Live

Souvenirs historiques : Félix Faure - Livres - Objets de vitrine - Arts d'Asie - Porcelaines d'Asie

vendredi 07 décembre 2018 - 14:00
Salle 6 - Drouot-Richelieu- 9, rue Drouot 75009 Paris

332 Résultats

 >

N° 20
Empire de Chine - Ordre de la Précieuse Étoile du Double Dragon, fondé en 1882, plaque de 1re classe du 1er grade du second modèle (d'après le règlement de 1897) en forme d'étoile en vermeil à huit rayons, chargée d'un large médaillon en or ciselé et partiellement émaillé orné, au centre, d'un dragon de face tenant une perle ceint d'une légende en caractères chinois et mandchous signifiant, sur la droite, "Précieuse Étoile du Dragon à la perle", sur la gauche "Grand Empire mandchou, 1re classe du 1er grade", à l'entour, deux dragons émaillés verts poursuivent une grosse perle fixée au centre d'une étoile, la bordure est sertie d'un rang de petites perles (cinq manquent, ainsi que celle du centre). Épingle de fixation basculante en or voilée (93 x 91 mm, poids : 118,6 g).
TB à TTB

Cette exceptionnelle plaque de l'ordre du Double Dragon - unique exemplaire connu à ce jour du grade réservé aux Chefs d'État - a été remise au Président Félix Faure par l'Ambassadeur Auguste Gérard (1852-1922), à son retour de Pékin à l'été 1897. Celui-ci en relate les circonstances : "Mon dernier acte officiel, avant de quitter Pékin, fut la visite que je reçus le 6 juillet de Li Hong-tchang et de deux ministres mandchous du Tsong-li ya-men, spécialement délégués par l'empereur et venus en costume de cour pour me faire une communication solennelle. J'avais, le 21 avril précédent, remis à l'empereur, dans une audience spéciale, avec une lettre autographe du Président de la République, le grand cordon de la Légion d'honneur et les présents qui lui étaient destinés. L'empereur, pour reconnaître ce témoignage de haute et gracieuse courtoisie, avait décidé de conférer à M. Félix Faure la plus élevée des distinctions dont il dispose, le premier rang de la première classe de l'Étoile Précieuse du Double Dragon. Il avait, en outre, exprimé le désir que cette décoration, puisque j'allais rentrer en France, pût être remise directement par moi entre les mains du Président. Li Hong-tchang et les deux ministres mandchous étaient donc chargés de me confier, de sa part, avec les insignes de l'ordre, les lettres revêtues du sceau impérial par lesquelles le souverain conférait au Président le collier de l'Étoile Précieuse du Double Dragon. Je pus, avec l'autorisation de mon gouvernement, agréer la mission qui m'était ainsi confiée. C'est au Havre, dès mon retour en France, qu'il m'était réservé de remettre entre les mains du Président la décoration de l'Étoile Précieuse. L'ordre avait été fondé en 1882, mais n'avait été jusqu'alors conféré qu'à un seul souverain ou chef d'État, à S. M. l'empereur de Russie Nicolas II, en 1896, lors des fêtes du couronnement." Cf. "Ma mission en Chine, 1893-1897", Plon-Nourrit et Cie, imprimeurs-éditeurs, Paris, 1918, p.245. Le brouillon autographe de la lettre de remerciement adressée à l'empereur est conservé dans le fonds Félix Faure des Archives Nationales, 460AP/7. Nous remercions M. Jean-Claude Gelhaar pour sa traduction.

Empire de Chine Ordre de la Précieuse Étoile du Double Dragon, fondé en 1882, plaque de 1re classe du 1er grade du secon…
Live
Enchère terminée

N° 29
Royaume de Perse - Ordre du lion et du Soleil, fondé vers 1807, plaque de grand-croix avec diamants en forme d'étoile à huit rayons constitués de cinq pointes en argent ajouré et serti de diamants en taille ancienne et en rose, chaque rayon doré au revers est séparé par un petit rai en argent non ajouré serti de petits diamants taillés en rose. Le centre peint à l'émail figure le lion couché, réservé aux étrangers, devant un soleil anthropomorphe, il est ceint d'un petit cadre en or, et de trois rangs concentriques sertis de diamants en taille ancienne (manque un diamant sur le rang extérieur et deux petits aux pointes). Centre du revers en or, l'épingle basculante absente, traces de soudure ancienne (100 mm, poids : 96,2 g).
TB à TTB

Le Président Félix Faure reçut vraisemblablement cette plaque de grand-croix en diamant, plus haute classe de l'ordre du Lion et du Soleil, en mai 1897 des mains de l'ambassadeur extraordinaire du Shah de Perse venu lui notifier l'avènement de son nouveau souverain, Mozzafaredin Shah (1853-1907), fils de Nasseredin Shah (1831-1896), mort assassiné un an plus tôt. Intervenant trois jours après le terrible incendie du Bazar de la Charité, cette visite officielle fut peu commentée. La rencontre officielle eut lieu à l'Élysée le 7 mai, à cette occasion le président portait la grand-croix de la Légion d'honneur. Elle fut suivie le 13 mai par un discret dîner officiel dans le salon Murat, malheureusement, rien ne dit si le président arbora alors cette somptueuse plaque.

Royaume de Perse Ordre du lion et du Soleil, fondé vers 1807, plaque de grand croix avec diamants en forme d'étoile à hu…
Live
Enchère terminée

N° 34
Félix FAURE . Album de souvenir de la visite du Tsar à Paris. Paris, 1896 . In-folio, peau maroquinée chamois, plats ornés de filets à froid en encadrement et du chiffre répété FF sur fond d'une ancre marine placée aux angles et dans les milieux, fantôme du dos orné de filets à froid, fermoir ouvragé de métal avec deux écussons émaillés et les armes de la ville de Paris, encadrement intérieur, doublure et gardes de reps moirée bleu roi, tranches dorées (Reliure de l'époque).

Important album d'autographes et d'aquarelles offert au Président de la République Félix Faure à l'occasion de la visite du Tsar Nicolas II et de son épouse l'impératrice Alexandra Fedorovna les 6, 7 et 8 octobre 1896.
Après la guerre de 1870, l'alliance de l'empire d'Allemagne avec l'Autriche-Hongrie poussa le Tsar Alexandre III à chercher un accord diplomatique avec la France. Instigateur de l'Alliance franco-russe, c'est son fils Nicolas II qui ratifia celle-ci le 4 janvier 1895. Pour fêter dignement cette alliance, le Tzar et la Tzarine débarquèrent à Cherbourg le 5 octobre 1896 pour se rendre ensuite à Paris, où ils furent reçus dans les lieux les plus prestigieux de la capitale.
Ce très beau recueil se compose de 26 planches cartonnées de format 58 x 46 cm. où se mêlent autographes et aquarelles. Nous en donnons la description ci-dessous :
- Une lithographie en bistre de Clairin, rehaussée d'aquarelle, planche allégorique pour le menu représentant la République française et l'Empire de Russie.
- Une aquarelle de Clairin représentant le Cardinal de Richelieu avec le bâtiment de l'Institut accompagnée du long poème manuscrit signé de François Coppée qui fut lu à l'Académie française le 7 octobre 1896.
- Une copie manuscrite signée de Maria Jose de Hérédia de son poème Salut à l'Empereur qu'il déclama aux souverains lors de la pose de la première pierre du pont Alexandre III. Le poème est accompagné d'un croquis non signé, sans doute de Clairin.
- Une copie manuscrite signée du poème de Sully Prudhomme, La Nymphe de Versailles, accompagnée d'une aquarelle de Clairin avec en fond le château de Versailles.
- Une copie manuscrite du Compliment de Jules Claretie, lu par Mounet-Sully à la Comédie Française avec en fond un dessin en sépia de Jean Béraud.
- Une partition musicale de la main de Ernest Reyer extraite du second acte de son opéra Salammbô accompagnée d'une aquarelle de Clairin représentant Salammbô sur fond de paysage oriental.
- Une partition musicale de Camille Saint-Saëns extraite de son opéra Samson et Dalila avec une aquarelle de Clairin représentant Dalila.
- Une partition musicale de Jules Massenet extraite de son opéra Thaïs avec une aquarelle de Clairin.
- 2 planches en souvenir de la Soirée de Gala à l'Académie Nationale de Musique avec de nombreuses signatures autographes et une aquarelle de Gervex.
- Un lavis de Jean Béraud, allégorie au théâtre.
- Une planche d'Hommages respectueux des Sociétaires de la Comédie Française avec poème de Mounet-Sully et nombreuses signatures autographes.
- 2 aquarelles de René Lalique représentant Sarah Bernhardt et Réjane avec leur signature.
- Un lavis de Jean Béraud représentant le château de Versailles.
- Un fusain de Léon Couturier représentant l'Arsenal de Cherbourg.
- 11 aquarelles à pleine page de Belloir (1), Jumeau Jallot (3), Jambon (3), Lacarrière (2) et 2 illisibles représentant les différents lieux et évènements, l'Opéra, l'Hôtel de ville, le pont Alexandre III, le rond-point des Champs-Elysées, les grands boulevards...
La reliure de ce très bel album est abîmée. Les charnières sont fendues et le dos a des parties manquantes. Les plats sont en bon état avec des manques aux angles ; ils portent le monogramme répété de Félix Faure, deux F sur fond d'une ancre de marine en souvenir de sa charge de Ministre de la Marine en 1894. Le fermoir très ouvragé de métal porte les armes de la ville de Paris et les écussons des villes de Cherbourg et de Clermont-Ferrand. Cherbourg fut la ville d'accueil des souverains russes mais nous n'avons pu déterminer pourquoi les armes de la ville de Clermont-Ferrand se trouvaient ici.

Félix FAURE . Album de souvenir de la visite du Tsar à Paris. Paris, 1896 . In folio, peau maroquinée chamois, plats orn…
Live
Enchère terminée

N° 35
Félix FAURE . Relation officielle des fêtes organisées par la ville de Paris pour la visite de LL. MM. II l'Empereur et l'Impératrice de Russie les 6, 7 et 8 octobre 1896. Paris, Imprimerie nationale, 1897. In-4, maroquin brun, double encadrement de deux filets dorés se rejoignant aux angles, le champ intérieur entièrement orné d'un décor à répétition formé de fers azurés juxtaposés formant des losanges dans lesquels se trouvent, alternés, des fleurons spéciaux dorés, cuivrés et argent, au centre trophée de la République avec le chiffre FF, dos à 4 nerfs reprenant les encadrements aux filets des plats, encadrement intérieur avec branches foliacées et fleuries, doublure et gardes de soie brochée à motif de fleurs vertes, blanches et or, doubles gardes, tranches dorées sur témoins, couverture (Ruban - 1898).
(2f.)-181.
Compte-rendu des trois jours que le tsar et la tsarine passèrent à Paris dont la rédaction fut confié à M. Gaston Cadoux, sous-chef de bureau au Secrétariat du Conseil Municipal.
31 illustrations hors texte dont 2 portraits du Tzar et de la Tzarine, 7 eaux-fortes de Lefort, Oudart et 22 héliogravures ou reproductions.
On joint l'affiche du Programme officiel des fêtes (accidents).
Bel exemplaire au chiffre de Félix Faure, Président de la République qui reçut les souverains russes à Paris.
Reliure un peu frottée.

Félix FAURE . Relation officielle des fêtes organisées par la ville de Paris pour la visite de LL. MM. II l'Empereur et …
Live
Enchère terminée
 >