For sale on Saturday 17 April 2021 - 16:00

AVRIL 2° PARTIE : ROYAUTE | MOBILIER ET OBJETS D'ART

FEE - Stanislas Machoïr - 05 61 48 53 92 - Email
Château de Lasserre 31380 Montastruc-La-Conseillère, France
Sale information Conditions of sale
Live
Register

70 results

Gallery
List
Estim. 100 - 150 EUR
Leave bid
Estim. 200 - 300 EUR
Leave bid
Estim. 200 - 300 EUR
Leave bid
Estim. 150 - 200 EUR
Leave bid
Estim. 1 000 - 1 500 EUR
Leave bid
Estim. 10 - 30 EUR
Leave bid
Estim. 150 - 300 EUR
Leave bid
Estim. 600 - 1 000 EUR
Leave bid
Estim. 600 - 1 000 EUR
Leave bid
Estim. 600 - 1 000 EUR
Leave bid
Estim. 600 - 1 000 EUR
Leave bid
Estim. 600 - 1 000 EUR
Leave bid
Estim. 600 - 1 000 EUR
Leave bid
Estim. 150 - 200 EUR
Leave bid
Estim. 100 - 120 EUR
Leave bid
Estim. 6 000 - 8 000 EUR
Leave bid

Lot 72 -

Panneau de tapisserie d’Anvers en laine et soie du XVII° siècle, Hauteur : 265cm ; Largeur : 380cm Provenant probablement de la manufacture Wauters, reconnaissable et caractérisé par la qualité relative de l’auteur des cartons de cet atelier, représentant Ulysse et Diomède prenant possession de la statuette de Pallas. Une bordure riche propre aux tapisseries de la ville d’Anvers avec d’opulents vases et guirlandes fleuris ainsi que de médaillons architecturés agrémentés de sujets de verdures. Athéna ayant tué accidentellement son compagnon de jeu Pallas, elle lui une statuette à son image, le Palladium, qu'elle place aux côtés de Zeus. Un jour, Électre, cherchant à échapper à Zeus, se réfugie derrière la statue. Furieux, Zeus jette l'effigie du haut du ciel. Tombée sur la terre, Ilos la trouve en creusant à proximité de sont campement et la remet à Dardanus, premier Roi de la cité de Troie pour qu’il fonde un temple, le Palladium, en son honneur dans cette cité. Cette statuette confère alors l'inexpugnabilité à la cité qui l'abrite. Selon la tradition grecque, la statuette est dérobée par Ulysse et Diomède pour s'assurer de l'issue de la guerre. Selon la tradition romaine, la statuette est emportée par Énée en Italie et sera placée plus tard dans le temple de Vesta, à Rome. Autrefois, le terme « palladium » était parfois utilisé pour désigner un élément dont la préservation est primordiale, mais cet usage est maintenant peu répandu, le terme étant essentiellement utilisé pour désigner l'élément chimique correspondant. On utilise cependant encore le terme « Palladium » pour désigner un objet symbolique, le plus souvent une statue sacrée, qui est l'emblème mystique national d'un pays, comme le Bouddha d'Émeraude pour la Thaïlande. (Usures et restaurations d'entretien)

Estim. 9 000 - 12 000 EUR
Leave bid

Lot 73 -

AUDENARDE Panneau de Tapisserie d’Audenarde (Flandres), de la fin du XVI° siècle (vers 1580). L'abjuration d’Henri IV. En laine et soie. Bordures à semis de volatiles, plantes et gerbes fleuries et compositions de fruits à tonalités pastel. Belle fraîcheur de coloris, bon état général. Restaurations d'entretien, manque les deux larges bordures du haut et du bas. Ht. 235 cm - Larg. 235 cm. Afin de devenir Roi de France, et mettre fin aux guerres de religion, Henri IV décide d’abjurer solennellement le protestantisme le 25 juillet 1593 devant l'archevêque de Bourges, Renaud de Beaune, dans la Basilique Saint-Denis ; Le futur Roi se convertit au catholicisme et se fait baptiser pour ensuite réclamer son trône dont il est l’héritier légitime, depuis la mort de Henri III en 1589. Au début de l'année 1593, alors que le roi Henri IV a déjà tenté deux sièges de Paris, Charles de Mayenne réunit au château du Louvre les états généraux pour élire un roi catholique. Le roi Philippe II favorise l'accès au trône à sa fille, l'infante Isabelle Claire Eugénie mais ces états généraux rejettent son élection au trône grâce à la loi salique toujours en vigueur le 20 juin 1593. Le parlement de Paris soutenant l'élection au trône de France de Mayenne interdit à Henri IV de se faire couronner sans son autorisation. En réponse à cela, soutenu par sa maîtresse Gabrielle d'Estrées, Renaud de Beaune préside la cérémonie. Le pape Clément VIII refuse de le convertir car pour lui, c'est encore un protestant. Lorsqu'il pénètre dans l'abbatiale de Saint-Denis, un grand silence se fait puis le roi s'avance vers monseigneur de Beaune, archevêque de Bourges, qui lui dit7 : « Qui êtes-vous ? - Je suis le roi ! - Que demandez-vous ? - À être reçu dans le giron de l'église catholique, apostolique et romaine. » L'archevêque lui donne ensuite le baptême avec l'huile sainte des rois de France puis le roi s'agenouille et l'archevêque lui donne l'absolution. Enfin, le roi baise son anneau. Puis dans un tonnerre d'applaudissements, le roi sort de la cathédrale et il réussit à guérir selon la tradition du royaume de France les malades atteints des écrouelles. Le roi de France est ensuite sacré par Nicolas de Thou le 27 février 1594 où il reçoit l'onction sacrée. Le 5 juin 1595, entré en guerre contre l'Espagne, l'armée du roi remporte la bataille de Fontaine Française. Il faut attendre le 13 avril 1598, à la signature de l'édit de Nantes pour que la liberté de conscience soit accordée aux protestants. La même année, par le traité de Vervins, l'Espagne reconnaît Henri IV comme roi.

Estim. 3 500 - 4 000 EUR
Leave bid
Estim. 300 - 400 EUR
Leave bid
Estim. 300 - 400 EUR
Leave bid
Estim. 300 - 400 EUR
Leave bid
Estim. 100 - 120 EUR
Leave bid
Estim. 100 - 120 EUR
Leave bid
Estim. 100 - 120 EUR
Leave bid
Estim. 100 - 120 EUR
Leave bid
Estim. 100 - 120 EUR
Leave bid