Bobino, comprenant 2 fois la signature de Jean Cocteau, son adresse et cette note autographe : « Hélas loin de Paris - vous souhaite bonne chance ».

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 486 -

COCTEAU (Jean) - LEPAPE (Claude).Les Ombres heureuses de Monte-Carlo.Paris : Claude Lepape, 1947. — In-folio, 383 x 283 : (32 ff. deux premiers blancs), couverture imprimée. En feuilles, couverture rempliée, chemise et étui de l’éditeur.Rare édition comprenant une préface de Jean Cocteau et 12 eaux-fortes en couleurs à pleine page de Claude LEPAPE (1913-1994).Éditée par l’artiste et réservée à ses amis, elle ne fut tirée qu’à 110 exemplaires sur vélin de chiffon des papeteries d’Arches.Précieux exemplaire, un des 10 hors commerce réservés à l’artiste et à ses collaborateurs, celui-ci étant un de ceux réservés à l’artiste, spécialement imprimé pour ses parents, à savoir le célèbre illustrateur Georges Lepape et son épouse. Il est enrichi d’une suite des eaux-fortes en noir avec remarques sur vélin et d’une des 5 copies manuscrites (autographes ?) de la préface de Jean Cocteau.L’exemplaire fut par la suite offert par Claude Lepape à Jacques Crépineau, avec un envoi de l’artiste accompagné d’un beau dessin sur le faux titre. Jacques Crépineau l’enrichit de 4 dessins originaux de Claude Lepape, dont un à l’encre de Chine sous passe-partout, signé, deux au crayon sur papier calque non signés, collés en tête, et un à l’encre de Chine rehaussé aux crayons de couleurs, non signé et représentant une scène de danse. On y trouve également une carte de vœux illustrée par Claude Lepape pour 1975.Exemplaire très bien conservé.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 487 -

COLETTE.Claudine en ménage. - Claudine à l’école. - Claudine à Paris. - Claudine s’en va.Paris : Henri Jonquières et Cie, 1924-1925. — 4 volumes in-8, 204 x 145 : (4 ff. premier blanc), 261 pp., (3 ff. dernier blanc), couverture imprimée ; (4 ff. premier blanc), 324 pp., (2 ff.), couverture imprimée ; (4 ff. premier blanc), 246 pp., (1 f.), couverture imprimée ; (4 ff. premier blanc), 216 pp., (3 ff. dernier blanc), couverture imprimée. Brochés, couvertures rempliées.Belle édition à tirage limité des quatre titres des Claudine de Colette, illustrée de compositions en couleurs de CHAS LABORDE, formant respectivement les huitième, douzième, seizième et dix-septième volumes de la collection « Les Beaux romans ».Chaque exemplaire est l’un des 1100 numérotés sur vélin de Rives (n° 971, 331, 282 et 997).Exemplaire truffé des pièces suivantes :- 4 suites de 8 compositions en couleurs de Georges LEPAPE pour l’édition des Claudine publiée chez Albin Michel en 1930-1931. Chaque suite est présentée dans la couverture de l’éditeur correspondante, également illustrée d’une composition en couleurs de Lepape.- 3 dessins originaux de Chas Laborde, non signés, pour les illustrations des pages 93, 133 et 243 de Claudine à Paris.- L.A.S. de Willy, 26 février 1908, une page in-12 à l’en-tête du 6 rue Chambiges, adressée à l’auteur dramatique Émile Fabre. Intéressante lettre concernant l’actrice Georgette Leblanc (1869-1941) qui a déplu à Willy : « Lorsqu’elle m’a plu, je l’ai dit ; pourquoi me tairai-je quand elle me déplaît ? Supposez-vous qu’elle m’épargne, elle, quand ce que je fais lui semble condamnable ? D’ailleurs, la question n’est pas là. La personnalité de cette artiste intéressante, mais fort inégale, n’a rien à faire ici. Elle m’a déçu. »- L.A.S. de Colette, 1918, une page in-12, adressée à sa belle-sœur Jeanne Robineau. Elle remet un déjeuner à cause de la répétition pour la presse de la pièce de Rip.Exemplaires très bien conservés.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre
Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre

Lot 490 -

[COLLECTION ROMANTIQUE].Ensemble des 8 études sur le romantisme publiées par Le Goupy.Paris : Le Goupy, 1927-1928. — 8 ouvrages en 8 volumes in-8, demi-chagrin fauve, dos à nerfs orné, non rogné, couverture et dos conservés (E. Jarrigeon).Intéressant ensemble en reliures uniformes. Chaque volume est un exemplaire unique, abondamment truffé.Comprend :- BOUTERON (Marcel). Muses romantiques. Paris : Le Goupy, 1926.Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 912), enrichi du prospectus de parution et de 52 portraits gravés.- CLOUZOT - VALENSI. Le Paris de la Comédie Humaine (Balzac et ses fournisseurs). Paris : Le Goupy, 1926.Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 79), enrichi d’une aquarelle originale de Pauquet, non signée, reproduite dans Les Français peints par eux-mêmes, tome V, page 281, d’une brochure publicitaire de la maison Curmer avec un feuillet de « Specimen des Gravures des Français peints par eux-mêmes », et de 28 gravures de l’époque romantique, dont 20 superbes estampes d’Eugène Lami coloriées et gommées à l’époque.Cet exemplaire a été relié par les ateliers Laurenchet, pastichant les autres reliures de Jarrigeon.- BERTAUT (Jules). Villégiatures romantiques. Paris : Le Goupy, 1927. Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 559), enrichi d’un lavis original non signé (La Sauvenière près de Spa) et de 51 gravures ou lithographies de l’époque romantique.- BOUTERON (Marcel). Danse et musique romantiques. Paris : Le Goupy, 1927.Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 759), enrichi de la page de titre du Balcon de l’opéra de Joseph d’Ortigue (1833), et de 54 gravures ou lithographies.- JARRY (Paul). Étudiants et Grisettes romantiques. Paris : Le Goupy, 1927. Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 992), enrichi des textes de Janin sur la Grisette, et de La Bédollière sur L’Étudiant en droit, illustrés de 6 vignettes gravées sur bois, extraits du tome 1 des Français peints par eux mêmes, et de 55 gravures ou lithographies de l’époque romantique.- LAMARTINE (Alphonse de). Portraits et Salons romantiques. Introduction de Louis Barthou. Paris : Le Goupy, 1927.Édition réunissant des extraits des entretiens II, XVIII, XLIX, L, LI et CVI du cours familier de littérature de Lamartine. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 870), enrichi de 3 couvertures de livraison dont l’une pour le 36e entretien du Cour familier de littérature, de la page de titre des Œuvres complètes de Lamartine, tome 5, chez Gosselin (1837), d’une L.A.S. DE LAMARTINE, du 24 mars 1862, 1 page 1/2 in-4, et de 54 gravures de l’époque romantique dont 3 calendriers et 2 belles lithographies coloriées.- CLÉMENT-JANIN. Drames et Comédies romantiques. Paris : Le Goupy, 1928.Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 755), enrichi de 52 gravures ou lithographies de l’époque romantique.- ROSENTHAL (Léon). L’Art et les Artistes romantiques. Paris : Le Goupy, 1928.Édition originale. Un des 975 exemplaires sur pur fil Lafuma (n° 675), enrichi de deux dessins originaux, non signés (pp. 66 et 134), et de 55 gravures ou lithographies.Exemplaires parfaitement conservés. Les dos sont légèrement passés.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 491 -

[COLLECTION « TABLEAUX CONTEMPORAINS »].Ensemble des 9 titres parus dans la collection « Tableaux contemporains » de la NRF.Paris : Nouvelle Revue Française, 1921-1929. — 9 ouvrages en 9 volumes in-4, demi-parchemin blanc à la bradel, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Ad. Lavaux).Bel ensemble en reliure uniforme des 9 titres parus entre 1921 et 1929, composant la collection complète de la série des « Tableaux contemporains ». Il comporte les titres suivants, tous numérotés sur vélin pur fil Lafuma-Navarre :I.- NOISAY (Maurice de). Tableau des courses ou essai sur les courses de chevaux en France… illustré de onze lithographies en couleurs par J. L. BOUSSAINGAULT. [1921].II.- BERNARD (Tristan). Tableau de la boxe… illustré de vingt-neuf gravures à l’eau-forte par A. D. de SEGONZAC. [1922].Ce titre, illustré par Dunoyer de Segonzac, est le plus recherché de la série.III.- DUPLAN (J. L.). Tableau de la vénerie… illustré de quatorze lithographies en noir et en couleurs par J. L. BOUSSAINGAULT. [1923].IV.- CARCO (Francis). Tableau de l’amour vénal… illustré de douze lithographies en noir par Luc-Albert MOREAU. [1924].V.- VALMY-BAYSSE (J.). Tableau des Grands Magasins… illustré de douze gravures au burin de J. E. LABOUREUR. [1924]. Quelques légères rousseurs.VI.- MASSON (Georges-Armand). Tableau de la mode… illustré de vingt et une gravures à l’eau-forte et de onze lithographies en couleurs par Marcel VERTÈS. [1926]. Édition recherchée. Exemplaire enrichi d’une lettre signée de l’auteur, adressée à Georges Foussier.VII.- BOUTET (Frédéric). Tableau de l’au-delà… illustré de quatorze gravures à l’eau-forte par Ed. GOERG. [1927].Édition rare. Taches rousses sans gravité à la couverture et à quelques feuillets.VIII.- LOEWEL (Pierre). Tableau du palais… illustré de trente-trois lithographies par Yves Alix. [1928].IX.- JACOB (Max). Tableau de la bourgeoisie… illustré de lithographies originales et de nombreux dessins par l’auteur. [1929].

Estim. 800 - 1 000 EUR
Déposer un ordre

Lot 494 -

COURTELINE (Georges).La Vie de caserne. Le Train de 8h. 47.Paris : C. Marpon et E. Flammarion, [1888]. — In-18, 181 x 116 : (2 ff.), 293 pp., (1 f.), couverture illustrée. Demi-maroquin bleu à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Ad. Lavaux).Édition originale illustrée de nombreuses compositions en noir dans le texte de Théophile Alexandre STEINLEN (1859-1923) et DURVIS.Exemplaire sur papier d’édition, comprenant une couverture représentant l’avant du train, reprenant la première illustration du livre.Dos légèrement passé. Couverture doublée.On joint : COURTELINE (Georges). La Vie de caserne. Le Train de 8h. 47. Paris : Ernest Flammarion, [1897]. — In-12, 186 x 117 : 337 pp., (1 f. blanc), couverture illustrée. Demi-maroquin bleu à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, premier plat de couverture conservé (H. Duhayon).Nouvelle édition, illustrée de nombreuses compositions en noir et en couleurs d’Albert GUILLAUME.Un des 10 exemplaires sur papier de Chine, signés par l’auteur.Dos passé. Rousseurs.- COURTELINE (Georges). La Vie de caserne. Le Train de 8h. 47. Bruxelles : Aux éditions du Nord, 1929. — In-8, 202 x 150 : 229 pp., (2 ff.), couverture illustrée. Demi-maroquin vert à coins, filets dorés, dos à nerfs orné de motifs dorés et mosaïqués, tête dorée, non rogné, couverture conservée (Flammarion).Édition tirée à 1136 exemplaires, illustrée de nombreuses compositions en couleurs dans le texte de Joseph HÉMARD.Un des 1000 exemplaires sur vélin pur fil Allura (n° 376), enrichi de 3 L.A.S. de Joseph Hémard adressées à M. Foussier, 3 pages in-8.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 495 -

[CRÉPINEAU (Jacques)].Ensembles d’ouvrages divers dédicacés à Jacques Crépineau :- BAUËR (Gérard). Dix rendez-vous avec Paris. Paris : Vialetay, 1955. — In-folio, demi-basane fauve à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Kama Rok).Édition originale tirée à 1350 exemplaires sur vélin blanc, illustrée de 10 aquarelles hors texte de G. Barret, reproduites par Duval.Un des 100 exemplaires de collaborateurs (n° 1294), enrichi de cet envoi de l’auteur sur le faux titre :À Monsieur Jacques Crépineau, // qui sait choisir ses // rendez-vous avec Paris // Gérard Bauër // 1966Charnière du premier plat en partie fendue, frottements et épidermures.- BRETON (Guy). Histoires d’Amour de l’Histoire de France. Paris : Éditions Noir et Blanc, [1961-1965]. — 10 volumes in-8 dont 7 reliés en demi-maroquin rouge, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés, 2 en cartonnage d’éditeur sous jaquette illustrée et un broché sous jaquette illustrée, ces 3 derniers volumes réunis dans un emboîtage à dos de maroquin rouge (Ateliers Laurenchet).Ensemble complet des 10 volumes contenant plusieurs centaines de récits ou Histoire d’amour depuis Clovis jusqu’à Gambetta, écrits par l’écrivain, journaliste et homme de radio Guy Breton (1919-2008). Les volumes parurent de façon régulière et avec succès de 1954 à 1965.Exemplaire comprenant les tomes 1, 3, 4, 6 et 7 en réédition de 1961 (1 et 3), 1960 (4) et 1962 (6, 7), et les second, cinquième, huitième, neuvième et dixième en édition originale. Les 7 premiers font partie des 200 sur vélin pur fil Johannot.Exemplaire comprenant ces 8 superbes envois de l’auteur adressés à Jacques Crépineau : Pour mon ami // Jacques Crépineau // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // où il trouvera l’histoire // du premier Grand Charles, // - celui qui organisa la // première O.A.S., c’est à // dire l’organisation anti- // Sarrazine… // Très amicalement // Guy Breton (tome 1)Pour Jacques Crépineau // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui lui montreront // que les souverains // qui se plaisaient au // lit n’étaient pas // tous des rois fainéants… // Très amicalement // Guy Breton (tome 2)Pour mon ami // Jacques Crépineau // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui lui montreront // que les dames de la // Renaissance faisaient // l’amour avec une // naïveté qui ne connaît // pas Paul Guth… // Très amicalement // Guy Breton (tome 3)Pour Jacques Crépineau // amateur de théâtre // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui le feront entrer // dans les coulisses // chaudes de l’Histoire… // Guy Breton (tome 4)Pour Jacques Crépineau // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui lui montreront // qu’en France, on ne // fait rien de sérieux // sans se mettre // - d’abord - au lit… // Très amicalement // Guy Breton (tome 5)Pour mon ami // Jacques Crépineau // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui lui montreront // que chez les Révolutionnaires // comme chez les Rois // l’amour est aveugle !… // En témoignage d’amitié // Guy Breton (tome 6)Pour mon ami Jacques // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui lui montreront // que la reine Hortense // était une ravissante // “touche à tous”… si j’ose dire… // En témoignage d’amitié // et en souvenir d’une // délicieuse soirée… // 11 Janvier 1965 // Guy Breton (tome 7)Pour // mon ami Jacques Crépineau // ces // HISTOIRES D’AMOUR DE L’HISTOIRE DE FRANCE // qui lui montreront // qu’il vaut mieux se pendre // au cou d’une Espagnole // Comme Napoléon III // plutôt qu’au bout d’une // espagnolette comme le // prince de Condé… // d’amitié. // Guy Breton (tome 9).Jacques Crépineau fit relier uniformément les 7 premiers tomes par les ateliers Laurenchet et placer les 3 derniers dans un emboîtage à l’imitation des reliures. Il fit relier ou monter à cette occasion plus de 150 gravures ainsi que quelques lettres autographes de l’auteur, plusieurs feuillets du manuscrit autographe ou de pages dactylographiées et corrigées par l’auteur.- DUBEUX (Albert). La Curieuse vie de Georges Courteline. Présentation de Roland Dorgelès. Paris : Nouvelle Librairie de France, Librairie Gründ, [1949]. — In-8, toile grenat à la bradel, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Ateliers Laurenchet).Édition originale illustrée de 16 planches en noir.Un des 100 premiers exemplaires sur vélin pur fil (n° LIV), portant cette dédicace de l’auteur : à Monsieur Jacques Crépineau, // en très amical souvenir, // ce petit livre sur un grand homme. // ADubeux // 1960.Jacques Crépineau a enrichi l’exemplaire de nombreuses pièces dont deux cartes de visite autographes et une L.A.S. de l’auteur, une L.A.S. de Courteline, le programme pour l’Hommage à Georges Courteline donné à la Comédie-Française en juin

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre
Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre

Lot 498 -

[CURIOSA] - GAUTIER (Théophile).Lettre à la Présidente. Voyage en Italie. 1850.S.l. : Les Perspectives, [vers 1960]. — In-8, 193 x 145 : 35 pp., (2 ff.), couverture muette. Toile rose parme à la bradel, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture conservée (reliure moderne).Dutel 1846*.Édition publiée vers 1960, tirée à 349 exemplaires, de cette célèbre lettre licencieuse de Gautier adressée à l’artiste peintre, demi-mondaine et salonnière Apollonie Sabatier (1822-1890), appelée La présidente par ses amis. Théophile Gautier entretint une relation amicale et amoureuse avec elle ; cette lettre pornographique datée de Rome, le 19 octobre 1850, en est le témoignage. L’auteur y décrit l’itinéraire qu’il suivit en compagnie de Cormenin depuis une auberge du Simplon jusqu’à Rome.Exemplaire sur vergé de Hollande teinté, d’un tirage annoncé à 35 exemplaires, celui-ci étant non numéroté.Exemplaire unique, enrichi de deux feuillets de musique gravée à l’eau-forte avec illustrations humoristiques et érotiques, proposant un extrait de la chanson paillarde De profundis morpionibus, de 3 aquarelles pornographiques et humoristiques non signées, d’une suite de 6 gravures libres sur japon, gravées sur cuivre en différentes teintes au XXe siècle d’après les compositions d’Augustin Carrache, et de deux très belles eaux-fortes libres non signées du début du XXe siècle, l’une en noir, l’autre en couleurs.Exemplaire très bien conservé.

Estim. 300 - 400 EUR
Déposer un ordre
Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 502 -

DEFOE (Daniel).La Vie et les aventures de Robinson Crusoë, Par Daniel Defoe ; ancienne traduction Revue et corrigée sur la belle Édition donnée par Stockdale en 1790, augmentée de la vie de l’Auteur, qui n’avoit pas encore paru.Paris : Veuve Panckoucke, An 8 [1800]. — 3 volumes in-8, 227 x 142 : portrait, titre, (1 f.), viij, cviij, 276 pp., 4 planches, 1 carte ; titre, (1 f.), 526 pp., 11 planches ; titre, (1 f.), 340 pp. Maroquin vert foncé, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, dentelle dorée intérieure, tranches dorées sur marbrures (David).Édition ancienne considérée comme l’une des plus belles du célèbre texte de Daniel Defoe. Entreprise par l’éditeur Charles Panckoucke et publiée par sa veuve en 1800, elle est illustrée en premier tirage d’un portrait de l’auteur gravé par Delvaux, de 3 titres gravés ornés d’une vignette différente selon les tomes, de 18 figures hors texte dont 15 gravées par Delvaux d’après Stothart et 3 par Dupréel et Deligon d’après Duvivier, ainsi que d’une Mappemonde des deux hémisphères Oriental et Occidental montrant l’itinéraire du voyage de Robinson, gravée par P. F. Tardieu. Les trois figures de Duvivier ne se trouvent pas dans tous les exemplairesPrécieux exemplaire enrichi d’une suite avant la lettre des 15 figures de Stothart et de la première des 3 figures de Duvivier, ainsi que de 4 planches gravées d’après les compositions de Clément-Pierre Marillier pour l’édition de 1787. Le tome trois comprend également un double du portrait de l’auteur par Delvaux.Très bel exemplaire relié par David.Quelques frottements d’usage aux dos, marque d’un filet à froid sur le premier plat du premier tome (un raté du relieur ?). Quelques rares rousseurs.Provenance : Paul Eudel, avec son ex-libris.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 504 -

DELORME (Hugues).Quais et Trottoirs.Paris : pour les Cent bibliophiles, 1898. — In-8, 251 x 162 : (2 ff.), 73 pp., (3 ff. dernier blanc), 13 planches, couverture illustrée. Maroquin rouge, quintuple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, filets dorés et à froid à l’intérieur, tranches dorées, couverture conservée, étui (E. Carayon).Édition originale rare, tirée à seulement 115 exemplaires sur papier vélin d’Arches.Il s’agit d’un recueil de 13 poèmes dans lesquels le chansonnier Hugues Delorme (1868-1942) évoque la vie populaire du Paris de la Belle Époque à travers notamment certains petits métiers parisiens. Ces poèmes sont ainsi titrés : Le Mégotier. - Le Chanteur aveugle. - Le Camelot. - Les Paulus en plein air. - Ratés. - La Romane à la mode. - Brocanteur. - Le Barbier des chalands. - Les Braseros. - Le Pêcheur de bouchons. - Pêcheurs à la ligne. - L’Homme des berges. - Vieux copistes.L’édition est illustrée de nombreuses compositions en noir dans les marges, en en-tête et en cul-de-lampe, de deux lithographies en sanguine sur la couverture et de 13 lithographies originales en couleurs hors texte, de l’artiste peintre et caricaturiste Oswald-Pierre Heidbrinck (1858-1914). Ces illustrations donnent parfaitement vie aux personnages pittoresques, décors et ambiances évoqués par Delorme.Exemplaire portant le numéro 2, spécialement imprimé pour l’armateur, écrivain et collectionneur Paul Eudel, parfaitement relié par Carayon.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 505 -

[DIGNIMONT (André)].Ensemble de 8 ouvrages illustrés par André Dignimont :- VIOLLIS (Jean). Bonne-fille. Paris : Édition Mornay, 1926. — In-8, 225 x 183 : frontispice, (2 ff.), 228 pp., (1 f.), 13 planches, couverture illustrée. Demi-maroquin brun à coins, filets dorés, dos à nerfs orné, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Maison Babin, Lille).Édition originale formant le 14e volume de la « Collection originale » des éditions Mornay, illustrée de près de 90 compositions en couleurs d’André DIGNIMONT, dont 14 hors texte. Tirage à 678 exemplaires ; un des 490 sur Rives (n° 514).Dos passé.- BERNARD (Tristan). Amants et voleurs. Paris : La Roseraie, 1927. — In-4, 282 x 220 : frontispice, 215 pp., (4 ff. 2 derniers blancs), 15 planches, couverture imprimée. Demi-maroquin havane, filets dorés, dos à nerfs orné de motifs dorés et mosaïqués, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (P. Affolter).Édition tirée à 420 exemplaires, illustrée de 17 compositions d’André DIGNIMONT, dont une vignette à l’eau-forte en noir sur le titre et 16 eaux-fortes hors texte en couleurs.Exemplaire sur vélin de Rives, non numéroté, comprenant une suite des hors-textes en noir. Il est enrichi, à part, d’une eau-forte originale en couleurs de l’artiste.Dos passé, petits frottements d’usage aux nerfs.- COURTELINE (Georges). Le Train de 8h. 47. Paris : Sylvain Sauvage, [1927]. — In-8, 232 x 185 : frontispice, (4 ff. 2 premiers blancs), 173 pp., (3 ff. 2 derniers blancs), 14 planches, couverture illustrée. Cartonnage papier glacé vert à la bradel, dos lisse orné de pièces de simili-cuir marron formant caissons, séparées par un double filet doré, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure du temps).Édition tirée à 320 exemplaires, illustrée de 20 eaux-fortes originales en couleurs d’André DIGNIMONT, dont une sur le titre, 4 en tête de chapitre et 14 hors texte.Un des 20 exemplaires de collaborateur, celui-ci sur vélin d’Arches (n° VI), enrichi d’une L.A.S. de l’auteur, 1 page in-12.Dos légèrement passé.Provenance : André Villet, avec ex-libris.- GALTIER-BOISSIÈRE (Jean). La Bonne vie. Paris : Henri Jonquières et Cie, 1928. — In-4, 245 x 190 : (2 ff.), 207 pp., (4 ff. 3 derniers blancs), 16 planches, couverture imprimée. Parchemin ivoire à la bradel, titre et dessin de la couverture reproduits à l’encre noire et bleue sur le premier plat, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure de l’époque).Édition tirée à 575 exemplaires, illustrée de 37 compositions en couleurs de DIGNIMONT, dont une vignette de titre, 19 têtes de chapitre, un cul-de-lampe et 16 hors-textes.Un des 545 exemplaires sur vélin de Montgolfier (n° 567).Exemplaire de l’épouse de l’auteur, avec cet envoi de Dignimont sur le faux titre : À la plus // belle // et la plus aimée // de Jean // DignimontCet envoi est accompagné d’un grand et beau dessin de l’artiste représentant le visage d’une femme aux yeux fermés.Quelques légères salissures à la reliure.- MAUPASSANT (Guy de). Boule de suif. La Maison Tellier. Le Port. Paris : Excelsior, [1930]. — In-8, demi-chagrin brun foncé à coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Kama Rok).Édition tirée à 312 exemplaires, illustrée de 26 compositions en couleurs de DIGNIMONT, dont 12 vignettes et 14 planches gravées à l’eau-forte.Un des 265 exemplaires sur vélin de Rives (n° 247), enrichi d’une suite en noir des hors-textes.Minimes frottements d’usage au dos.- [ROUFF (Maggy)]. Ce que j’ai vu en chiffonnant ma clientèle. Paris : Librairie des Champs-Élysées, [1938]. — In-8, 190 pp., (1 f.), couverture illustrée. Broché.Édition originale de ces mémoires, illustrée de 48 compositions en noir dans le texte de DIGNIMONT. Un des 2500 exemplaires sur persan rose (n° 727), enrichi d’un très beau dessin original de l’artiste dédicacé, ajouté en tête, le nom du dédicataire a malheureusement été effacé, et de deux reproductions de dessins en couleurs de Dignimont, l’une montée en frontispice, et l’autre figurant sur une carte de vœux autographe pour 1961.- PONCHON (Raoul). La Muse gaillarde. Paris : Éditions Rieder, [1939]. — In-8, demi-maroquin bleu foncé à coins, dos à nerfs orné de fleurs mosaïquées de différents maroquins, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Trinckvel).Édition tirée à 2100 exemplaires, illustrée d’un autoportrait de l’auteur en frontispice, gravé par Raoul Serres, ainsi que de 100 compositions d’André DIGNIMONT dont 88 gravées sur bois par Jean Vital Prost (une sur la couverture, une sur le titre et les autres en tête de chaque poème) et 12 aquarelles en couleurs hors texte, reproduites en fac-similé par Duval et Beaufumé.Un des 2000 exemplaires sur vélin blanc (n° 1728), très bien relié par Trinckvel.- FARGUE (Léon-Paul). Présentation de 1900. Paris : Les Éditions nationa

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 506 -

DON (Ion).Anciens et Nouveaux.[Paris] : Avenir Publicité, [vers 1913]. — Album grand in-folio, 500 x 315 : 29 planches, couverture imprimée. En feuilles, sous chemise en toile à rabats.Très rare album de caricatures en couleurs de personnalités françaises du début du XXe siècle, réalisées par le caricaturiste et dessinateur Ion DON (1894-1985).L’édition fut tirée à 200 exemplaires numérotés. Le numéro de celui-ci a été effacé.Malgré ce tirage, les exemplaires en vente sont d’une extrême rareté et ceux que nous avons pu trouver possèdent un nombre de planches variable. Alors que la plupart en possèdent entre 10 et 20, celui-ci en compte 29, c’est à l’heure actuelle le plus complet que nous avons pu répertorier mais nous ne sommes pas en mesure d’assurer que toutes ont été faites pour cet album. Aucun exemplaire ne semble figurer dans les bibliothèques publiques françaises.Exemplaire enrichi d’un dessin original signé de Don représentant une dame de profil nommée Madame Leber, réalisé à l’encre de Chine sur papier calque, et de deux revues illustrées de dessins de Don, à savoir le numéro spécial du Rire de juin 1932, consacré aux courses de chevaux, et le numéro 23 du 10 juin 1939 de La Vie parisienne.Déchirures réparées sur les plats de la couverture, le dos a été refait. Usures et déchirures à la chemise.On joint :- DON (Ion). La Femme au Pesage. Paris : André Dantan, [1931]. — Album in-folio, 440 x 315 : (2 ff.), 36 planches, couverture rouge imprimée. En feuilles, couverture rempliée, chemise et étui.Album de 36 planches de Ion DON, imprimées et coloriées à la main par André Dantan, croquant de façon caricaturale la mode féminine sur les champs de courses de Deauville.Tirage à 250 exemplaires signés par l’artiste à la justification (n° 86).Quelques petites déchirures à la couverture. Légères usures et restauration à l’étui.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre
Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre
Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre
Estim. 1 000 - 1 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 514 -

GALTIER-BOISSIÈRE (Jean).La Fleur au fusil.Paris : Les Bibliophiles du Crapouillot, Pierre Trémois, [1946]. — In-4, 280 x 225 : 170 pp., (3 ff. dernier blanc), 16 planches, couverture illustrée. Demi-toile rouge à la bradel, plats recouverts de papier décoré de bandes tricolores verticales, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture conservée, étui (Ateliers Laurenchet).Belle édition de ce récit de guerre de l’écrivain et journaliste Jean Galtier-Boissière, illustrée de 39 compositions en couleurs de Pierre FALKÉ, dont une sur la couverture, une sur le titre, 21 dans le texte et 16 hors texte.Tirage à 748 exemplaires. Celui-ci est l’un des 700 sur Marais crèvecœur, portant un envoi de Galtier-Boissière à une certaine Marie Thérèse, le nom de famille a été effacé, accompagné d’un dessin de l’auteur.EXEMPLAIRE UNIQUE, que Jacques Crépineau a fait relier par les ateliers Laurenchet et enrichir des pièces suivantes :- Photocopie de la préface de Jean-Claude Lamy, parue dans l’édition du Mercure de France en 1980.- Portrait original signé, dessiné par Jean Oberlé, daté de 1946 et représentant Galtier-Boissière debout de profil, fumant la pipe, avec cette légende : « Le Commodore dit le Caïd ». Ce dessin est collé sur papier canson.- Manuscrit autographe de Galtier-Boissière, non signé, d’une page in-4, intitulé Guerre. Texte semble-t-il inédit sur la guerre 14-18 : « Les non-combattants ne pouvaient pas raisonner comme les combattants et ne comprenaient rien à rien. Un blessé, pour un civil c’était un brave. Pour le poilu, le blessé c’était avant tout le peinard. La blessure n’est nullement la preuve du courage. Un homme peut être blessé en posant culotte [sic] aux feuillées, et en fuyant. » Corrections et ratures.- Très beau dessin non signé mais très certainement de Galtier-Boissière, représentant un champ de bataille durant la première guerre.- Manuscrit autographe de Galtier-Boissière, non signé, de 3 pages in-4, intitulé Drieu. Beau texte, apparemment non publié, sur sa rencontre avec Drieu La Rochelle : « J’ai rencontré pour la première fois Drieu La Rochelle dans la cour du château de Vincennes, en 1917 [… Après “rompez les rangs” je m’approchais de lui - j’étais caporal mué en “brigadier” et lui demandai : - Pardon, maréchal des logis, seriez-vous l’auteur de Interrogations ? - Oui brigadier, me répondit il, fort étonné, mais comment pouvez [sic] connaître cette plaquette qui, à peine parue à la NRF a été interdite ? Quand je lui eus expliqué que j’avais lu et beaucoup aimé cette première œuvre, il m’invita à aller bavarder avec lui dans sa chambre de sous-off. où il était seul. J’y retournai tous les après midi au lieu de me rendre aux exercices et corvées qui m’excédaient ». Nombreuses ratures et corrections.- Dessin à l’aquarelle non signé mais très certainement de Galtier-Boissière, représentant un champ de bataille durant la première guerre sous la pluie. Au verso figure un croquis au crayon.- Manuscrit autographe de Galtier-Boissière, non signé, de 3 pages 1/4 in-4, intitulé Mes éditeurs. Très intéressant texte sur son éditeur Baudinière qui publia La Fleur au fusil en 1928 : « Où notre Baudinière se révélait de toute première force, c’est lorsqu’il s’agissait d’escamoter les droits des auteurs. On ne me croira sans doute pas lorsque je dirai que “La fleur au fusil” fut mon plus grand succès de vente, que les éditions sous couvertures différentes et de prix différents se succédèrent pendant dix ans et que, en dehors du versement de la première année, je n’ai jamais touché un fifrelin de M. Baudinière. »- L.A.S. de Jacques Porel (1893-1982), fils de l’actrice Réjane et ami de Marcel Proust, datée du 20 décembre 1958 et adressée à Galtier-Boissière, écrite sur 2 pages in-4. Porel remercie Galtier-Boissière de l’avoir fait figurer dans le Dictionnaire des Contemporains.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 515 -

GARCÍA BENITO (Edouardo) - BOURGET (Paul).Le Testament. Nouvelle en prose.Paris : La Guirlande, [1919]. — In-4, 321 x 224 : (12 ff.), 3 planches, couverture illustrée. Bradel demi-maroquin rouge à coins, dos lisse orné, couverture conservée (Simon Kra).Édition originale très rare, imprimée par François Bernouard, illustrée de 21 compositions en couleurs du peintre, décorateur et dessinateur de mode espagnol Eduardo GARCÍA BENITO (1891-1981), l’un des artistes phares de la période Art déco.Ce texte parut une première fois la même année dans la revue La Guirlande, illustré des mêmes illustrations avec quelques variantes mais sans les 3 hors-textes qui ont été ajoutés seulement dans l’édition de 1919. Le titre comprend une vignette en noir d’Umberto Brunelleschi, répétée en couleurs sur la couverture.Tirage à 154 exemplaires. Celui-ci est l’un des 150 sur vélin d’Arches à la forme (n° 119), très bien relié par Simon Kra.Transferts de certaines illustrations sur les feuillets en regard, comme c’est presque toujours le cas avec les exemplaires de cette édition. Bords de la couverture brunis.On joint, illustré par le même artiste :- BURNAND (Robert). Reims. La Cathédrale. [Paris, Nancy, Strasbourg : Berger-Levrault, vers 1918-1919]. — In-4 oblong, 276 x 348 : (2 ff. premier blanc), 38 pp., (2 ff.). Cartonnage illustré de l’éditeur.Ouvrage composé en hommage à Reims et sa cathédrale, où le récit de l’aventure d’un soldat blessé devient le prétexte pour l’auteur de raconter l’histoire de cette ville et de cet édifice à travers les siècles, depuis Saint-Remi jusqu’à la première guerre mondiale. L’ouvrage a été magnifié de 23 compositions dans le texte et à pleine page, coloriées au pochoir, d’Édouardo GARCÍA BENITO (1891-1981).L’originale parut en 1918 sous le titre Reims. Sept siècles d’histoire devant la Cathédrale. Celle-ci, intitulée simplement Reims. La cathédrale paraît être un second tirage ou une remise en vente avec un nouveau titre, parue peu de temps après la première, la même année ou plus vraisemblablement en 1919. Quelques salissures au cartonnage.

Estim. 300 - 400 EUR
Déposer un ordre

Lot 516 -

GAZETTE DU BON TON (La). Art, mode & frivolités.Paris : Les Publications Lucien Vogel, 1912-1925. — 64 fascicules (sur 69) in-4, en feuilles.Collection quasiment complète de cette célèbre et luxueuse revue de mode initiée par Lucien Vogel, parue entre 1912 et 1925, qui reste l’une des principales vitrines du goût français durant les années folles.Y collaborèrent les auteurs en vogue à l’époque tels que Jean Giraudoux, Tristan Bernard, Gérard Bauër, Henri Duvernois, Émile Henriot, Pierre Mac Orlan, Henri de Régnier, Jean Cocteau, Radiguet, etc. Leurs rubriques portent tant sur la mode que sur les spectacles, les expositions, les chroniques mondaines, les nouvelles littéraires ou encore les récits de voyages.Chaque numéro est illustré de belles compositions en couleurs dans le texte et de planches coloriées au pochoir représentant en grande majorité des toilettes inventées par les artistes eux-mêmes et par des couturiers tels que Beer, Dœuillet, Jeanne Lanvin, Paul Poiret, Camille Roger, Madeleine Vionnet, Worth, etc.Les principaux artistes qui ont collaboré à cette revue sont Léon BAKST, George BARBIER, Eduardo GARCÍA BENITO, Robert BONFILS, Bernard BOUTET DE MONVEL, Pierre BRISSAUD, Umberto BRUNELLESCHI, Charles MARTIN, Georges LEPAPE, Valentine HUGO, André-Édouard MARTY, Jean-Émile LABOUREUR, etc.Comprend :- 1ère année, 1912-1913 : 7 numéros sur 12 [70 planches].Seule année incomplète. Il manque les numéros 3, 4, 5, 7 et 8. Chaque numéro présent est bien complet de ses planches.- 2e année, 1914-1915 :Année complète en 9 numéros, soit 8 brochures, la dernière comptant pour 2 numéros. Complet également de toutes les planches au nombre de 79.Les n° 6 et 7 comprennent le papillon imprimé en rouge intitulé À nos abonnés concernant l’avis de publication d’un numéro exceptionnel de la revue deux fois par an. La onzième planche du numéro 7 n’est pas numérotée, elle représente une publicité illustrée par Pierre Brissaud pour les automobiles Renault, légendée « Enfin, la voilà ! ». La planche 2 du dernier numéro est en double.- 3e année, 1920 :Année complète de ses numéros et de ses 127 planches dont 48 de croquis. Il manque seulement 3 feuillets liminaires dans le numéro 4, correspondant aux pages XXVII à XXXII réservées à des publicités.On joint 2 bulletins d’abonnement à la Gazette dans le premier numéro. Le premier et le 8e numéro comprennent en plus une planche non numérotée pour la parfumerie de Morny ; le second numéro comprend une publicité sur papier couché pour l’artiste-décorateur Madame Pangon. Le numéro 8 est bien complet de la conférence de 4 pages prononcée par Paul Poiret au Salon d’Automne, intitulée Défense de la mode. Le numéro 10 comporte le papillon indiquant la présence de « la table des matières des 2 numéros de la Gazette du Bon Ton parus dans le second semestre 1914 ».- 4e année, 1921 :Année complète de ses numéros et de ses 100 planches dont 20 de croquis.La suite des 4 lithographies du numéro 3 est en double, tout comme la planche 67.- 5e année, 1922 :Année complète de ses numéros mais comprenant 149 des 157 planches requises. Il manque 8 des 80 planches de croquis, c’est-à-dire celles numérotées de IX à XVI dans le numéro 2.Les planches de croquis des 3 derniers numéros n’ont pas de titre. Elles contiennent chacune au dos des figures de mode en noir.- 6e année, 1923-1924 :Année complète de ses numéros et de ses 58 planches. Le premier numéro contient la brochure informant le lecteur du changement de direction, accompagnée d’un bulletin d’abonnement. Le numéro 5 est enrichi d’une dédicace au stylo adressée à Jacques Crépineau par un ami.- 7e année, 1924-1925 :Année complète de ses numéros et de ses 70 planches.Le numéro 7, consacré au Pavillon de l’élégance, contient 12 planches, à savoir les planches 49 à 59 et une publicité pour la manufacture de papiers peints « La Décoration Française Mahieu, Devaux & Cie ». Les planches 54 et 57 ne sont pas numérotées et la planche 51 est par erreur notée comme faisant partie du n° 6 de la Gazette. Le dernier numéro se termine par deux feuillets et une série de 8 planches, le tout donnant la représentation en doré de 12 robes.Déchirures et réparations au dos de plusieurs couvertures parmi les premiers numéros. Mouillures dans la marge haute de la couverture du numéro de l’été 1915 et au dos de la couverture du numéro 5 de 1920. Transferts sans gravité de certaines gravures. Quelques rousseurs éparses par endroits. Réparation à l’intérieur des deux derniers numéros de la 7e année.On joint :- Catalogue de l’exposition des collaborateurs de la Gazette du Bon Ton. Paris : Galerie Levesque, 1914. - In-4, broché.Catalogue de l’exposition qui s’est déroulée du 5 décembre 1913 au 5 janvier 1914 à la Galerie Levesque. Exemplaire enrichi de la couverture de L’Escapade de Régnier illustrée

Estim. 5 000 - 6 000 EUR
Déposer un ordre

Lot 518 -

GEORGES-MICHEL (Michel).Les Montparnos. Roman illustré par les montparnos.Paris : Fasquelle, 1929. — In-16, 202 x 134 : 301 pp., (1 f.), couverture illustrée. Broché.Seconde édition après celle de 1924, revue et corrigée, de ce célèbre roman décrivant la vie des peintres à Montparnasse. Elle est celle qui est la plus recherchée car elle est la première ornée de près de 100 compositions des plus grands artistes de l’époque, reproduites en noir dans le texte et à pleine page. La couverture est ornée d’une illustration en couleurs de Foujita.« Les Montparnos, c’est l’extraordinaire histoire de la bohême cubiste cosmopolite ; illustrée par tous les peintres que Michel Georges-Michel a mis en action dans son livre : 96 dessins de Modigliani, Picasso, Foujita, Man Ray, Touchagues, Corbery, Juan Gris, Hélène Perdriat, Andrea di Vanni, Colin, Léger, Soutine, Gross, Gallibert, Laglenne, Survage, Metzinger, Bakst, Severini, Picabia, Larionow, J.-M. Sert, Gontcharova, Lagar, Le Scouëzec, Zarraga, Kisling, accompagnent cette histoire romancée des peintres de la nouvelle génération, qui apportent ainsi un éclatant hommage à l’œuvre de Michel Georges-Michel » (prière d’insérer joint à l’exemplaire).EXEMPLAIRE DE JEAN COCTEAU, sur papier d’édition, comprenant cet envoi de l’auteur sur le faux titre :à Jean Cocteau // de son fidèle ami, // Michel Georges-MichelJacques Crépineau enrichit l’exemplaire d’une gouache originale de l’auteur figurant deux roses, qui lui a été dédicacée, et d’une L.A.S. de l’auteur, 1 page in-8, datée du 3 septembre 1970, adressée à un « cher ami », certainement Crépineau. On joint des numéros de deux revues consacrées au quartier de Montparnasse à la fin des années 20 :- Numéros 1 (15 février 1929), 5 (15 juin 1929) et 6 (15 juillet 1929) de Paris Montparnasse.- Numéros 1, 2, 3 et 4 de la revue Coin… Coin, supplément mensuel illustré du journal Le Mont-Parnasse, parus entre juin et septembre 1929.

Estim. 300 - 400 EUR
Déposer un ordre
Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre
Estim. 1 000 - 1 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 523 -

GOUDEAU (Émile).Paris qui Consomme.Paris : pour Henri Beraldi, 1893. — In-8, 274 x 192 : (4 ff.), IX pp., (1 f.), 325 pp., (1 f.), couverture imprimée. Broché, couverture rempliée.Édition originale de cet intéressant ouvrage sur les mœurs festives et gastronomiques des parisiens à la fin du XIXe siècle.Les textes de Goudeau ont été sublimés par Pierre VIDAL qui a composé 51 dessins en couleurs reproduits à pleine page.Tirage à 138 exemplaires sur vélin des Vosges (n° 74).Exemplaire en partie débroché. Couverture brunie.On joint, du même auteur :- Parisienne idylle. Paris : Maison du livre, pour Charles Meunier, 1903. — In-8, 267 x 184 : (3 ff.), 76 pp., couverture illustrée. Veau gris bleu raciné à la bradel, premier plat orné d’un chat mosaïqué de maroquin blanc dans l’angle inférieur gauche, miaulant après 3 hirondelles dorées situées à l’angle supérieur droit, dos lisse orné d’un motif doré, non rogné, couverture conservée (reliure de l’éditeur).Édition originale tirée à seulement 90 exemplaires, illustrée de 2 figures sur la couverture, d’un frontispice, d’une vignette de titre et de 29 compositions dans le texte, gravés sur bois par Froment père d’après les dessins de Pierre VIDAL.Un des 70 exemplaires sur papier de Chine (n° 63), enrichis d’une suite de tous les bois sur japon pelure. Celui-ci comporte également une épreuve sur japon du frontispice.Frottements d’usage au dos, dorures au dos en partie effacées. Quelques rousseurs éparses sans gravité.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre
Estim. 1 000 - 1 500 EUR
Déposer un ordre

Lot 527 -

HALÉVY (Ludovic).Madame et monsieur Cardinal. Le Rêve. Le Cheval du trompette. Le Dernier chapitre. Quand on attend ses messes. Histoire d’une robe de bal. Antoinette. Niniche. La Petite caille plucheuse. L’Insurgé. Mistingue et Lenglumé. — Les Petites Cardinal. Madame Canivet. Le Programme de M. Cardinal. Pauline Cardinal. Virginie Cardinal. Le Feu d’artifice. La Pénélope. Pendant l’émeute. Régénérés. Un budget parisien. La Boule noire. A l’Opéra.Paris : Calmann Lévy, [1872]-1880. — 2 ouvrages en deux volumes in-18, 187 x 123 : (4 ff. premier blanc), 275 pp., (2 ff. dernier blanc), couverture imprimée ; (3 ff.), 256 pp., (1 f.), couverture imprimée. Demi-maroquin bleu à coins, filets dorés, dos à nerfs orné, tête dorée, non rogné, couverture conservée, étui (Lansgelin).Édition originale des deux premiers volumes que Ludovic Halévy consacra à la famille Cardinal.« On doit […] à M. Ludovic Halévy une création incomparable : celle de la famille Cardinal, où se prélasse un type de libre-penseur imbécile, de voltairien idiot, de franc-maçon ridicule, de père-noble vivant solennellement des galanteries de ses deux filles, lequel en sottise, en niaiserie, en outrecuidance bouffie, dépasse de cent coudées le Homais de Flaubert, et le Joseph Prudhomme d’Henri Monnier […] Mais les hommes expérimentés […] auront le plaisir, tout en riant, de constater à quel degré d’abrutissement et d’immoralité inconsciente peut descendre “un ennemi des Jésuites”, — c’est-à-dire un de ces être bornés qui s’alimentent quotidiennement des clichés et des lieux communs de la libre-pensée » (Polybiblion : revue bibliographique universelle, 1882, p. 296).Madame et monsieur Cardinal est composé de 12 nouvelles. L’édition est illustrée de 12 vignettes en noir par Edmond Morin.Un des 50 exemplaires numérotés sur papier de Hollande (n° 27), comprenant une suite des figures sur chine. Celui-ci est enrichi d’un portrait de l’auteur en 3 états, d’un portrait gravé d’Edmond Morin, de 2 aquarelles originales sur papier japon, l’une signée de H. de Sta, l’autre de Henry Somm, ainsi que d’une planche et de deux vignettes gravées par Jules-Louis Massard d’après Émile Mas.Les Petites Cardinal comprend également 12 nouvelles ainsi que 12 vignettes par Henri Maigrot.Un des 50 exemplaires sur papier de Hollande (n° 25), comprenant une suite sur chine des vignettes.Exemplaire enrichi d’un portrait gravé de l ‘auteur, d’une eau-forte de Abot d’après Émile Mas tirée sur japon, ainsi que de 5 vignettes gravées par Jules-Louis Massard d’après Émile Mas, d’une L.A.S. de l’auteur adressée à Henri Maigrot, 1 page 1/2 in-16 avec enveloppe, et une autre d’Émile Aucante, de la maison Calmann Lévy, à Henri Maigrot, 1 page in-12, également avec son enveloppe.Beaux exemplaires reliés uniformément par Lansgelin.Dos légèrement passés.On joint, du même auteur :- La Famille Cardinal. Paris : Calmann Lévy, 1883. — Petit in-8, 180 x 127 : frontispice, (2 ff.), 210 pp., (1 f.), 8 planches, couverture imprimée. Maroquin violet, encadrement de filets et fleurons dorés sur les plats, dos à nerfs orné de motifs dorés et d’un fer doré représentant une danseuse au centre, dentelle dorée intérieure, tranches dorées, couverture et dos conservés, étui (P. Affolter 1911).Édition originale de ce célèbre roman de Ludovic Halévy, mettant en scène la famille Cardinal, tirée à 250 exemplaires.Celui-ci, non numéroté, est l’un des 200 sur papier vergé du Marais, comprenant un frontispice et 8 vignettes hors texte gravés par Émile Mas d’après Jules-Louis Massard.Très bel exemplaire relié par Affolter, très bien conservé malgré le dos légèrement passé.

Estim. 400 - 500 EUR
Déposer un ordre
Estim. 2 000 - 3 000 EUR
Déposer un ordre
Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 536 -

IRIBE (Paul) - COCTEAU (Jean).Le Mot.Paris, 28 novembre 1914-1er juillet 1915. — 20 fascicules in-folio, 437 x 282. Bradel demi-maroquin vert foncé à long grain, dos lisse, non rogné (Franz). Collection complète de cette belle revue satirique et patriotique, antiallemande, dirigée par Paul IRIBE en collaboration avec Jean COCTEAU.Elle comporte 20 numéros parus au début de la grande guerre, du 28 novembre 1914 au 1er juillet 1915. Chaque numéro, comprenant de 2 à 6 feuillets, est illustré de compositions en noir et en couleurs de Paul Iribe, Jean Cocteau sous le pseudonyme de Jim, Sem (n° 3), Raoul Dufy (n° 10 et 13), Léon Bakst (n° 18), Albert Gleizes ou André Lhote (n° 20).Exemplaire relié par Franz, complet des prospectus publicitaires en couleurs ainsi que ceux de justification du retard de parution. Il a été enrichi des pièces suivantes :- grand dessin original signé de Paul Iribe, réalisé à l’encre de Chine sur une feuille in-folio, représentant une caricature de deux militaires allemands avec cette légende : « Le coup du recul. - Mais, papa, qu’est ce que c’est que ça ? // - Ça, mon fils, c’est de la stratégie !… »,- couverture censurée du n° 8,- numéro 16 daté du 20 mars 1915, sans texte et avec le dessin censuré de Paul Iribe (très rare),- exemplaire du n° 41 du 13 avril 1916 de la revue La Baïonnette, numéro spécial entièrement illustré par Paul Iribe, intitulé La Danse macabre. Un des 80 exemplaires de tête numérotés sur japon impérial (n° 48).Dos passé, accroc à la coiffe de tête, quelques frottements d’usage.

Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre

Lot 539 -

[LABOUREUR (Jean-Émile)] - TOULET (Paul-Jean).Les Contrerimes.In-4, 303 x 235 : 145 pp., (3 ff. 2 derniers blancs), couverture imprimée. Maroquin vert janséniste, dos à nerfs, doublures de daim parme bordé d’un listel de maroquin violet et d’un filet doré, gardes de daim parme, doubles gardes, tranches dorées sur témoins, couverture et dos conservés, chemise à dos et bandes à recouvrement de maroquin vert, étui (Laurent).Sylvain Laboureur, Catalogue complet de l’œuvre de Jean-Émile Laboureur, II, pp. 175 à 190, n° 404.Édition tirée à 301 exemplaires imprimés sur vélin d’Arches, signés par l’artiste à la justification (n° 220), du titre qui rendit célèbre Paul-Jean Toulet (1867-1920).L’édition, imprimée avec élégance par Jean-Gabriel Daragnès qui assura la mise en page et la gravure des lettrines, est illustrée de 62 gravures au burin de Jean-Émile LABOUREUR (1877-1943). H.M. Petiet démontra en publiant cet ouvrage ses grandes qualités bibliophiliques, comme le rappellera Hervé Dufresne dans son introduction au catalogue de la vente de la bibliothèque Henri-Marie Petiet qui se déroula le 5 juin 2003 : « Cette recherche de la qualité s’exprime pleinement lorsqu’il édita en 1930 les Contrerimes de P.-J. Toulet, avec des gravures au burin de Laboureur, imprimé par Daragnès, l’un des plus beaux livres illustrés du XXe siècle ».Très bel exemplaire dans une reliure janséniste signée Laurent.Dos de la reliure très légèrement passé. Dos de la chemise insolé. Quelques petites et rares rousseurs marginales.

Estim. 500 - 600 EUR
Déposer un ordre

Lot 541 -

LAMBERT (André).Petite mythologie galante à l’usage des dames. Les Dieux majeurs.Paris : Éditions d’art Devambez, 1928. — In-4 oblong, 227 x 282 : (38 ff. 3 premiers et 2 derniers blancs), 13 planches, couverture illustrée. Veau rouge couvrant le dos et la moitié des plats, l’autre moitié étant composée de veau beige, encadrement de larges grecques mosaïquées de box havane bordé d’un filet doré et encadré de deux filets dorés sur la partie en box rouge, et mosaïquées de box rouge bordé d’un filet noir et dans en encadrement de deux filets noir, en continu par rapport à l’autre, sur la partie en box beige, titre en lettres dorées et noires au centre des plats, dos lisse orné de grecques mosaïquées aux extrémités et du titre en oblique dans une composition dorée figurant un éclair, encadrement mi veau rouge mi veau beige à l’intérieur, orné de filets dorés et noirs et d’un listel de veau rouge et de veau beige, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés, étui (Ersé).Édition originale de cet « ouvrage très utile, composé, orné, illustré et enrichi de savantes dissertations par André Lambert ».L’illustration comprend divers ornements en noir et rouge ainsi que 13 eaux-fortes originales en couleurs.Le tirage a été limité à 401 exemplaires. Celui-ci est l’un des 14 premiers sur japon à la forme, et plus précisément l’un des 13 contenant les eaux-fortes en 3 états et un dessin original signé (n° 8). Il comprend en plus une suite des ornements sur japon.Très bel exemplaire en reliure mosaïquée d’Ersé.Dos passé. Quelques rousseurs éparses.

Estim. 600 - 800 EUR
Déposer un ordre