Live

ART IMPRESSIONNISTE ET MODERNE - ECOLE DE PARIS

lundi 10 décembre 2018 - 15:00
Salle 6 - Drouot-Richelieu- 9, rue Drouot 75009 Paris
Lots phares

152 Résultats

 >

N° 11
VLADIMIR BARANOFF-ROSSINÉ (1888-1944)
Composition abstraite n°3
avec le cachet d’authentification et la signature de Pauline Baranoff ‘Je certifie que ce tableau est une œuvre de mon mari Vladimir Baranoff-Rossiné’ (au revers)
huile sur toile
73 x 50 cm.
Peint en 1913

Provenance
Atelier de l’artiste, Paris. Pauline Baranov-Rossiné, Paris. Collection privée, Suisse.
Exposition
Moscou, galerie d’Etat Trétiakov, Baranoff-Rossiné, juin-juillet 2002, p. 76, no. 56 (illustré).

Bibliographie
A. Sarabianov, Vladimir Baranoff-Rossiné, Moscou, 2002, p. 113 (illustré en couleurs).

Un certificat d’authenticité de monsieur Dimitri Baranoff-Rossiné sera remis à l’acquéreur.

With the authentication stamp and Pauline Baranoff’s signature on the reverse; oil on canvas; 28.3/4

Peint en 1913, Composition abstraite no.3 marque les débuts dans l’abstraction de Baranoff-Rossiné, pionnier moins connu de l’art non-figuratif aux cotés d’Hilma af Klint, Frantisek Kupka et Wassily Kandinsky. Né en 1888 à Kherson (à l’époque sous l’Empire russe et aujourd’hui en Ukraine), Baranoff-Rossiné suit une formation classique à l’Académie impériale de Saint-Petersbourg, où il se montre immédiatement sensible aux dernières avant-gardes, en particulier Cézanne. Son déménagement à Paris en 1910, dans le quartier de La Ruche lui permet de rejoindre la communauté d’artistes russes, parmi lesquels Marc Chagall, Ossip Zadkine, Alexandre Archipenko et Chaïm Soutine. Mais c’est la rencontre déterminante avec Robert et Sonia Delaunay qui forge le reste du parcours de Baranoff-Rossiné, en devenant l’un des pratiquants les plus assidus de l’orphisme dans les années 1910-20. Composition abstraite no.3 révèle cependant l’approche diverse et expérimentale de l’artiste, qui se démarque de la géométrique de l’orphisme avec une vision plus biomorphique de l’abstraction, emprunte de mystère.x 19.3/4 in.; painted in 1913.

VLADIMIR BARANOFF ROSSINÉ (1888 1944) Composition abstraite n°3 avec le cachet d’authentification et la signature de P…
Live
Enchère terminée

N° 20
RAOUL DUFY (1877-1953)
Lemery, Etude de personnage pour La féé électricité
signé et titré “Raoul Dufy Lemery” (en bas à droite)
gouache, aquarelle et graphite sur papier contrecollé sur carton 65.5 x 50 cm.
Exécuté vers 1937

Provenance
Colonel Aristide Antoine, Paris (acquis à la fin des années 1940). Puis par descendance au propriétaire actuel.

Signed and titled lower right; gouache, watercolour and pencil on paper laid on cardboard; 25.3/4 x 19.3/4 in.; executed in 1937.

Cette œuvre sera incluse au Catalogue raisonné des aquarelles, gouaches et pastels de Raoul Dufy actuellement en préparation par Fanny Guillon-Laffaille. Un certificat d’authenticité de madame Fanny Guillon-Lafaille sera remis à l’acquéreur.

La présente œuvre est l’une des nombreuses études que Raoul Dufy réalisa au cours des six mois précédent la réalisation de la célébre fresque La fée electricité, dévoilée lors de l’Exposition universelle de Paris en 1937. Il s’agit d’un portrait de Nicolas Lemery (1645-1715), célèbre chimiste sous Louis XIV.

Elle fut acquise dans les années 1940 par le colonel Aristide Antoine, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, dirigeant des services de la France Libre à Londres auprès du général de Gaulle. En 1946, lors de la création de l’EDF, il devient ingénieur général pour l’Union des français de l’étranger, consacrant sa carrière au développement des services de l’électricité et au rayonnement de la technique française dans les pays d’outre-mer.

RAOUL DUFY (1877 1953) Lemery, Etude de personnage pour La féé électricité signé et titré “Raoul Dufy Lemery” (en bas …
Live
Enchère terminée
 >