Live

LU Lefèvre-Utile, un patrimoine à croquer

mercredi 19 septembre 2018 - 13:30
Salle 9 - Drouot-Richelieu- 9, rue Drouot 75009 Paris
Lots phares

Filtres

Ajouter un mot-clé

Prix

Thématiques

N° 2
PORTRAIT DE MADAME VEUVE JEAN-ROMAIN LEFEVRE NÉE PAULINE-ISABELLE UTILE
Alexandre-Jacques Chantron (1842-1918), 1895 Huile sur toile signée en bas à gauche.
Portrait de Madame Veuve Jean-Romain Lefèvre née Pauline-Isabelle Utile le 30 juin 1830 et décédée à Nantes le 5 avril 1922. Elle est la fille de Jean Baptiste désiré Utile et de Catherine Adélaïde Picart. Son père qui était Gendarme à cheval deviendra par héritage propriétaire terrien et rentier. Suite à son mariage avec Jean-Romain Lefèvre le 7 octobre 1850 à Varennes en Argonne, la jeune Pauline-Isabelle revient à Nantes avec une dot suffisament conséquente pour aider au développement de la pâtisserie créée quatre plus tôt par Jean-Romain.
Devenue veuve à l’age de 53 ans le 18 février 1883, c’est son fils Louis qui va reprendre la direction de l’entreprise familiale pour la hisser au rang des premières biscuiteries européennes. Au début des années 1890, la famille Lefèvre-Utile va se lier d’amitié avec le peintre nantais Alexandre-Jacques Chantron. A la fin du XIXème siècle, Louis Lefèvre-utile devient un industriel puissant qui se retrouve à la tête d’un véritable empire industriel. C’est à cette même époque qu’il fait l’acquisition d’un hôtel particulier au 32 rue de Strasbourg à Nantes, qu’il décor lui-même de manière ostentatoire mais toujours avec les mêmes soucis d’avant-garde. Excellent portraitiste, Chantron est solicité régulièrement par Louis Lefèvre-Utile qui lui commande une série de portraits de famille qui viendront orner les murs de la résidence familiale. Cette œuvre est fascinantes tant par la qualité de sa facture que par la posture du modèle; Chantron a su exprimer et capter à travers son travail toute la dureté et la détermination liées au caractère de son modèle. La position de Pauline-Isabelle Lefèvre posant en tenue de deuil donne à cette œuvre une pré- sence incroyable. Ce tableau était accroché dans le grand salon de l’hôtel familiale de la rue de Strasbourg à Nantes et jusqu’au début des années 1980, date à laquelle les dernières filles de Louis Lefèvre-Utile sont décédées.
Cadre d’origine en bois doré et sculpté et présente un très bel état de conservation. Taille de la toile : 132 x 94 cm - Taille avec son cadre : 175 x 128 cm
Provenance :
Collection de la famille Lefèvre-Utile
Dépôt au Musée d’histoire de Nantes de 1994 à 2002. Acquis directement auprès de la famille.
Expositions :
L’industriel et les Artistes, les Lefèvre-Utile à Nantes-Musée d’histoire de Nantes 1999.
Une expo à croquer : Lefèvre-Utile 150 ans de créa- tion-Espace Cardin, Paris 2000.
La Baule expose la Collection LU-Espace Chapelle Saint-Anne, La Baule 2008.
LU ou l’art du biscuit-Chapelle de l’hôpital, Pornic 2011.
LU ou l’art du biscuit-Mairie de Saint-Sébastien sur Loire, 2012

PORTRAIT DE MADAME VEUVE JEAN ROMAIN LEFEVRE NÉE PAULINE ISABELLE UTILE Alexandre Jacques Chantron (1842 1918), 1895 Hu…
Live
Enchère terminée